Arnaques Aspect Légal

Token Squid Game (SQUID) : un cours multiplié par 84 en l’espace de 3 jours… mais un token impossible à revendre

Squid Game

Le coin, ins­pi­ré de la série Net­flix « Squid Games », semble n’être rien d’autre qu’une escroquerie.

Un nou­veau token, le Squid Game (SQUID), ins­pi­ré de la série épo­nyme, a vu son cours mul­ti­plié par 84 depuis son lan­ce­ment il y a seule­ment quelques jours :

Cours Squid Game SQUID

Lors de la rédac­tion de cet article, pas moins de 27 373 adresses de la Binance Smart Chain déte­naient du SQUID.

Cette hausse était sans doute liée à une carac­té­ris­tique jamais vue jus­qu’i­ci pour une cryp­to­mon­naie : l’im­pos­si­bi­li­té de vendre ses tokens.

« Nous avons reçu de nom­breux aver­tis­se­ments selon les­quels les uti­li­sa­teurs n’au­raient pas la pos­si­bi­li­té de vendre leurs tokens sur Pan­ca­kes­wap. Faites preuve de pré­cau­tion lorsque vous tra­dez », indique le site Coin­Mar­ket­Cap sur sa fiche dédiée au token SQUID.

L’u­ti­li­sa­teur twit­ter Cryp­to Tyrion a de son côté fait remar­quer que les fon­da­teurs du pro­jet, qui sont men­tion­nés sur son site, ne sont pas pré­sents sur Lin­ke­dIn. Il a éga­le­ment indi­qué que le token Squid Game blo­quait les com­men­taires à ses tweets, et ne dis­po­sait pas de canaux Tele­gram et Discord.

Cer­tains obser­va­teurs ont d’ailleurs indi­qué que le « White Paper » du pro­jet était truf­fé d’er­reurs gram­ma­ti­cales et de fautes de frappe, et que cer­taines des affir­ma­tions qu’il com­por­tait était « impos­sibles à véri­fier ». Lors de la rédac­tion de cet article, le « trust score » du pro­jet ne s’é­le­vait qu’à 45/100 sur la pla­te­forme Sca­mad­vi­ser.

Le token Squid Game est ins­pi­ré de la série épo­nyme, dif­fu­sée sur Net­flix, dans laquelle des joueurs risquent leur vie pour ten­ter de rem­por­ter une somme consi­dé­rable. Ce nou­veau cryp­to-pro­jet est cen­sé per­mettre aux inter­nautes, en ver­sant des frais d’en­trée en SQUID, de par­ti­ci­per à des jeux en ligne.

« Il s’agit vraisemblablement d’une escroquerie »

Ce ven­dre­di, Coin­Mar­ket­Cap a publié un article indi­quant que la flam­bée du SQUID ren­trait très oné­reuse la par­ti­ci­pa­tion au jeu pro­po­sé par le projet :

« Pour par­ti­ci­per au 6ᵉ et der­nier jeu, les frais d’en­trée à débour­ser s’é­lèvent à 15 000 SQUID… cela cor­res­pond à 50 500 dollars ».

Coin­Ge­cko, prin­ci­pal concur­rent de Coin­Mar­ket­Cap, a pré­fé­ré de son côté ne pas réfé­ren­cer l’actif :

« Le token n’a pas rem­pli nos cri­tères de réfé­ren­ce­ment, il n’ap­pa­raî­tra donc pas sur Coin­Ge­cko. Il s’a­git vrai­sem­bla­ble­ment d’une escro­que­rie », a confié Bob­by Ong, cofon­da­teur du site, à CoinTelegraph.

L’homme a éga­le­ment tenu à pré­ci­ser que Coin­Ge­cko n’é­tait pas par­te­naire de Squid Game, contrai­re­ment à ce qui est indi­qué sur le site du SQUID.

Cer­tains médias, comme CNBC, ont rap­por­té que le « white paper » de Squid Game men­tion­nait une « tech­no­lo­gie anti-dump », qui empê­che­rait aux inves­tis­seurs de revendre leurs coins :

« La liqui­di­té du SQUID sera blo­quée pen­dant 3 ans sur DxSale, afin d’empêcher tout chan­ge­ment impré­vu et immé­diat dans sa “pool” de liqui­di­té », indique le document.

« Les fonds seront déblo­qués le 20 octobre 2024 ».