Aspect Légal Régulation

BTCChina est sur le point de mettre un terme aux retraits de crypto-monnaies

BTCChina met un terme aux retraits de crypto-monnaie

Le 23 octobre, BTC­Chi­na, l’une des plus grandes pla­te­formes chi­noises de tra­ding de Bit­coin, a mis à jour une annonce rela­tive à sa fer­me­ture. Elle y explique qu’elle va stop­per les échanges dès le 30 octobre, mais éga­le­ment mettre un terme aux retraits de cryp­to-mon­naies.

 

Fermeture de BTCChina
Annonce des der­niers délais pour reti­rer sa cryp­to-mon­naie sur BTC­Chi­na (tra­duc­tion auto­ma­tique)

Afin d’ac­cé­lé­rer cette fer­me­ture, BTC­Chi­na va impo­ser des frais de retrait plus éle­vés à par­tir du 25 octobre – la pla­te­forme cherche ain­si cer­tai­ne­ment à inci­ter ses clients a rapi­de­ment récu­pé­rer leur cryp­to-mon­naie.

Les frais res­tent ain­si iden­tiques à leurs pré­cé­dents mon­tants jus­qu’au 25 octobre :

  • Frais de retrait pour le Bit­coin : 0.0015 BTC
  • Frais de retrait pour l’E­ther : 0.01 ETH
  • Frais de retrait pour le Lite­coin : 0.001 LTC
  • Frais de retrait pour le Bit­coin Cash : 0.0005 BCC

Mais ils triplent à par­tir du 25 octobre :

  • Frais de retrait pour le Bit­coin : 0.0045 BTC
  • Frais de retrait pour l’E­ther : 0.03 ETH
  • Frais de retrait pour le Lite­coin : 0.001 LTC
  • Frais de retrait pour le Bit­coin Cash : 0.0015 BCC

La pla­te­forme devrait ensuite très cer­tai­ne­ment mettre un terme défin­tif à son ser­vice de retrait à par­tir du 30 octobre. En annon­çant une hausse des frais de retrait à l’a­vance, BTT­Chi­na semble dis­po­sée à per­mettre à tous ses clients de récu­pé­rer leur mon­naie digi­tale.

La pla­te­forme fer­me­ra ensuite ses portes, en confor­mi­té avec à l’an­nonce faite par le gou­ver­ne­ment chi­nois le mois der­nier, qui a impo­sé de nou­velles régu­la­tions inter­di­sant le tra­ding de mon­naies numé­riques.

C’est ici la der­nière étape d’un long pro­ces­sus, qui a com­men­cé le 27 sep­tembre, lorsque la pla­te­forme a ces­sé d’ac­cep­ter les dépôts de Yuan, puis ceux de cryp­to-mon­naie le 30 sep­tembre.

Une lueur d’espoir ?

Si le gou­ver­ne­ment chi­nois inter­dit pour le moment le tra­ding de Bit­coin, il ne consi­dère pas pour autant cette pra­tique comme étant illé­gale. Cer­tains experts pré­disent qu’il pour­rait, à terme, reve­nir sur cette déci­sion, et auto­ri­ser à nou­veau les échanges de cryp­to-mon­naie.

Des pla­te­formes comme OKCoin ou Huo­bi ont par ailleurs fait part de leur volon­té de conti­nuer à com­mu­ni­quer avec le gou­ver­ne­ment, et espèrent un jour pou­voir ouvrir à nou­veau leurs portes.




[wpcrypto_list]