ICOs

David Drake rejoint KYC.LEGAL en tant que conseiller

Drake KYC.LEGAL

David Drake, stratège dans l’univers des crypto-monnaies, rejoint les membres de la Blockchain Law et de Skolkovo fondation chez KYC.legal, en tant que conseiller

KYC.LEGAL, une plateforme basée sur la technologie blockchain pouri permettre d’assurer l’identification des utilisateurs, de protéger les données personnelles et de prévenir les fraudes, souhaite la bienvenue dans ses équipes à un conseiller reconnu.

David DrakeDavid Drake, un investisseur de renom et un pionnier du crowdfunding, a accepté de rejoindre l’équipe en tant que conseiller.

M. Drake, président de LDJ Capital, pourra apporter à ce projet ses connaissances poussées du marché, et conseiller la société sur les problématiques clés de l’organisation d’une ICO à succès, mais aussi lui prodiguer des conseils en conformité, en business development, ou dans la gestion des relations investisseurs.

Les équipes de KYC.LEGAL travaillent actuellement sur le développement d’une plateforme qui permettra de simplifier et d’accélérer le processus d’identification des utilisateurs, afin de permettre aux entreprises de remplir plusieurs obligations réglementaires, notamment celles que l’on appelle aux États-Unis les procédures KYC (“Know Your Customer”).

KYC.LEGAL

Le projet propose déjà une application mobile, aussi bien pour iOS que pour Android, qui permet aux utilisateurs de faire vérifier automatiquement leur identité.

Les équipes travaillent également sur une autre fonctionnalité, qui concerne la vérification des documents d’un utilisateur par un agent indépendant. Elle permettra de mettre en relation des utilisateurs et des agents situés dans la même région, afin de pouvoir vérifier l’identité et les documents du client en personne.

Le respect des règles KYC, mais aussi celui des règles relatives à la lutte antiblanchiment, constituent une problématique de sécurité essentielle pour les secteurs de la banque et de la finance. Toutefois, certains acteurs du secteur semblent considérer qu’il s’agit là de dépenses inutiles, tant en termes de temps que d’argent. C’est ce qui explique d’ailleurs en partie l’inefficacité des systèmes actuels – les consommateurs doivent attendre plusieurs jours, voire plusieurs semaines, pour que l’opération soit achevée,” explique David Drake.

Il poursuit :

Les équipes à l’origine du projet souhaitent développer une solution innovante,qui va révolutionner le marché et offrir des avantages intéressants aussi bien aux entreprises, qui doivent se conformer aux obligations liées au KYC et à la lutte antiblanchiment, qu’aux consommateurs, qui vont pouvoir faire ainsi faire vérifier leur identité plus facilement, afin de pouvoir accéder à une panoplie de services utiles.

David Drake est une figure respectée, aussi bien dans le secteur de la technologie blockchain que dans le secteur financier. En tant que pionnier du crowdfuding, il fut convié à la cérémonie Champions of Change, qui s’est tenue à la Maison Blanche.

Sa société de services financiers, Soho Loft Media Group, a organisé le premier meeting réunissant la SEC (le “gendarme boursier” américain) et la Financial Industry Regulatory Authority (FINRA) afin de s’entretenir au sujet du cadre légal du marché du crowdfunding.

Après que le Président Barack Obama avait promulgué la loi “Jumpstart Our Business Startups”, M. Drake et d’autres grandes figures du secteur ont créé la Crowdfunding Professional Association (CfPA) ainsi que la Crowdfund Intermediary Regulatory Advocates (CFIRA). Durant les cinq dernières années, ces deux associations nationales ont travaillé en étroite collaboration avec la SEC et d’autres régulateurs des marchés afin de développer un cadre légal pour le secteur.

Daniil RausovNous sommes honorés et enthousiasmés par l’arrivée de David,” a déclaré Daniil Rausov, le co-fondateur de KYC.LEGAL. “Nous sommes convaincus que nous sommes en train de concevoir le bon produit, qui va permettre de répondre à une forte demande – il n’existe, pour le moment, aucune solution pratique alternative à la nôtre.

Nous sommes persuadés que, grâce aux connaissances de David concernant les problématiques liées à la conformité légale des secteurs financier et bancaire, nous pourrons émettre un token fort et polyvalent, qui permettra d’offrir au marché un nouveau service, tout en offrant la possibilité à ses détenteurs de bénéficier d’avantages significatifs.

Le projet KYC.LEGAL se prépare à lancer son ICO (Initial Coin Offering), qui démarrera le 1er Décembre 2017. Le prix initial du token KYC est fixé à 1 dollar, et le plafond de cette levée de fonds est fixé à 35 millions de dollars.

Vous retrouverez plus d’informations à ce sujet en visitant le site https://kyc.legal/.

Ceci est un communiqué de presse de KYC.LEGAL.

David Drake rejoint KYC.LEGAL en tant que conseiller
Merci !