Arnaques Aspect Légal

OneCoin : la Chine s’attaque à une escroquerie pyramidale de plus de 2 milliards d’euros

Les auto­ri­tés chi­noises ont pour­sui­vi les quatre der­niers sus­pects impli­qués dans les opé­ra­tions de One­Coin, une escro­que­rie pyra­mi­dale qui aurait per­mis de récol­ter l’équivalent de plus de 2 mil­liards d’euros.

Selon un com­mu­ni­qué de presse publié par le bureau du pro­cu­reur de la ville de Zhuz­hou, une enquête de deux ans por­tant sur ce gigan­tesque sys­tème pyra­mi­dal, éten­due sur vingt pro­vinces chi­noises, a per­mis l’arrestation d’une cen­taine de per­sonnes impli­quées dans le pro­jet One­Coin (ou « Wei­ka Coin»).

Les auto­ri­tés ont ain­si inter­ro­gé 106 sus­pects, avant de pour­suivre 98 d’entre eux. Ces indi­vi­dus sont notam­ment accu­sés d’avoir sol­li­ci­té illé­ga­le­ment des sommes d’argent auprès d’investisseurs, ce qui leur aurait per­mis de récol­ter 15 mil­liards de yuans, soit un peu plus de 2 mil­liards d’euros.

Selon les auto­ri­tés, il s’agit de l’affaire MLM la plus impor­tante jamais enre­gis­trée dans la pro­vince du Hunan, alors qu’environ 20 000 comptes ban­caires ont été étu­diés et que « des dizaines de mil­lions » de tran­sac­tions ont été ana­ly­sées.

D’après le site chi­nois Legal Dai­ly, One­Coin reven­di­quait en mai der­nier envi­ron 2 mil­lions de membres, et pro­po­sait encore plus de 140 niveaux pyra­mi­daux. La publi­ca­tion d’État The Paper ajoute que les auto­ri­tés auraient déjà réus­si à récu­pé­rer près de 1,7 mil­liard de yuans (envi­ron 225 mil­lions d’euros) auprès de la socié­té.

Ruja IgnatovaFon­dée par Ruja Igna­to­va, une res­sor­tis­sante bul­gare, One­Coin a fait l’objet d’enquêtes et d’arrestations dans un cer­tain nombre de pays. Les auto­ri­tés belges, hon­groises et bri­tan­niques ont déjà mis en garde le public contre cette escro­que­rie dès 2016. En juin 2017, l’Inde avait incul­pé sa fon­da­trice, ain­si que cinq de ses pro­mo­teurs, indi­quant que One­Coin consti­tuait un « sché­ma de Pon­zi évident ».

En Ita­lie, une orga­ni­sa­tion de consom­ma­teurs l’avait éga­le­ment qua­li­fié l’année der­nière de sys­tème pyra­mi­dal, avant que la police fin­lan­daise n’annonce avoir arrê­té deux indi­vi­dus sus­pec­tés d’avoir agi pour le compte de l’entité. Plus tôt cette année, le bureau du pro­cu­reur bul­gare spé­cia­li­sé dans la répres­sion des fraudes avait mené une per­qui­si­tion dans les bureaux locaux de One­Coin.

Réfé­rence : CCN, Legal­Dai­ly

One­Coin : la Chine s’attaque à une escro­que­rie pyra­mi­dale de plus de 2 mil­liards d’euros
2.5 (50%) 2 votes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Subscribe  
Me notifier des

Notice: Constant WP_USE_THEMES already defined in /home/akinator/crypto-france.com/index.php on line 14