ICOs

La révolution blockchain Decenturion

Decenturion

Decen­tu­rion, le pre­mier État basé sur la tech­no­lo­gie blo­ck­chain, sera pré­sen­té lors de la confé­rence Consen­sus 2018 qui se tien­dra à New York. Pour la pre­mière fois de l’Histoire, ce ne seront pas les citoyens qui ver­se­ront leurs reve­nus à l’État, mais au contraire ce der­nier qui géné­re­ra des reve­nus pour ses membres !

S’appuyant sur la tech­no­lo­gie blo­ck­chain, deux types de rési­dents indis­pen­sables et com­plé­men­taires évo­lue­ront au sein de l’économie de Decen­tu­rion :

  • Des citoyens (des rési­dents phy­siques)
  • Des star­tups (des rési­dents légaux)

Chaque citoyen se ver­ra assi­gner un rôle au sein de Decen­tu­rion. Son pou­voir sera direc­te­ment lié au nombre de tokens Decen­tu­rion qu’ils détien­dra. Decen­tu­rion compte valo­ri­ser ses citoyens : plu­tôt que d’avoir à régler des impôts à ce nou­vel État, ceux-ci rece­vront gra­tui­te­ment les actifs de ce nou­veau mar­ché sous la forme de tokens, émis par les star­tups admises dans Decen­tu­rion.

On retrou­ve­ra par­mi les pre­miers citoyens de Decen­tu­rion cer­tains membres du top 100 de l’écosystème blo­ck­chain, ain­si que cer­tains des plus grands jour­na­listes qui couvrent ce sec­teur. Selon les pro­jec­tions de la star­tup, chaque résident de ce pays pour­rait obte­nir un niveau de reve­nu de 15 000 dol­lars par an ou plus.

Les pre­miers pas­se­ports seront pro­po­sés lors de la confé­rence qui se tien­dra à New York. Ils offri­ront à leurs pro­prié­taires les avan­tages sui­vants :

  • La pos­si­bi­li­té de rece­voir gra­tui­te­ment les tokens de star­tups, en pro­por­tion du nombre de tokens Decen­tu­rion qu’ils détiennent,
  • La pos­si­bi­li­té de vendre ces tokens,
  • La pos­si­bi­li­té de vendre des tokens Decen­tu­rion et d’attirer de nou­veaux citoyens

Les star­tups Decen­tu­rion béné­fi­cie­ront de la pos­si­bi­li­té de trans­fé­rer leurs tokens aux citoyens de l’État, leur per­met­tant ain­si d’atteindre leurs objec­tifs com­mer­ciaux, et de pou­voir poten­tiel­le­ment obte­nir de meilleurs résul­tats que si elles avaient conduit une ICO tra­di­tion­nelle. En effet, lorsqu’elles trans­fèrent leurs tokens aux rési­dents de Decen­tu­rion, ces star­tups ont accès à des uti­li­sa­teurs, mais éga­le­ment à des dis­tri­bu­teurs de tokens et à des évan­gé­listes qui sont inté­res­sés par le fait de vendre les tokens de la star­tup, tout en assu­rant la pros­pé­ri­té de cette éco­no­mie. Les citoyens de Decen­tu­rion don­ne­ront la prio­ri­té aux star­tups dont les tokens seront dès à pré­sent fonc­tion­nels, en tant qu’instruments réels ados­sés à des pro­duits.

Les tokens de l’État Decen­tu­rion consti­tue­ront la mon­naie néces­saire pour ache­ter les pas­se­ports des citoyens. Un unique token Decen­tu­rion sera suf­fi­sant pour s’offrir un pas­se­port. Ces tokens seront dis­tri­bués gra­tui­te­ment après leur émis­sion. Selon les pro­jec­tions de la star­tup, 30 mil­lions de tokens devraient être émis.

L’objectif de cette nou­velle enti­té ne consiste pas à créer l’État le plus peu­plé au monde. Elle compte plu­tôt se foca­li­ser sur des carac­té­ris­tiques qua­li­ta­tives (le niveau de reve­nu, l’éducation autour des tech­no­lo­gies infor­ma­tique et blo­ck­chain, les com­pé­tences pro­fes­sion­nelles,…). La star­tup pro­jette un reve­nu par citoyen de 15 000 dol­lars par an et plus.

Les rela­tions entre le pays et ses citoyens seront régu­lées à tra­vers un « smart contract ». Pour pou­voir deve­nir citoyen, les uti­li­sa­teurs devront acti­ver le pas­se­port Decen­tu­rion qu’ils auront reçu. Ils rece­vront ensuite un pas­se­port phy­sique, une page web per­son­nelle qui fera par­tie de la com­mu­nau­té inter­net de l’État, ain­si qu’un manuel qui leur per­met­tra de com­prendre com­ment par­ti­ci­per à son acti­vi­té éco­no­mique.

En entrant sur le mar­ché domes­tique de Decen­tu­rion, les star­tups offri­ront gra­tui­te­ment leurs tokens aux citoyens, en fonc­tion de la pro­por­tion des tokens Decen­tu­rion qu’ils détiennent. Les rési­dents auront la pos­si­bi­li­té de refu­ser ces tokens, ou de les pro­po­ser à la vente sur leur site inter­net. Les tokens de ces star­tups pour­ront être ven­dus au prix qu’ils sou­haitent. Les cryp­to-mon­naies engran­gées lors de cette vente de tokens consti­tue­ront un pro­fit pour les citoyens – un pro­fit qui ne sera pas taxé par l’État Decen­tu­rion.

Ces star­tups, en tant que nou­veaux rési­dents légaux de Decen­tu­rion, auront accès à une large audience : des mil­lions d’utilisateurs poten­tiels, des cen­taines de mil­liers de reven­deurs, des dizaines de mil­liers de citoyens qui assu­re­ront la pro­mo­tion du pro­jet, ain­si que des mil­liers de consul­tants pro­fes­sion­nels.

Le coût d’une cam­pagne mar­ke­ting d’une puis­sance simi­laire cor­res­pon­drait à plu­sieurs dizaines de mil­lions de dol­lars. Avec Decen­tu­rion, ces star­tups pour­ront béné­fi­cier gra­tui­te­ment de telles pro­mo­tions.

Aujourd’hui, Decen­tu­rion s’appuie sur des ins­tru­ments de démo­cra­tie directe, offrant à ses citoyens la pos­si­bi­li­té de prendre des déci­sions poli­tiques, éco­no­miques et sociales de manière indé­pen­dante au sein du pre­mier État au monde ados­sé à la tech­no­lo­gie blo­ck­chain.

Cet article n’a pas été rédi­gé par notre équipe édi­to­riale, et nous ne sommes pas res­pon­sables des infor­ma­tions qu’il contient. Il ne s’agit pas d’une recom­man­da­tion d’investissement. Nous vous sug­gé­rons de mener vos propres recherches avant de déci­der de vous pro­cu­rer des cryp­to-mon­naies, des actifs extrê­me­ment ris­qués. Nous ne sau­rons être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec la lec­ture de cet article.

La révo­lu­tion blo­ck­chain Decen­tu­rion
3 (60%) 2 votes

Notice: Constant WP_USE_THEMES already defined in /home/akinator/crypto-france.com/index.php on line 14

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/akinator/crypto-france.com/wp-includes/functions.php on line 3729