ICOs

Les dirigeants de Pavocoin Ag se tournent vers les Émirats arabes unis pour participer au Dubai Blockchain Summit

Pavo

Les cadres de Pavo­coin AG ont voya­gé à tra­vers le monde pour pré­sen­ter leur tech­no­lo­gie inno­vante qui com­bine l’experience d’agriculteurs locaux avec les der­nières tech­no­lo­gies : la blo­ck­chain, le machine lear­ning et l’Internet des objets. Après s’être notam­ment ren­dus récem­ment en Tur­quie, en Malai­sie et au Japon, ils vont se tour­ner vers les Émi­rats arabes unis pour par­ti­ci­per au Dubai Inter­na­tio­nal Blo­ck­chain Sum­mit, qui se tien­dra le 9 août 2018. Cette confé­rence devrait enre­gis­trer la pré­sence de 5000 par­ti­ci­pants, et regrou­pe­ra des inter­ve­nants et des socié­tés venant de 18 pays dif­fé­rents.

Pavo Dubai Summit 1
En blanc : Meh­met Coka, vice-pré­sident de la divi­sion agri­cole de Pavo

Pavo­coin AG, qui dis­pose de bureaux en Suisse et en Cali­for­nie, se pré­pare à pré­sen­ter sa pla­te­forme Saas aux nom­breux enthou­siastes de la blo­ck­chain qui seront pré­sents lors de cette confé­rence. La socié­té ambi­tionne d’améliorer les ren­de­ments et la qua­li­té des récoltes des agri­cul­teurs, en leur per­met­tant ain­si d’accroître leurs reve­nus. La solu­tion qu’elle pro­pose cible les agri­cul­teurs du monde entier qui sou­haitent ratio­na­li­ser et opti­mi­ser leurs opé­ra­tions agri­coles. Cette pla­te­forme leur per­met de béné­fi­cier d’un enre­gis­tre­ment à dis­tance, de rap­ports en temps réel, ain­si que d’analyses de l’ensemble de leurs cultures, de la plan­ta­tion à la pul­vé­ri­sa­tion d’engrais jusqu’aux condi­tions de trans­port et à la livrai­son. Elle s’appuie éga­le­ment sur les tech­no­lo­gies de l’Internet des objets et de l’intelligence arti­fi­cielle pour leur per­mettre de tra­cer et d’analyser en temps réel les condi­tions de leurs ter­rains. Dans la mesure où son appli­ca­tion est à la fois dis­po­nible sur mobile et sur le web, les culti­va­teurs peuvent pro­cé­der aux ajus­te­ments néces­saires depuis n’importe où dans le monde. La com­po­sante blo­ck­chain du sys­tème per­met d’effectuer des tran­sac­tions et des paie­ments de manière sécu­ri­sée, d’utiliser des smart contracts, de pro­fi­ter de tran­sac­tions sans cash, et per­met éga­le­ment de béné­fi­cier d’un sys­tème de tra­ça­bi­li­té per­met­tant de mieux suivre la chaîne logis­tique des ali­ments.

La socié­té a déployé sa pla­te­forme au sein de dif­fé­rentes exploi­ta­tions à tra­vers le monde, notam­ment aux États-Unis et en Tur­quie. Cer­tains pro­jets, qui doivent être menés dans d’autres pays, sont encore en dis­cus­sion, et devraient très pro­chai­ne­ment faire l’objet d’annonces. La tech­no­lo­gie qu’elle uti­lise a déjà récem­ment fait ses preuves en Tur­quie, après que des condi­tions cli­ma­tiques extrêmes aient dévas­té le sec­teur de la noi­sette dans le pays, qui pèse 2 mil­liards de dol­lars. Depuis, Pavo­coin a déve­lop­pé un sys­tème qui ana­lyse chaque étape des pro­ces­sus agri­coles et de culture, de l’ensemencement à la livrai­son, en pas­sant par la récolte.

