Aspect Légal Régulation

Le directeur général de la Banque centrale de Singapour aimerait que la technologie blockchain puisse survivre au « crash » des crypto-monnaies

Ravi Menon MAS

Le direc­teur géné­ral de l’Au­to­ri­té Moné­taire de Sin­ga­pour est enthou­siaste vis-à-vis de la tech­no­lo­gie blo­ck­chain. Mais il espère que celle-ci ne sera pas « désta­bi­li­sée » par le « crash » des mar­chés des cryp­to-mon­naies qu’il prédit.

Dans le cadre d’un évé­ne­ment lié au sec­teur ban­caire qui s’est tenu aujourd’­hui, Ravi Menon, le direc­teur géné­ral de l’Au­to­ri­té Moné­taire de Sin­ga­pour (MAS), a décla­ré qu’il espé­rait que la tech­no­lo­gie blo­ck­chain ne soit pas « désta­bi­li­sée » par la chute de l’é­co­sys­tème des cryp­to-mon­naies, une fois que l’en­goue­ment qui pré­vaut autour de celles-ci sera érodé.

Comme le rap­porte Reu­ters, voi­ci ce qu’il aurait déclaré :

« J’es­père que, quand l’en­thou­siasme sera par­ti, après que le “crash” se soit pro­duit, cela ne désta­bi­li­se­ra la tech­no­lo­gie plus pro­fonde et plus utile asso­ciée aux mon­naies numé­riques et à la blockchain ».

Mais si l’homme pré­dit une chute des mar­chés, sa posi­tion semble plus mesu­rée que celle qu’a­doptent la plu­part de ses homo­logues, farou­che­ment oppo­sés aux crypto-monnaies.

Au cours d’un entre­tien télé­vi­sé accor­dé en octobre 2017, M. Menon avait évo­qué la manière dont les mon­naies numé­riques étaient appré­hen­dées, à tra­vers le monde, par les régu­la­teurs : « Je pense qu’il s’a­git d’une approche plu­tôt mal­avi­sée vis-à-vis des cryp­to-mon­naies. Celles-ci peuvent sus­ci­ter des appli­ca­tions poten­tiel­le­ment favo­rables, dans des cas d’u­sage par­ti­cu­liers ».

Il avait notam­ment men­tion­né leur poten­tiel pour les tra­vailleurs migrants, qui peuvent y avoir recours afin de « ren­voyer de l’argent dans leur vil­lage », grâce à des paie­ments trans­fron­ta­liers « moins coû­teux, plus rapides et plus effi­caces ».

M. Menon, qui a récem­ment été élu meilleur gou­ver­neur de banque cen­trale d’A­sie-Paci­fique, a déclaré :

Si les paie­ments trans­fron­ta­liers pou­vaient être effec­tués grâce à la tech­no­lo­gie blo­ck­chain, à tra­vers les cryp­to-mon­naies, ceci pour­rait confé­rer cer­tains avan­tages. Et cela devrait être la ques­tion à se poser, plu­tôt que de se deman­der si la valeur du Bit­coin va aug­men­ter ou non. »

Les remarques for­mu­lées aujourd’­hui par le diri­geant font suite à un aver­tis­se­ment de la banque cen­trale datant de décembre der­nier. Celle-ci avait fait part de ses inquié­tudes pour les épar­gnants, qui sont nom­breux dans le pays à se tour­ner vers les cryp­to-mon­naies. Pour l’ins­ti­tu­tion, la flam­bée des prix qui s’é­tait pro­duite en 2017 était prin­ci­pa­le­ment nour­rie par la spé­cu­la­tion – une spé­cu­la­tion qui pour­rait pro­vo­quer « une baisse signi­fi­ca­tive des prix ».

M. Menon n’a par ailleurs pas écar­té la pos­si­bi­li­té pour la MAS de créer sa propre mon­naie numé­rique. À la mi-2017, celle-ci avait déjà mené des essais visant à émettre une ver­sion numé­rique du dol­lar de Sin­ga­pour sur une blo­ck­chain Ethe­reum privée.

Réfé­rences : CCN, Reu­ters

5/5 – (1 vote) 
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
amour bitcoin
amour bitcoin
4 années il y a

quelle est le pro­blème des ban­quiers com­pre­nez une fois encore que les cryp­to sont née a cause de la mau­vaise ges­tion des banque en 2008
le bit­coin est la poule
blo­ck­chain est comme les œufs
donne moi tes bit­coins Mr le ban­quier je jure que tu en as
met sa sur mon adresse bit­coin SVP 1GBodWHmV66ZmqtTTXpYLv5vHWqtQiuBcA