Bitcoin Démocratisation

Après une première acquisition de 200 BTCs, le Salvador devient le premier pays à acheter du Bitcoin

Salvador Bitcoin drapeau

Alors qu’il s’ap­prête à faire du Bit­coin sa mon­naie offi­cielle ce mar­di soir, le Sal­va­dor a récem­ment effec­tué son pre­mier achat de BTC.

Un achat historique de 200 BTCs

Salvador drapeau BitcoinLun­di soir, le pré­sident Nayib Bukele a révé­lé sur Twit­ter que le Sal­va­dor avait mis la main sur ses 200 pre­miers Bit­coins.

Le pays d’A­mé­rique cen­trale conti­nue­ra à ache­ter des BTCs jus­qu’à l’a­dop­tion du Bit­coin comme mon­naie offi­cielle, pré­vue pour ce mar­di à 23 h heure française.

Au cours actuel de 52 500 dol­lars, le mon­tant de cette acqui­si­tion s’é­lève à envi­ron 10,5 mil­lions de dol­lars.

Un peu plus tôt, le pré­sident Bukele s’é­tait féli­ci­té de l’a­dop­tion immi­nente du Bitcoin :

« Demain, pour la pre­mière fois dans l’His­toire, tous les yeux du monde seront rivés sur le Salvador.

Grâce au Bitcoin ».

Ce pre­mier achat per­met­tra au gou­ver­ne­ment de dis­po­ser de liqui­di­tés pour ali­men­ter sa nou­velle « éco­no­mie Bit­coin », dans laquelle les entre­prises et les par­ti­cu­liers pour­ront effec­tuer et rece­voir des paie­ments en BTC.

Le Salvador s’apprête à adopter le Bitcoin comme monnaie officielle

Nayib BukeleCe soir, le Sal­va­dor devien­dra le pre­mier pays au monde à faire du Bit­coin sa mon­naie offi­cielle, aux côtés du dol­lar. Cette expé­ri­men­ta­tion finan­cière, tech­no­lo­gique et éco­no­mique avait été approu­vée en juin der­nier par le Congrès, avec 62 voix pour sur 84.

Mer­cre­di der­nier, l’as­sem­blée avait voté la créa­tion d’un « Bit­coin Trust ». Doté d’une enve­loppe de 150 mil­lions de dol­lars, il vise à faci­li­ter l’a­dop­tion de l’ac­tif numérique.

Afin de pro­mou­voir l’u­ti­li­sa­tion du Chi­vo – l’ap­pli­ca­tion de « wal­let » du gou­ver­ne­ment – 30 dol­lars de BTC seront ver­sés à tous les citoyens qui la télé­char­ge­ront. Une opé­ra­tion qui a don­né l’i­dée à la com­mu­nau­té Bit­coin, le wee­kend der­nier, d’a­che­ter mas­si­ve­ment 30 dol­lars de BTC ce mar­di soir, lorsque la « Loi Bit­coin » entre­ra en vigueur.

L’ac­tif numé­rique de Sato­shi Naka­mo­to ne sera tou­te­fois pas la seule mon­naie du Sal­va­dor. Le dol­lar amé­ri­cain res­te­ra l’autre mon­naie offi­cielle du pays cen­tra­mé­ri­cain, comme c’est le cas depuis 2001.

Une « fièvre Bitcoin » en Amérique Latine

President Bukele SalvadorSi les « Bit­coi­ners » sont aux anges, de nom­breux Sal­va­do­riens ne voient pas l’a­dop­tion du BTC d’un bon œil. Alors que deux tiers des citoyens se déclarent en défa­veur de la déci­sion du pays dans un récent son­dage, plu­sieurs mani­fes­ta­tions ont écla­té dans la capi­tale la semaine der­nière. Les acti­vistes dénon­çaient notam­ment la forte vola­ti­li­té de l’ac­tif numérique.

Le pré­sident Bukele a tenu à ras­su­rer la popu­la­tion, en expli­quant à plu­sieurs reprises que l’u­sage du Bit­coin se ferait uni­que­ment sur la base du volon­ta­riat. Il a par ailleurs indi­qué qu’il serait pos­sible d’ef­fec­tuer des conver­sions entre le BTC et le dol­lar sans aucun frais, notam­ment grâce aux nom­breux dis­tri­bu­teurs récem­ment ins­tal­lés à tra­vers le pays.

L’i­ni­tia­tive du Sal­va­dor semble avoir éveillé l’in­té­rêt d’autres pays d’A­mé­rique Latine pour le Bit­coin – même s’ils sont être encore très loin de prendre une voie similaire.

Le mois der­nier, Cuba a déci­dé de léga­li­ser et de régu­ler les cryp­to­mon­naies. De son côté, le Hon­du­ras a récem­ment inau­gu­ré son pre­mier dis­tri­bu­teur de BTC. Pour l’a­gence de presse Reu­ters, ces ini­tia­tives sont le signe qu’une « fièvre Bit­coin » serait en train de s’emparer de la région.

Rate this post