Bitcoin Prix & Opinions

Nouvelle étude de Glassnode : voici 3 indicateurs qui laissent présager une flambée prochaine du Bitcoin

Bitcoin (BTC) bull run

Pour l’en­tre­prise spé­cia­liste de l’a­na­lyse « on-chain », le Bit­coin devrait pro­chai­ne­ment connaître des hausses significatives.

Dans la der­nière édi­tion de son étude heb­do­ma­daire « The Week On-Chain », la socié­té d’a­na­lyse Glass­node confie s’at­tendre à une pour­suite du « bull run » du Bit­coin. En s’ap­puyant sur plu­sieurs indi­ca­teurs, l’en­tre­prise fait remar­quer que les gros inves­tis­seurs – les « whales » – ont actuel­le­ment plu­tôt ten­dance à accu­mu­ler des BTCs qu’à en vendre.

Son étude démarre par une pré­sen­ta­tion des évo­lu­tions récentes du cours du Bit­coin :

L'évolution du cours du Bitcoin (BTC) au 14 septembre 2021

« Le mar­ché Bit­coin a enre­gis­tré des baisses impor­tantes au début de la semaine [der­nière], avec des prix qui sont pas­sés d’un nou­veau plus haut local à 52 849 dol­lars, avant de chu­ter vers un plus bas à 44 196 dollars.

Le prin­ci­pal fac­teur de cette baisse semble être lié à la liqui­da­tion d’un effet de levier exces­sif sur les mar­chés à terme ».

Des taux de financement de nouveau positifs

Glass­node s’in­té­resse au « flash crash » enre­gis­tré en début de semaine der­nière par le Bit­coin, qui avait vu la pre­mière cryp­to­mon­naie perdre rapi­de­ment près de 20% de sa valeur.

Peu après cet évè­ne­ment, les taux de finan­ce­ment (« fun­ding rates ») des contrats à terme per­pé­tuels étaient pas­sés en néga­tif (en rouge sur le gra­phique) pen­dant un bref moment, avant de rapi­de­ment remonter.

Lorsque ces taux sont posi­tifs, ils montrent qu’il existe un nombre plus impor­tant de tra­ders haus­siers que bais­siers sur les mar­chés dérivés.Bitcoin Futures Perpetual Funding Rate au 14 septembre 2021

« Mais, dans le même temps, les taux de finan­ce­ment res­tent signi­fi­ca­ti­ve­ment en des­sous de leurs niveaux d’a­vril et de mai. Ceci laisse pen­ser qu’il n’y a pas d’ef­fet de levier très impor­tant sur ce mar­ché, qui est, dès lors, moins vola­til », indique l’agence.

La part des « vieux coins » a atteint son plus haut historique

L’une des don­nées les plus inté­res­santes à étu­dier lors des chutes du BTC concerne l’an­cien­ne­té des coins qui sont écou­lés sur les mar­chés. Lorsque les « whales » décident de prendre leurs pro­fits, les « vieux » coins ont ten­dance à affluer sur les bourses d’é­change, pro­vo­quant une pres­sion à la baisse sur le Bit­coin.

Glass­node s’ap­puie ain­si sur les « Young HODL Waves » – c’est-à-dire la pro­por­tion de l’offre de BTCs qui est « âgée » de moins de 3 mois.

L’en­tre­prise pré­cise que cet indi­ca­teur a récem­ment atteint un plus bas à 15,9% de l’offre, indi­quant que les « vieux » coins ont fran­chi un record his­to­rique, repré­sen­tant désor­mais 84,1% de l’offre de BTCs.

« His­to­ri­que­ment, les périodes durant les­quelles les jeunes coins atteignent un mini­mum sont cor­ré­lées avec la fin des “bear mar­kets” (en bleu), après qu’une accu­mu­la­tion signi­fi­ca­tive de la “smart money” [les inves­tis­seurs qua­li­fiés] ait été réalisée.

C’est ici que la fré­né­sie et l’in­té­rêt pour l’ac­tif est à son plus bas, alors que l’ac­cu­mu­la­tion par la “smart money” est au plus haut. De jeunes coins sont reti­rés de la cir­cu­la­tion et com­mencent à “matu­rer” dans les por­te­feuilles des investisseurs ».

Jeunes coins Bitcoin au 14 septembre 2021On constate d’ailleurs que, quelques semaines avant une chute qui avait vu le Bit­coin pas­ser de près de 65 000 dol­lars à moins de 30 000 dol­lars entre les mois d’a­vril et de juillet, cet indi­ca­teur avait enre­gis­tré son « top de 2021 », à envi­ron 28%.

Glass­node note que la chute du Bit­coin enre­gis­tré la semaine der­nière n’a pas don­né lieu à des trans­ferts mas­sifs de ces « vieux » coins sur les pla­te­formes d’échange :

« Au cours de la récente baisse [de la semaine der­nière], les “vieux” coins sont res­tés sur les wal­lets, sans être trans­fé­rés vers les pla­te­formes d’é­change. Ceci indique que les déten­teurs à long terme ne sont pas prêts à prendre des pro­fits aux cours actuels, et pré­fèrent conti­nuer à conser­ver leurs BTCs ».

Record du nombre de coins détenus par les « long-term holders »

Glass­node constate éga­le­ment que la part des coins déte­nus par des « long-terme hol­ders » (les déten­teurs à long terme) a récem­ment atteint 79,5% de l’offre totale de BTCs.

Elle retrouve ain­si son plus haut d’oc­tobre 2020, qui avait pré­cé­dé la flam­bée du Bitcoin.

« En termes de nombre abso­lu de coins, les déten­teurs à long terme pos­sèdent la plus grande quan­ti­té de toute l’his­toire, avec 12,97 mil­lions de BTCs déte­nus cette semaine.

Les pics de cet indi­ca­teur sont tra­di­tion­nel­le­ment cor­ré­lés avec les fins de “bear mar­kets”, qui sont elles-mêmes his­to­ri­que­ment sui­vies d’une contrac­tion de l’offre et du démar­rage d’un “bull run” cyclique ».

Offre de Bitcoins des détenteurs à long terme au 14 septembre 2021N’hé­si­tez pas à cli­quer sur ce lien pour lire l’é­tude de Glass­node dans son inté­gra­li­té. Vous y retrou­ve­rez d’autres indi­ca­teurs tra­dui­sant l’en­thou­siasme de l’en­tre­prise pour les pro­chaines semaines.

Cet article ne consti­tue pas une recom­man­da­tion d’investissement. Nous ne sau­rons être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec sa lecture.