Arnaques Aspect Légal

Italie : des escrocs délivraient de faux pass vaccinaux sur Telegram contre des cryptomonnaies

Pass vaccinal covid-19

Les auto­ri­tés ita­liennes ont fait fer­mer 32 groupes Tele­gram qui pro­po­saient de faux pas­se­ports vac­ci­naux COVID-19 à des mil­liers de per­sonnes. Ceux-ci pou­vaient être ache­tés contre des cryptomonnaies.

Un passeport vaccinal contre des cryptomonnaies

covid ItalieSelon un article récent de l’a­gence de presse Reu­ters, la police ita­lienne a mis fin aux acti­vi­tés de plu­sieurs groupes sur l’ap­pli­ca­tion de mes­sa­ge­rie Tele­gram. Des escrocs y pro­po­saient de faux pas­se­ports sani­taires (bap­ti­sés « green pass » en Ita­lie) contre des cryptomonnaies.

Depuis le 6 août, ce docu­ment est indis­pen­sable pour fran­chir les portes d’un bar ou d’un res­tau­rant, pro­fi­ter d’une pis­cine ou encore fré­quen­ter un théâtre ou un ciné­ma. Il est éga­le­ment néces­saire pour accé­der aux grands ras­sem­ble­ments (spec­tacles, concerts, évè­ne­ments sportifs,…).

Pour l’ob­te­nir, les Ita­liens doivent avoir reçu au moins une dose du vac­cin, avoir été gué­ris du Covid-19 ou pré­sen­ter un test néga­tif effec­tué il y a moins de 48 heures.

Les pas­se­ports frau­du­leux étaient pro­po­sés à des tarifs dif­fé­rents, allant jus­qu’à 500 euros. Les auto­ri­tés ita­liennes n’ont pas dévoi­lé les cryp­to­mon­naies qui étaient accep­tées par les escrocs en échange de leurs faux documents.

L’I­ta­lie est un l’un des pays les plus affec­tés par le virus en Europe – près de 130 000 per­sonnes en sont décé­dées. Envi­ron 20 mil­lions d’I­ta­liens auraient déjà télé­char­gé le Green Pass.

Des doses de vaccin COVID-19 sur le Darknet

Pass Vaccinal covid-19Ce n’est pas la pre­mière fois que des escrocs pro­posent de faux pas­se­ports vac­ci­naux en échange de cryptomonnaies.

En juillet der­nier, des uti­li­sa­teurs du Dark­net ven­daient des pas­se­ports vac­ci­naux contre­faits – et même des doses de vac­cins COVID-19. Les prin­ci­pales cryp­to­mon­naies accep­tées étaient le Bit­coin (BTC), l’E­ther (ETH), le Lite­coin (LTC) ain­si que le Mone­ro (XMR).

Ils pro­po­saient des doses des vac­cins Pfi­zer-BioN­Tech, Astra­Ze­ne­ca, Moder­na et John­son & John­son – et même du vac­cin russe Spout­nik V. Le tarif moyen était de 250 dol­lars pour 10 doses.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments