Crypto-monnaies

Elon Musk alerte les détenteurs de Dogecoin sur les dangers du trading avec effet de levier

Coin dogecoin

Elon Musk, le PDG de Tes­la, a poin­té ce same­di les risques liés au tra­ding de Doge­coin avec effet de levier en féli­ci­tant l’u­ti­li­sa­teur « Misha­boar » pour un fil à ce sujet.

L’in­ter­naute avait rap­por­té que de nom­breux déten­teurs de DOGE avaient vu leurs comptes « liqui­dés » suite à de mau­vaises décisions :

« De nom­breux déten­teurs de DOGE m’ont écrit aujourd’­hui afin de me deman­der de l’aide : ils ont reçu des aver­tis­se­ments au sujet de la “liqui­da­tion” de leurs comptes à effet de levier.

Nous devons les édu­quer afin qu’ils évitent d’a­voir recours à ces outils. Nous devons les aver­tir contre les faux amis qui poussent des débu­tants à ajou­ter de l’huile sur le feu que sont les crypto-marchés ».

« Plu­sieurs de ces débu­tants ont décou­vert les cryp­to­mon­naies après avoir été ini­tiés par leurs “amis” au tra­ding sur marge et à terme. Au point que beau­coup pensent que ces outils font par­tie inté­grante des cryp­to­mon­naies et du Dogecoin ».

« Les tra­ders expé­ri­men­tés et ceux qui dis­posent de liqui­di­tés impor­tantes peuvent ten­ter leur chance avec ce jeu.

Mais, croyez-moi, beau­coup ne sont pas aus­si “expé­ri­men­tés” que ce qu’ils croient.

Vous vous bat­tez contre des orga­ni­sa­tions et des inves­tis­seurs ins­ti­tu­tion­nels qui dis­posent de beau­coup plus d’in­for­ma­tions que vous ».

« Ces outils sont déjà dan­ge­reux sur les mar­chés tra­di­tion­nels. Sur les cryp­to-mar­chés, qui sont majo­ri­tai­re­ment non régle­men­tés, les risques et l’ab­sence d’é­qui­té sont mul­ti­pliés par 100.

Encore une fois : c’est comme jouer à la rou­lette russe contre la per­sonne qui a conçu le pis­to­let et qui sait exac­te­ment où se trouve la balle ».

Cette année, les pla­te­formes Binance et FTX ont dû dimi­nuer consi­dé­ra­ble­ment l’ef­fet de levier pro­po­sé à leurs usti­li­sa­teurs sous la pres­sion des régu­la­teurs. Mais cer­taines pla­te­formes per­mettent tou­jours à leurs clients – même si ceux-ci sont inex­pé­ri­men­tés – de prendre des risques conséquents.

Le Dogecoin en panne

Ce dimanche 28 novembre, lors de la rédac­tion de cet article, le Doge­coin s’é­chan­geait à 0,1994 dol­lar. L’ac­tif, qui avait enre­gis­tré une baisse de 3,88% sur les 24 der­nières heures, était à son plus bas niveau depuis fin septembre.

Sur un mois, le DOGE s’é­tait dépré­cié de plus de 30%.

Cours du Dogecoin (DOGE) en 2021

Le coin avait per­du près de 73% de sa valeur depuis son record his­to­rique du 8 mai 2021, à 0,7376 dol­lar. Celui-ci avait été atteint après une flam­bée consi­dé­rable du DOGE, dont le cours avec été mul­ti­plié par plus de 150 depuis le 1er janvier.

Selon les don­nées de Coin­glass, plus de 1,96 mil­lion de dol­lars de posi­tions longues sur le Doge­coin avaient été liqui­dées au cours des 24 der­nières heures.

« Not your keys, not your Dogecoin »

Mer­cre­di, Elon Musk avait appe­lé sur Twit­ter ses abon­nés à ne pas lais­ser leurs Doge­coins sur des pla­te­formes d’é­change cen­tra­li­sées, comme le veut l’a­dage « Not your keys, not your crypto ».

La veille, le PDG de Tes­la s’é­tait oppo­sé à Chang­peng Zhao, le PDG de la bourse d’échange Binance. Il repro­chait à la pla­te­forme les limites impo­sées à ses clients sur leurs retraits de DOGE.

Cet article ne consti­tue pas une recom­man­da­tion d’investissement. Nous ne sau­rons être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec sa lecture.