ICOs

Ponder, l’application blockchain qui simplifie la recommandation

ponder

Vous êtes-vous déjà retrouvé(e) bloqué(e) – en recher­chant un emploi, un par­te­naire de vie ou une oppor­tu­ni­té busi­ness ? Des jours et des semaines à réa­li­ser des recherches sur inter­net, sans suc­cès. Ne serait-il pas plus per­ti­nent de deman­der à vos amis et vos contacts s’ils seraient sus­cep­tibles de vous aider ? C’est désor­mais pos­sible grâce à Pon­der.

Pon­der est une pla­te­forme de recom­man­da­tion basée sur la tech­no­lo­gie blo­ck­chain. La socié­té qui en est à l’origine s’est effor­cée de rendre ces recom­man­da­tions diver­tis­santes, en s’appuyant sur un jeu doté d’une inter­face en « puzzle ».

Ce pro­jet cible trois mar­chés pour les­quels il est plus per­ti­nent de faire recours à l’humain que de s’appuyer sur des algo­rithmes d’intelligence arti­fi­cielle, comme le font actuel­le­ment les prin­ci­pales pla­te­formes de « mat­ching ». Ces domaines sont la ren­contre amou­reuse, le recru­te­ment et le busi­ness. Selon les fon­da­teurs de Pon­der, il s’agit de mar­chés dont la taille s’élève à 80 mil­liards de dol­lars. Leur appli­ca­tion de dating, qui est déjà dis­po­nible, reven­dique 80 000 ins­crits ; leur fonc­tion­na­li­té de recru­te­ment est en train d’être déve­lop­pée, et leur logi­ciel dédié au busi­ness sera pro­po­sé en 2019. La star­tup a déjà obte­nu 1,6 mil­lions de dol­lars en « seed fun­ding » et a signé des par­te­na­riats stra­té­giques, notam­ment avec recruiter.com, l’une des plus grandes pla­te­formes de recru­te­ment.

L’idée qui se trouve der­rière ces trois fonc­tion­na­li­tés est simple : les uti­li­sa­teurs peuvent jouer à des jeux diver­tis­sants, tout en aidant un inter­naute et en obte­nant une récom­pense.

Pre­nons l’exemple de l’application de ren­contres. Même si les algo­rithmes modernes sont extrê­me­ment sophis­ti­qués, les ins­crits ne four­nissent que quelques don­nées les concer­nant, ce qui ne risque pas d’être suf­fi­sant pour s’assurer que deux per­sonnes puissent poten­tiel­le­ment se plaire. Par contre, leurs amis sont sus­cep­tibles d’avoir une bonne idée de ceux qui pour­raient faire office de par­te­naires per­ti­nents. Ain­si, l’application va per­mettre à ces amis de faire office de « match­ma­kers ». Plus ils pro­po­se­ront de sug­ges­tions, plus ils pour­ront atteindre des niveaux éle­vés et déblo­quer cer­taines fonc­tion­na­li­tés. S’il par­viennent à mettre en rela­tion un couple, ils pour­ront obte­nir 10 dol­lars. Les deux amou­reux paie­ront cha­cun 10 dol­lars pour ce ser­vice, ce qui per­met­tra à Pon­der d’empocher 10 dol­lars pour chaque « match » fruc­tueux. Et si l’un de ces couples finit par ce marier, le « match­ma­ker » gagne­ra 1 000 dol­lars – et pour­ra être la demoi­selle ou le gar­çon d’honneur.

Le même prin­cipe s’applique aux modules de recru­te­ment et de busi­ness – avec tou­te­fois des récom­penses, des éco­no­mies pour les employeurs et des com­mis­sions pour Pon­der bien plus impor­tantes. Les uti­li­sa­teurs peuvent consul­ter les offres d’emploi dis­po­nibles chez leur ancien ou actuel employeur, ain­si que dans d’autres entre­prises qu’ils connaissent bien. Ils peuvent sug­gé­rer des amis et des contacts de leur réseau Lin­ke­dIn qui recherchent acti­ve­ment un emploi. Si le recru­teur et le can­di­dat s’apprécient, le réfé­rent pour­ra empo­cher jusqu’à 1 500 dol­lars, tan­dis que la socié­té régle­ra jusqu’à 3 000 dol­lars – soit signi­fi­ca­ti­ve­ment moins que le prix qu’elle paye géné­ra­le­ment aux recru­teurs. Grâce à son par­te­na­riat avec recruiter.com, Pon­der aura accès à l’un des plus grands sites d’emploi au monde, et four­ni­ra l’ensemble de ses offres sur son module.

Enfin, le module busi­ness s’appuiera sur des règles simi­laires, et per­met­tra aux uti­li­sa­teurs de recom­man­der des pro­duits, des ser­vices ain­si que dif­fé­rentes oppor­tu­ni­tés com­mer­ciales.

Ain­si, le sys­tème pro­po­sé par Pon­der pour­rait per­mettre de favo­ri­ser la ren­contre amou­reuse et le mar­ché de l’emploi, et de sti­mu­ler l’activité sur Inter­net.

Pon­der orga­nise actuel­le­ment sa vente publique, qui a démar­ré le 1er juillet 2018, et qui pren­dra fin le 28 mars 2019. Il est pos­sible d’en savoir plus en se ren­dant sur https://republic.co/ponder.

Cet article n’a pas été rédi­gé par notre équipe édi­to­riale, et nous ne sommes pas res­pon­sables des infor­ma­tions qu’il contient. Il ne s’agit pas d’une recom­man­da­tion d’investissement. Nous vous sug­gé­rons de mener vos propres recherches avant de déci­der de vous pro­cu­rer des cryp­­to-mon­­naies, et nous ne sau­rons être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec la lec­ture de cet article.

Pon­der, l’application blo­ck­chain qui sim­pli­fie la recom­man­da­tion
2 (40%) 4 vote[s]




[wpcrypto_list]