Aspect Légal Cybercriminalite

L’Allemagne met aux enchères des Bitcoins saisis sur le Darknet

Allemagne Bitcoin

Les auto­ri­tés alle­mandes pro­posent aux enchères des Bit­coins sai­sis sur le dark­net dans le cadre de pour­suites liées à la cyber­cri­mi­na­li­té. Le site sur lequel sont pro­po­sés ces BTCs a enre­gis­tré une affluence impor­tante, avec plus de 4 000 nou­velles ins­crip­tions au cours des der­niers jours.

Des lots de 0,1 à 10 BTCs

Le minis­tère de la Jus­tice du land de Rhé­na­nie-du-Nord-West­pha­lie a annon­cé ce lun­di la vente de Bit­coins sai­sis dans le cadre d’af­faires cri­mi­nelles, comme l’a rap­por­té Bloom­berg.

Jus­tiz Auk­tion, le site de vente aux enchères du minis­tère, a enre­gis­tré de nom­breuses visites depuis l’a­jout de ces cryp­to­mon­naies, avec 4 000 nou­veaux ins­crits au cours des der­niers jours.

Ces Bit­coins ont été sai­sis dans le cadre d’af­faires de cyber­cri­mi­na­li­té et de tra­fic de stu­pé­fiants, prin­ci­pa­le­ment sur le dark­net. En Alle­magne, les pro­cu­reurs n’ont pas la pos­si­bi­li­té de vendre des actifs numé­riques sur des cryp­to-bourses : comme tout autre bien sai­si, ils sont dans l’o­bli­ga­tion de les pro­po­ser aux enchères.

« Chaque euro reti­ré des réseaux cri­mi­nels per­met de les affai­blir », a décla­ré le ministère.

Le site pro­pose 15 offres pour ces Bit­coins : l’une pour 10 BTCs, trois pour 1 BTC, six pour 0,5 BTC ain­si que cinq pour 0,1 BTC. Chaque lot est asso­cié à une clé publique, per­met­tant de s’as­su­rer que les por­te­feuilles cor­res­pon­dants contiennent bien le nombre de Bit­coins pro­mis. La mise de départ s’é­le­vait à 42 400 € pour les por­te­feuilles conte­nant 1 BTC.

Saisie Bitcoins

Des prix plus élevés que ceux du marché

Mais alors que les enchères doivent se ter­mi­ner ce mer­cre­di 27 octobre, les par­ti­ci­pants ne risquent pas de faire une bonne affaire. Lors de la rédac­tion de cet article, le lot #147505, concer­nant un por­te­feuille d’1 BTC, avait par exemple grim­pé à 54 620 euros – alors que le cours du BTC sur les pla­te­formes d’é­change ne s’é­le­vait qu’à envi­ron 51 000 euros. Un déca­lage sans doute lié à la chute récente du cours du Bit­coin, qui avait per­du 8% de sa valeur au cours des 7 der­niers jours.

Selon le site, les Bit­coins sai­sis sont sto­ckés dans des « paper wal­lets » émis par le Cen­tral and Contact Point Cyber­crime North Rhine-West­pha­lia, spé­cia­li­sé dans les crimes infor­ma­tiques. Une fois la vente conclue, les trans­ferts de Bit­coins seront effec­tués en « trans­met­tant per­son­nel­le­ment le “paper wal­let” qui contient la clé privée ».

Les par­ti­cu­liers qui rem­por­te­ront une enchère pour­ront éga­le­ment deman­der à béné­fi­cier d’un trans­fert élec­tro­nique « après une iden­ti­fi­ca­tion vidéo, et avec le paie­ment des frais de tran­sac­tion par l’acheteur ».

Rate this post
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires