Aspect Légal Cybercriminalite

Afrique du Sud : un crypto-trader torturé par cinq individus

Afrique du sud

Un tra­der de cryp­to-mon­naies rési­dant à Lan­sé­ria, en Afrique du Sud, a échap­pé à la mort après avoir été dro­gué et tor­tu­ré par des kid­nap­peurs.

Évo­quant cet épi­sode dra­ma­tique dans le jour­nal local Sowe­to Urban, cette homme, pré­nom­mé Andrew, avait été invi­té sur Face­book  à effec­tuer, devant six per­sonnes, une pré­sen­ta­tion por­tant sur les cryp­to-mon­naies.

Lorsqu’il s’est pré­sen­té sur les lieux, un indi­vi­du l’aurait attra­pé par der­rière et aurait posé un tis­sus imbi­bé d’un gaz sopo­ri­fique sur son visage, le ren­dant incons­cient. Lorsqu’il s’est réveillé, il se serait retrou­vé dans un tout autre endroit, avec face à lui trois hommes et deux femmes.

Le média sud-afri­cain rap­porte que ces indi­vi­dus lui auraient reti­ré ses vête­ments, avant de le tor­tu­rer. Les kid­nap­peurs lui auraient deman­dé de don­ner les détails de son compte ban­caire et de four­nir le mot de passe ouvrant l’accès à son por­te­feuille Bit­coin, en le mena­çant de le tuer s’il refu­sait de coopé­rer.

Andrew a dans un pre­mier temps été inflexible, avant de céder : il aurait fina­le­ment accep­té de trans­fé­rer 800 000 rands (51 700 euros) de BTCs vers le por­te­feuille de ses bour­reaux. Il aurait éga­le­ment été contraint d’effectuer un vire­ment de 100 000 rands (6 500 euros) vers le compte ban­caire de l’un d’entre eux.

La vic­time pré­su­mée se serait éga­le­ment faite sub­ti­li­ser 3 000 rands d’argent liquide (200 euros), deux iPhones ain­si que deux ordi­na­teurs por­tables. Les kid­nap­peurs auraient ensuite déci­dé de lui ban­der les yeux, avant de le relâ­cher à Kli­pri­vier Road.

Il est actuel­le­ment soi­gné à l’Alberton Union Hos­pi­tal, où il reçoit un trai­te­ment pour les bleus et les brû­lures qui couvrent son corps. La police a lan­cé une enquête pour ten­ter de retrou­ver les cou­pables de ce crime.

En sep­tembre, on appre­nait qu’un homme d’affaires de 65 ans ori­gi­naire de Cape Town avait éga­le­ment été kid­nap­pé. Il avait été libé­ré après que sa famille ait accep­té de trans­fé­rer les 50 Bit­coins deman­dés pour sa ran­çon. La vic­time avait pas­sé au toal 50 jours avec les cri­mi­nels, qui l’avaient mena­cé d’une arme alors qu’il se ren­dait sur son lieu de tra­vail.

Réfé­rence : CCN

Afrique du Sud : un cryp­to-tra­der tor­tu­ré par cinq indi­vi­dus
Mer­ci !

Notice: Constant WP_USE_THEMES already defined in /home/akinator/crypto-france.com/index.php on line 14

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/akinator/crypto-france.com/wp-includes/functions.php on line 3743