ICOs

Avec sa solution BFDChain, Befund ouvre la voie à l’avenir des crypto-fonds

Befund

Alors que les médias géné­ra­listes peuvent avoir ten­dance à se foca­li­ser sur les aspects néga­tifs de la tech­no­lo­gie blo­ck­chain, les « ear­ly adop­ters » et les socié­tés inno­vantes, qui constatent qu’un nombre crois­sant d’in­di­vi­dus s’in­té­ressent au cryp­to-tra­ding, sont tour­nés vers l’a­ve­nir de ce sec­teur. La pla­te­forme de ser­vices à but non lucra­tif Befund a été déve­lop­pée par un groupe d’en­tre­pre­neurs inno­vants, qui ont cher­ché à conce­voir des outils dédiés aux tra­ders et aux ges­tion­naires de fonds. Les fon­da­teurs de Befund estiment que la pro­chaine ten­dance du sec­teur sera liée à l’é­mis­sion, par ces ges­tion­naires, de tokens qui leur per­met­tront de gérer plus effi­ca­ce­ment leurs pro­duits.

Les équipes de Befund ont conçu une solu­tion décen­tra­li­sée, déployée sur leur tech­no­lo­gie publique de « side chain » BFD­Chain, qui offre une telle pos­si­bi­li­té aux pro­fes­sion­nels de la finance. Les déve­lop­peurs ambi­tionnent d’é­ri­ger un éco­sys­tème inter­na­tio­nal de cryp­to-tra­ders, qui seront assis­tés par des experts qui pour­ront leur faire pro­fi­ter du pou­voir d’a­chat dont dis­posent de grands fonds. Les inves­tis­seurs ne dis­po­sant que des connais­sances limi­tées sur les cryp­to-mar­chés auront la pos­si­bi­li­té de miser sur des cryp­to-fonds gérés par des experts, qui pour­ront faire des choix à leur place et leur per­met­tront de ne pas avoir à sélec­tion­ner eux-même des ICOs.

Les ges­tion­naires de fonds pro­fes­sion­nels peuvent aujourd’­hui béné­fi­cier d’un ensemble com­plet de res­sources allant bien au-delà de leur simple force de frappe finan­cière. Ils ont tra­vaillé dur pour nouer des liens avec des experts de leur sec­teur, à obte­nir des infor­ma­tions utiles, et à maî­tri­ser des pla­te­formes tech­no­lo­giques variées. Les ges­tion­naires de fonds expé­ri­men­tés dis­posent des connais­sances néces­saires pour pou­voir éva­luer la qua­li­té du « White Paper » d’une socié­té avec un œil cri­tique, et ils peuvent appli­quer une métho­do­lo­gie solide pour juger de ses atouts par rap­port à ses concur­rentes. Néan­moins, comme le sec­teur du cryp­to-tra­ding est encore rela­ti­ve­ment nou­veau, ils ne dis­posent pas encore des outils néces­saires pour offrir faci­le­ment un accom­pa­gne­ment à des clients.

Les équipes de Befund ont créé leur pla­te­forme afin d’é­lar­gir l’é­co­sys­tème du cryp­to-tra­ding, et ce en favo­ri­sant la ren­contre des enthou­siastes non pro­fes­sion­nels des cryp­to-mon­naies avec des socié­tés d’in­ves­tis­se­ment régies par des ges­tion­naires de fonds talen­tueux. Ados­sée à la tech­no­lo­gie blo­ck­chain et à des « smart contracts », la pla­te­forme de ser­vices décen­tra­li­sée Befund per­met aux ges­tion­naires de fonds d’or­ches­trer plus faci­le­ment l’en­semble des aspects de leur acti­vi­té, de la ges­tion quo­ti­dienne de leur por­te­feuille à la conduite d’o­pé­ra­tions de com­pen­sa­tion.

La pla­te­forme s’a­dresse notam­ment à un nou­veau type de ges­tion­naires de fonds, dési­reux d’é­mettre leurs propres cryp­to-tokens. Ain­si, Befund compte pro­pose un pro­duit de « book buil­ding » et une pla­te­forme d’ou­tils en SaaS. Celle-ci com­pren­dra des por­te­feuilles de cryp­to-mon­naies et des modules d’a­bon­ne­ment, afin d’ac­com­pa­gner la crois­sance du sec­teur flo­ris­sant de la ges­tion de cryp­to-fonds.

Voi­ci ce que déclare Kha­lil Lin, le direc­teur des opé­ra­tions inter­na­tio­nales de Befund :

« Les outils dis­po­nibles aujourd’­hui sur le mar­ché ne per­mettent pas d’ac­com­pa­gner les fonds de cryp­to-mon­naies d’une manière qui intègre nati­ve­ment la tech­no­lo­gie blo­ck­chain, tout en main­te­nant le niveau de per­for­mance exi­gé par les fonds tra­di­tion­nels. Befund a consta­té que la sphère de l’in­ves­tis­se­ment requiert une pla­te­forme capable de répondre à des besoins com­plexes, avec la pos­si­bi­li­té de pas­ser à l’é­chelle.

Nous avons consti­tué une équipe solide d’ex­perts, de conseillers et d’ac­teurs du sec­teur dont nous pen­sons qu’elle aura un impact posi­tif sur le sys­tème finan­cier mon­dial. Alors que nous sou­hai­tons pou­voir jouer un rôle cru­cial dans l’é­lar­gis­se­ment de la base clients des cryp­to-fonds à tra­vers le monde, notre objec­tif consiste à deve­nir la pla­te­forme de réfé­rence pour ceux qui sou­haitent avoir accès à des outils per­fec­tion­nés de ges­tion de cryp­to-actifs ».

La BFD­Chain de Befund fera inter­ve­nir le token BFDT, qui per­met­tra de béné­fi­cier de ser­vices pro­fes­sion­nels, dont notam­ment des modules d’ap­pren­tis­sage et des modèles de « smart contracts ». Les prin­ci­paux déten­teurs auront la pos­si­bi­li­té de par­ti­ci­per avant les autres à des ventes de parts de fonds exclu­sives conduites sur la pla­te­forme. Un maxi­mum de 2 mil­liards de BFDTs seront émis, avec notam­ment la vente de 9% de ces tokens à des sou­tiens stra­té­giques, de 25% (en pre­nant en compte la vente publique) à des ache­teurs s’étant pliés à sa pro­cé­dure « Know Your Cus­to­mer », tan­dis que 20% de ces actifs seront dis­tri­bués aux équipes de Befund. Au total, 500 mil­lions de BFDTs seront pro­po­sés à la vente.

Pour en savoir plus sur Befund, il est pos­sible de se rendre à l’a­dresse http://www.befund.io/

Cet article n’a pas été rédi­gé par notre équipe édi­to­riale, et nous ne sommes pas res­pon­sables des infor­ma­tions qu’il contient. Il ne s’agit pas d’une recom­man­da­tion d’investissement. Nous vous sug­gé­rons de mener vos propres recherches avant de déci­der de vous pro­cu­rer des cryp­to-mon­naies, et nous ne sau­rons être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec la lec­ture de cet article.




[wpcrypto_list]