Crypto-monnaies

Fake News : le Litecoin flambe de plus de 30% suite à une rumeur selon laquelle Walmart s’apprêterait à accepter les paiements en LTC

Logo de Walmart

Lun­di après-midi, le cours du Lite­coin a dépas­sé les 231 dol­lars en l’es­pace quelques minutes, avant de rapi­de­ment retom­ber. Cette appré­cia­tion fai­sait suite à la publi­ca­tion de plu­sieurs articles dans de grands médias amé­ri­cains, qui révé­laient que Wal­mart s’ap­prê­tait à per­mettre à ses clients d’ef­fec­tuer des paie­ments en LTC sur l’en­semble de ses sites e‑commerce.

Litecoin pièceLun­di, CNBC, Yahoo Finance, Reu­ters et d’autres sites ont rap­por­té que Wal­mart pré­voyait d’of­frir une « option pour payer en Lite­coin » sur ses sites mar­chands dès le 1er octobre. Cette pos­si­bi­li­té devait être pro­po­sée grâce à un par­te­na­riat noué avec la Fon­da­tion Lite­coin, l’or­ga­ni­sa­tion char­gée de pro­mou­voir l’a­dop­tion de la cryptomonnaie.

Reuters Walmart Yahoo Finance Walmart

Cette nou­velle sem­blait éma­ner d’un seul com­mu­ni­qué de presse, publié par Glo­be­News­Wire. Celui-ci indi­quait que Wal­mart avait jeté son dévo­lu sur le LTC car il s’a­gis­sait d’un moyen de paie­ment « peu cher et rapide », et que le token n’é­tait « pas sou­mis à l’au­to­ri­té d’une banque centrale ».

Pour­tant, plu­sieurs cryp­to-influen­ceurs ont expli­qué sur Twit­ter qu’il s’a­gis­sait d’une « fake news » :

Une révé­la­tion confir­mée par Ran­dy Har­grove, l’un des porte-paroles de Wal­mart. Dans un entre­tien accor­dé à CNBC envi­ron une heure après la sor­tie de la nou­velle, celui-ci a confié que ce com­mu­ni­qué de presse n’é­tait « pas authen­tique ».

Un autre porte-parole a expli­qué que le géant du retail allait faire en sorte d’é­vi­ter que ce type d’é­vè­ne­ment puisse se repro­duire, ajou­tant qu’une enquête allait être ouverte :

« Cela ne nous était jamais arri­vé aupar­vant, et nous avons mis en place des étapes d’au­then­ti­fi­ca­tion avan­cées afin que ce type d’in­ci­dent iso­lé ne puisse plus se repro­duire à l’a­ve­nir », a‑til déclaré.

« Nous allons tra­vailler avec les auto­ri­tés com­pé­tentes pour deman­der et faci­li­ter une enquête com­plète, qui por­te­ra notam­ment sur toute acti­vi­té cri­mi­nelle asso­ciée à cet évènement ».

Jay Mil­la, direc­teur mar­ke­ting de la Fon­da­tion Lite­coin, a de son côté décla­ré à Coin­te­le­graph que cette annonce n’é­ma­nait pas de son organisation :

« La Fon­da­tion Lite­coin n’a noué aucun par­te­na­riat avec Wal­mart », a‑t-il indiqué.

+30% en quelques minutes pour le Litecoin

Hausse du prix du LitecoinLes don­nées de Coin­Mar­ket­Cap tra­duisent une flam­bée du cours du LTC, immé­dia­te­ment après la sor­tie de cette « fake news ».

Lun­di après-midi, l’ac­tif numé­rique avait enre­gis­tré une hausse de plus de 30%, pas­sant en quelques minutes d’en­vi­ron 175 dol­lars à plus de 231 dollars.

L'évolution du cours du Litecoin au 14 septembre 2021

Mais l’eu­pho­rie s’est rapi­de­ment essou­flée. Le Lite­coin est retom­bé aux alen­tours des 175 dol­lars dans la fou­lée, après que les inves­tis­seurs ont réa­li­sé que l’a­dop­tion du LTC par Wal­mart consti­tuait une fausse nouvelle.

Reven­di­quant une capi­ta­li­sa­tion de plus de 406 mil­liards de dol­lars, le mas­to­donte de la vente au détail pour­rait tou­te­fois  – même si aucune décla­ra­tion offi­cielle n’a pour l’ins­tant été faite en ce sens – se tour­ner un jour vers les cryp­to­mon­naies.

En août, l’en­tre­prise avait publié une offre d’emploi visant à recru­ter un expert capable de déve­lop­per une stra­té­gie autour des mon­naies numé­riques. Elle a éga­le­ment fon­dé cette année une star­tup fin­tech, bap­ti­sée « Hazel », qui vise à offrir une large gamme de ser­vices finan­ciers regrou­pés au sein d’une « super-app mobile ».

Notons enfin que la socié­té est déjà cou­tu­mière de la tech­no­lo­gie blo­ck­chain, qu’elle uti­lise dans la ges­tion d’une par­tie de sa chaîne d’ap­pro­vi­sion­ne­ment, dans des places de mar­ché ain­si que dans des appa­reils intelligents.

Réfé­rence : Coin­te­le­graph