Aspect Légal Régulation

Chine : les traders de crypto-monnaies ont recours au Tether et à des VPNs pour contourner la prohibition

Chine Bitcoin

Selon cer­tains médias, les inves­tis­seurs chi­nois auraient trou­vé plu­sieurs parades pour contour­ner l’interdiction du tra­ding de cryp­to-mon­naies en place dans le pays.

Le Tether et les VPNs à la rescousse des traders chinois

Tether piècesMal­gré les res­tric­tions mises en place par le gou­ver­ne­ment, plu­sieurs obser­va­teurs estiment que de nom­breux chi­nois par­viennent tou­jours à spé­cu­ler sur les cryp­to-mon­naies.

Citant des sources proches du dos­sier, le quo­ti­dien South Chi­na Mor­ning Post rap­porte que ces indi­vi­dus s’appuient sur le « sta­ble­coin » Tether pour uti­li­ser les pla­te­formes de cryp­to-tra­ding. Ils s’y connectent grâce à des réseaux pri­vés vir­tuels (VPNs), ce qui leur per­met de pro­té­ger leur ano­ny­mat.

Le média ajoute que le gou­ver­ne­ment n’a pas encore pris de mesures pour ten­ter de blo­quer l’usage de ces réseaux :

« Les régu­la­teurs chi­nois dis­posent des pos­si­bi­li­tés tech­niques suf­fi­santes pour empê­cher l’utilisation de VPNs […] Tou­te­fois, ce pro­cé­dé néces­site géné­ra­le­ment des négo­cia­tions avec plu­sieurs par­ties pre­nantes pour se mettre d’accord sur la confi­gu­ra­tion d’un pare-feu, ce qui rend le pro­cé­dé plus long ».

Alors que les auto­ri­tés se montrent hos­tiles envers les cryp­to-mon­naies depuis plu­sieurs années, elles avaient déci­dé l’année der­nière de pro­non­cer l’interdiction des pla­te­formes d’échange locales. Cer­taines d’entre elles par­viennent tou­te­fois à contour­ner cette pro­hi­bi­tion, en dépla­çant leurs ser­veurs en dehors du pays, et en s’enregistrant à l’étranger.

La Chine s’en prend aux plateformes étrangères

Interdiction ChineDans le même temps, la bataille que mène la Chine contre les pla­te­formes d’échange étran­gères s’est récem­ment inten­si­fiée.

Le South Chi­na Mor­ning Post rap­pelle que la Chine a blo­qué l’accès à 124 cryp­to-bourses situées en dehors du pays, pro­vo­quant une baisse de 33% des volumes enre­gis­trés sur sept des pla­te­formes les plus popu­laires auprès des tra­ders chi­nois.

Voi­ci ce qu’a décla­ré Terence Tsang, le direc­teur des opé­ra­tions de la pla­te­forme hong­kon­gaise Tide­Bit :

« L’avertissement récent et la sur­veillance poten­tiel­le­ment accrue exer­cée sur les pla­te­formes étran­gères vise notam­ment cer­taines petites pla­te­formes qui se sont enre­gis­trées en tant qu’entités étran­gères, mais qui opèrent en fait depuis la Chine, et qui ont décla­ré avoir exter­na­li­sé leurs opé­ra­tions en dési­gnant une entre­prise chi­noise ».

En mars der­nier, le Quo­ti­dien du Peuple – l’organe de presse offi­ciel du Comi­té cen­tral du Par­ti com­mu­niste chi­nois – avait cri­ti­qué les cryp­to-médias, en affir­mant qu’ils mani­pu­laient les mar­chés. Le mois sui­vant, WeChat avait blo­qué les comptes de ces der­niers, en expli­quant qu’ils ne res­pec­taient pas les règles s’appliquant aux appli­ca­tions de mes­sa­ge­rie.

Ali­Pay et WeChat Pay avaient décla­ré de leur côté qu’ils tra­vaille­raient avec les organes régle­men­taires chi­nois pour sur­veiller et empê­cher les cryp­to-tran­sac­tions sur leurs pla­te­formes.

Réfé­rences : Bit­coi­nist, CCN

Chine : les tra­ders de cryp­to-mon­naies ont recours au Tether et à des VPNs pour contour­ner la pro­hi­bi­tion
Mer­ci !

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Chine : les traders de crypto-monnaies ont recours au Tether et à des VPNs pour contourner la prohibition"

avatar
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Manu
Invité

La vraie ques­tion est : pour­quoi le capi­tal chi­nois veut échan­ger des yuans contre des cryp­to et pour­quoi la Chine s’y oppose ?


Notice: Constant WP_USE_THEMES already defined in /home/akinator/crypto-france.com/index.php on line 14