ICOs

ICO de Telegram (TON) : des extraits du White Paper ont fuité

Telegram Crypto-monnaie

Telegram prévoit de lancer prochainement TON, un projet blockchain extrêmement ambitieux, pour lequel elle aimerait lever au moins 500 millions de dollars.

Le site Cryptovest a publié aujourd’hui un article dans lequel il dévoile certains éléments contenus dans le White Paper du projet. 

La semaine dernière, Cryptovest publiait deux contenus qui avaient fuité.

Une vidéo qui présentait TON :

Mais également la feuille de route des développeurs :
Feuille de route TON (Telegram)Aujourd’hui, le site d’information a dévoilé certains éléments contenus dans le White Paper de TON – des éléments qui permettent de réaliser à quel point ce projet peut paraître ambitieux.

Plateforme blockchain Telegram

Le White Paper associé au projet TON commence en citant le Bitcoin et Ethereum, qualifiés respectivement d'”or numérique” et de “plateforme dédiée aux ventes de tokens“. Il va se servir de ce point de départ pour montrer qu’il manquerait aujourd’hui un système décentralisé simple pour effectuer des paiements au quotidien.

Le document évoque le faible nombre de transactions que peuvent prendre en charge les deux réseaux (7 transactions par seconde pour le Bitcoin, 15 pour Ethereum). Il les cite comme un inconvénient majeur lorsqu’il s’agit de concurrencer les solutions de paiements existantes, comme celles qui sont proposées par VISA ou par Mastercard. Le White Paper présente également d’autres limites liées aux crypto-monnaies actuelles, en indiquant notamment qu’il est aujourd’hui nécessaire de disposer de certaines compétences techniques basiques pour pouvoir correctement les utiliser.

Nikolai Durov, le co-fondateur de Telegram, aimerait que TON puisse pallier à ces limites.

Pour cela, il ambitionne d’offrir “une architecture multi-blockchain rapide et intrinsèquement scalable“. Celle-ci pourrait gérer plusieurs millions de transactions par seconde, offrir des interfaces intuitives et s’appuyer sur la base d’utilisateurs gigantesque (180 millions) de Telegram.

Les principales fonctionnalités de “TON Blockchain”

TON Blockchain, c’est le nom de la technologie sur laquelle s’appuiera la plateforme. D’après les informations présentées dans le document, celle-ci inclura une chaîne principale (master chain), mais également jusqu’à 292 chaînes secondaires (side chains).

Voici quelques unes des fonctionnalités présentées dans le White Paper :

  • Infinite Sharding ParadigmIl s’agit de la solution sur laquelle compte s’appuyer TON pour offrir la possibilité à différentes “side chains” de se scinder ou de se regrouper – ce qui pourrait permettre d’optimiser les délais et les frais de transaction.
  • Instant Hypercube Routing : c’est le nom donné à un mécanisme de “smart routing” qui permettra de s’assurer que l’ensemble des chaînes soient en mesure d’échanger des données de manière sécurisée et rapide, même lorsque le réseau en comportera plusieurs millions.
  • Une approche Proof-of-Stake : Proof-of-Stake (preuve d’enjeu en français) constitue une alternative au système de validation Proof-of-Work (preuve de travail), qui est utilisé par le Bitcoin et la majorité des crypto-monnaies. Avec la preuve d’enjeu, les transactions sont gérées par des agents qui doivent déposer un certain nombre de tokens en tant qu'”enjeu”.
  • Des registres distribués 2-D : ceci offrira la possibilité à TON de générer des blocs valides au-dessus de blocs invalides, proposant ainsi un mécanisme d'”auto-guérison” qui permettra d’éviter d’avoir recours à des forks non nécessaires.
  • L’écosystème TON

Au-delà de la TON Blockchain, le White Paper présente également l’écosystème qui sera associé à celle-ci. On y retrouvera notamment un système de stockage de données décentralisé, un service de proxy, la possibilité de concevoir des applications décentralisées et de rédiger des smart contracts, des micro-paiements, une plateforme d’espaces publicitaires ainsi qu’une marketplace permettant d’acheter et de vendre des biens numériques et physiques.

Plateforme TON

Du fait de la forte popularité de Telegram, qui est parvenue à démocratiser certaines fonctionnalités comme le chiffrement ou la confidentialité, cette orientation vers un véritable écosystème décentralisé semble naturelle. Et si les équipes chargées de mener à bien le projet TON parviennent à tenir les promesses présentées dans ce White Paper, elles devraient probablement pouvoir bénéficier rapidement d’une certaine traction en s’appuyant sur la base d’utilisateurs de l’application Telegram.

Grâce à des objectifs ambitieux, à la popularité croissante de Telegram et à une équipe de développeurs expérimentés, on peut penser que l’ICO de TON pourrait prochainement constituer la plus grande vente de tokens de l’histoire – la société aimerait lever, au minimum, 500 millions de dollars pour financer ce projet.

Référence : Cryptovest

ICO de Telegram (TON) : des extraits du White Paper ont fuité
10 (200%) 1 vote

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "ICO de Telegram (TON) : des extraits du White Paper ont fuité"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Maniki
Invité

extrêmement ambitieux