Pavo Dubai Summit 2Si Dubaï ne semble pas consti­tuer, à pre­mière vue, un centre agri­cole, le gou­ver­ne­ment des Émi­rats arabes unis encou­rage l’innovation et sou­haite favo­ri­ser le déve­lop­pe­ment agri­cole de ses ter­ri­toires, en se foca­li­sant notam­ment sur la sécu­ri­té ali­men­taire. Il s’intéresse à des tech­niques comme celles de la culture hors sol (notam­ment la culture hydro­po­nique) afin de favo­ri­ser la pro­duc­tion locale. Dans la mesure où les agri­cul­teurs de la région doivent res­pec­ter des périodes de culture limi­tées et faire face à une offre en eau des­sa­lée res­treinte, les experts ont pu réa­li­ser que des tech­no­lo­gies intel­li­gentes comme celles déve­lop­pées par Pavo­coin consti­tue­ront la clé pour que les culti­va­teurs locaux puissent répondre aux besoins du mar­ché local. L’expérience de Pavo­coin avec les res­tric­tions visant l’irrigation en Cali­for­nie et en Tur­quie leur per­met de jouir d’un regard unique pour aider les agri­cul­teurs modernes à faire face à des res­sources en eau limi­tées. L’application de Pavo­coin per­met aux culti­va­teurs d’optimiser le timing de leur arro­sage ain­si que les quan­ti­tés d’eau uti­li­sées, et pour­rait leur offrir la pos­si­bi­li­té d’optimiser les condi­tions d’irrigation de cha­cune de leurs plan­ta­tions.

Si les Émi­rats arabes unis importent plus de 85% des pro­duits agri­coles consom­més dans le pays, le gou­ver­ne­ment a mis en place un plan sur 15 ans pour pro­mou­voir l’autosuffisance. Cette stra­té­gie com­porte tou­te­fois cer­taines ini­tia­tives tour­nées vers l’étranger, avec des inves­tis­se­ments agri­coles dans des pays comme la Nami­bie, l’Afrique du Sud ou le Sou­dan. L’un des autres pro­blèmes clés pour les consom­ma­teurs émi­ra­tis concerne l’agriculture bio­lo­gique, dans la mesure où il peut être dif­fi­cile de tra­cer les condi­tions de culti­va­tion de pro­duits frais lorsque seule 15% de la pro­duc­tion consom­mée pro­vient d’une exploi­ta­tion locale. Du fait de ses pos­si­bi­li­tés de pilo­tage à dis­tance, la pla­te­forme de Pavo­coin est par­ti­cu­liè­re­ment effec­tive pour les culti­va­teurs qui gèrent des exploi­ta­tions au sein de dif­fé­rentes juri­dic­tions. L’intégration de cette tech­no­lo­gie per­met par ailleurs de rendre le pro­ces­sus d’approvisionnement tota­le­ment trans­pa­rent, en offrant aux culti­va­teurs qui gèrent des récoltes inter­na­tio­nales la pos­si­bi­li­té de garan­tir la qua­li­té de leurs pro­duits. La région fait face à plu­sieurs défis pour atteindre ses objec­tifs agri­coles, et les équipes de Pavo­coin visent à démon­trer que leur tech­no­lo­gie consti­tue ce dont le pays a besoin.

Pavo­coin se trouve actuel­le­ment dans la seconde phase de sa pré­vente publique, qui se dérou­le­ra jusqu’au 12 sep­tembre 2018. Les ache­teurs de tokens peuvent pro­fi­ter de bonus allant jusqu’à 33% au cours de cette vente qui sup­pose un achat mini­mum de 2 501 tokens PAVO. La vente prin­ci­pale du pro­jet débu­te­ra quant à elle le 13 sep­tembre, et per­met­tra de béné­fi­cier d’un bonus de 25% sans aucun mini­mum d’achat. La vente publique pren­dra fin le 22 octobre pro­chain, et offri­ra des bonus dégres­sifs.

Pour en savoir plus sur Pavo­coin, n’hésitez pas à vous rendre à l’adresse pavocoin.com

Pavo Dubai Summit 3

 

Pavo Dubai Summit 4

Cet article n’a pas été rédi­gé par notre équipe édi­to­riale, et nous ne sommes pas res­pon­sables des infor­ma­tions qu’il contient. Il ne s’agit pas d’une recom­man­da­tion d’investissement. Nous vous sug­gé­rons de mener vos propres recherches avant de déci­der de vous pro­cu­rer des cryp­to-mon­naies, et nous ne sau­rons être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec la lec­ture de cet article.

Les diri­geants de Pavo­coin Ag se tournent vers les Émi­rats arabes unis pour par­ti­ci­per au Dubai Blo­ck­chain Sum­mit
5 (100%) 2 votes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Subscribe  
Me notifier des

Notice: Constant WP_USE_THEMES already defined in /home/akinator/crypto-france.com/index.php on line 14

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/akinator/crypto-france.com/wp-includes/functions.php on line 3743