Ethereum

L’Ether franchit les 3 600 dollars, alors que Vitalik Buterin entre dans la liste des 100 personnalités les plus influentes du Time Magazine

Pièce Ethereum

L’E­ther a enre­gis­tré une nette aug­men­ta­tion au cours des der­niers jours, lui per­met­tant de dépas­ser à nou­veau le seuil des 3 600 dol­lars. Vita­lik Bute­rin, le cofon­da­teur du réseau Ethe­reum, vient dans le même temps de faire son entrée dans la pres­ti­gieuse liste du Time Magazine.

Lors de la rédac­tion de cet article, l’E­ther s’é­chan­geait à 3 639 dol­lars, en hausse de 6,57% sur les der­nières 24 heures.L'évolution du cours d'Ethereum (Ether) au 16 septembre 2021Par­mi les 10 prin­ci­paux actifs numé­riques du mar­ché, l’E­ther était celui qui avait connu la plus forte aug­men­ta­tion, sui­vi par l’ADA (+ 3,04%) et le XRP (+ 1,66%).

Reven­di­quant une « Mar­ket Cap de près de 427 mil­liards de dol­lars, l’ETH était tou­jours à 16,6% de son record his­to­rique de 4 362 dol­lars, enre­gis­tré le 12 mai dernier.

La consécration pour le cofondateur d’Ethereum

Vitalik ButerinAlors que le cours de la deuxième plus grande cryp­to­mon­naie a enre­gis­tré une appré­cia­tion régu­lière depuis le début de la semaine, Vita­lik Bute­rin, cofon­da­teur du réseau Ethe­reum, vient de connaître la consécration.

Le jeune infor­ma­ti­cien a été nom­mé dans la liste du Time Maga­zine des « 100 per­son­na­li­tés les plus influentes ». Cette liste annuelle met en avant des ingé­nieurs, mais aus­si des artistes, des acti­vistes et des figures poli­tiques. On y retrouve notam­ment Elon Musk, PDG de Tes­la et de Spa­ceX, la joueuse de ten­nis Nao­mi Osa­ka ou encore la chan­teuse Billie Eilish.

Évo­quant l’im­pact de Vita­lik Bute­rin sur l’écosystème d’E­the­reum, Alexis Oha­nian, cofon­da­teur de Red­dit, a van­té les mérites du pro­gram­meur russo-canadien :

« Per­sonne n’au­rait pu ima­gi­ner tous les cas d’u­sage d’E­the­reum. Il aura fal­lu l’i­dée d’une seule per­sonne pour que tout com­mence », écrit-t-il.

« À par­tir de là, un nou­veau monde s’est ouvert et a don­né nais­sance à de nou­velles façons d’ex­ploi­ter la tech­no­lo­gie blockchain. »

« Qu’il s’a­gisse de star­tups comme Sorare qui réin­vente les jeux de sports ou les uti­li­sa­teurs de Rain­bow qui affichent leurs col­lec­tions de NFTs, rien de toute cela n’au­rait exis­té sans la créa­tion de Vita­lik », ajoute-t-il.

NFTs : des volumes records sur Ethereum

Les tokens non fon­gibles (NFTs) repré­sentent jus­te­ment le cas d’u­sage d’E­the­reum qui a le plus sur­pris l’in­for­ma­ti­cien, devant d’autres uti­li­sa­tions comme la finance décen­tra­li­sée (DeFi), les jeux en ligne ou la ges­tion de l’identité :

L’en­goue­ment récem­ment sus­ci­té par cet éco­sys­tème est sans doute, au moins en par­tie, à l’o­ri­gine de la hausse enre­gis­trée par l’ETH ces der­nières semaines.

Les NFTs sont des tokens basés sur la blo­ck­chain. Ils per­mettent de cer­ti­fier l’au­then­ti­ci­té et la pro­prié­té d’ob­jets numé­riques de col­lec­tion comme des œuvres d’art, de la musique ou même des billets de concerts.

Open­Sea, la plus grande pla­te­forme de NFTs, a vu sa popu­la­ri­té explo­ser au cours des der­nières semaines. La bourse, qui a enre­gis­tré le mois der­nier des volumes d’é­change supé­rieurs à 3,4 mil­liards de dol­lars, pour­rait par­ve­nir à dépas­ser ce record en septembre.

l'évolution des volumes mensuels sur OpenSea

Axie Infi­ni­ty, la col­lec­tion la plus popu­laire en date, est sur le point de fran­chir les 2 mil­liards de dol­lars de tran­sac­tions. Elle dépasse Cryp­to­Punks (1,3 mil­liard de dol­lars) et Art Blocks (797 mil­lions de dollars) :

Classement des collections de NFTs

Par­mi les autres fac­teurs à l’o­ri­gine de la flam­bée de l’E­ther, on peut citer la mise à jour « Lon­don », implé­men­tée au début du mois d’août.

L’une de ses prin­ci­pales fonc­tion­na­li­tés concerne l’a­mé­lio­ra­tion EIP-1559, qui modi­fie le fonc­tion­ne­ment des frais de tran­sac­tions sur le réseau.

EIP-1559Une par­tie des frais payés par les uti­li­sa­teurs sont désor­mais détruits, favo­ri­sant une contrac­tion de l’offre d’ETHs – qui exerce elle-même une pres­sion à la hausse sur le cours de l’ac­tif.

Lors de la rédac­tion de cet article, un total de plus de 304 000 ETHs (soit plus de 1,1 mil­liard de dol­lars) avait déjà été détruit :

Ethers détruits au 16 septembre 2021

Réfé­rence : Decrypt

Cet article ne consti­tue pas une recom­man­da­tion d’investissement. Nous ne sau­rons être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec sa lecture.
Rate this post
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires