ICOs

La NAC Foundation en pourparlers avec le gouvernement du Panama

AML Bitcoin page d'accueil

La NAC Foun­da­tion, qui a récem­ment lan­cé l’AML Bit­coin, un nou­velle mon­naie numé­rique révo­lu­tion­naire conforme aux exi­gences anti-blan­chi­ment d’argent et au« Know Your Cus­to­mer » (KYC), vient d’an­non­cer qu’elle se trou­vait en pour­par­lers avec le gou­ver­ne­ment du Pana­ma et des repré­sen­tants du sec­teur pri­vé afin d’in­tro­duire l’AML Bit­coin dans les infra­struc­tures natio­nales finan­cières.

Le mois der­nier, Mar­cus Andrade, CEO de la NAC Foun­da­tion, a tenu plu­sieurs réunions construc­tives avec des acteurs du mar­ché du pays et des repré­sen­tants du gou­ver­ne­ment. Car­los De La Guar­dia, Vice-pré­sident de la NAC pour la conduite des affaires en Amé­rique latine, l’a ensuite rejoint pour dis­cu­ter avec ses par­te­naires de l’a­ve­nir de la nou­velle mon­naie.

L’ob­jec­tif à long-terme de la fon­da­tion consiste à lan­cer l’AML Bit­coin en tant que mon­naie offi­cielle, uti­li­sée par les indus­tries et les gou­ver­ne­ments à tra­vers le monde – ce qu’au­cune autre mon­naie digi­tale ne pro­pose pour le moment.

M. De La Guar­dia, ancien ambas­sa­deur du pana­ma pour les États-Unis, tra­vaille conjoin­te­ment avec Robert Roy, Pré­sident du Pana­ma Canal Autho­ri­ty Board of Direc­tors et ministre du Canal de Pana­ma, afin de sor­tir une nou­velle mon­naie, qui vien­dra s’a­jou­ter à la liste des méthodes per­met­tant de payer les frais de tran­sit à tra­vers le canal.

Pour l’ins­tant, ces frais se règlent prin­ci­pa­le­ment en espèces. L’ar­ri­vée de l’AML Bit­coin per­met­tra de limi­ter ce type de paie­ment, et appor­te­ra un envi­ron­ne­ment plus trans­pa­rent. Elle pour­rait ain­si ser­vir à lut­ter contre de poten­tielles acti­vi­tés illé­gales, et offrir une alter­na­tive sécu­ri­sée, rapide, effi­cace et abor­dable.

AML Bitcoin

« Jus­qu’à pré­sent, les gou­ver­ne­ments, les banques et les autres grandes entre­prises ont été réti­centes à consi­dé­rer les mon­naies digi­tales comme des moyens de paie­ment offi­ciels, dans la mesure où celles-ci ne res­pectent ni des règles ban­caires sou­vent rigou­reuses, ni les obli­ga­tions anti-blan­chi­ment d’argent, » explique Mar­cus Andrade.

Il pour­suit : « Les obli­ga­tions anti-blan­chi­ment d’argent se situent à la racine de l’AML Bit­coin – nous avons déve­lop­pé notre mon­naie afin d’of­frir au mar­ché une solu­tion tota­le­ment « légi­time ». En ce moment, plu­sieurs banques amé­ri­caines sont en train de tes­ter notre pro­duit, et nous sommes heu­reux de voir que le gou­ver­ne­ment du Pana­ma se montre éga­le­ment inté­res­sé par une col­la­bo­ra­tion. »

Les diri­geants de la NAC Foun­da­tion ont enta­mé des dis­cus­sions avec des repré­sen­tants du Canal de Pana­ma, au sujet de la pos­si­bi­li­té d’intégrer les solu­tions de véri­fi­ca­tion d’i­den­ti­té digi­tales pré­sentes dans l’AML Bit­coin, dans le sys­tème de paie­ment uti­li­sé par des mil­liers d’é­qui­pages qui tra­vaillent dans des bateaux sur les­quels sont his­sés le dra­peau du Pana­ma. Les auto­ri­tés mari­times du Pana­ma gèrent actuel­le­ment la plus grande flotte au monde.

L’AML Bit­coin est la seule mon­naie numé­rique au monde dotée d’un sys­tème de véri­fi­ca­tion digi­tale bio­mé­trique, basé sur la Blo­ck­chain, et qui devrait bien­tôt faire l’ob­jet d’un bre­vet. Ceci per­met de garan­tir un res­pect strict de toutes les obli­ga­tions ban­caires, dont notam­ment les dis­po­si­tifs anti-blan­chi­ment et le KYC. Même si l’a­dop­tion de ces dis­po­si­tifs va reti­rer l’a­no­ny­mat – un prin­cipe fon­da­men­tal de la Blo­ck­chain – les déve­lop­peurs de cette nou­velle mon­naie sont per­sua­dés que les béné­fices liés à une meilleur inté­gra­tion et une meilleure inté­gra­tion des paie­ments en cryp­to-mon­naies dépas­se­ront les réti­cences poten­tielles.

Les créa­teurs de l’AML Bit­coin sont confiants dans la capa­ci­té de la nou­velle mon­naie à s’in­té­grer aux sys­tèmes de paie­ment du Pana­ma, afin de mar­quer une nou­velle étape vers une plus grande démo­cra­ti­sa­tion de l’u­sage des mon­naies digi­tales, qui pour­raient être un jour uti­li­sées de manière aus­si cou­rante que les mon­naies fidu­ciaires.

[mks_button size=« large » title=« Cli­quez ici pour en savoir plus sur l’AML Bit­coin  » style=« squa­red » url=« https://amltoken.com » tar­get=« _blank » bg_color=« #dd3333 » txt_color= »#FFFFFF » icon=« fa-check » icon_type=« fa » nofol­low=« 0 »]

Ceci est un com­mu­ni­qué de presse de la NAC Foun­da­tion.




[wpcrypto_list]