Aspect Légal Piratage

170 millions de dollars : la plateforme d’échange Bitgrail perd 17 millions de Nano (XRB) – Piratage ou “Exit Scam” ?

Piratage d'une plateforme d'échange

Après Coincheck, c’est au tour de la plateforme d’échange BitGrail de perdre subitement les fonds de ses utilisateurs, avec la disparition de 17 millions de Nano (XRB). Mais cette fois-ci, ils sont nombreux à écarter la thèse d’un piratage.

Mise à jour du 11/02/2018 : comme l’a indiqué un internaute sur Reddit, la perte des XRB subie par BitGrail pourrait être liée à l’exploitation d’une faille de sécurité que comportait la plateforme.

Mise à jour du 12/02/2018 : John McAfee a tenu à adresser ses excuses à Binance :

L’équivalent de 170 millions de dollars disparaissent

Logo de Bitgrail Jusqu’ici, BitGrail constituait, d’après les données fournies par CoinMarketCap, la sixième plateforme d’échange la plus populaire pour le trading de XRB.

Mais les volumes affichés pointent désormais à zéro. Avec une valeur d’échange d’environ 10 dollars pour le XRB, la perte totale subie par les utilisateurs de BitGrail s’élève à 170 millions de dollars.

Le propriétaire de la plateforme, Francesco Firano, qui se surnomme “The Bomber”, aurait contacté jeudi les équipes de Nano pour les informer de cette perte.

Hier, il publiait ce message sur la page d’accueil de la plateforme :

Bitgrail S.r.l. tient à informer ses utilisateurs que des vérifications internes ont montré l’existence de transactions non autorisées, qui ont conduit à un déficit de 17 millions de Nano – un montant qui faisait partie du wallet géré par Bitgrail S.r.l.

Afin d’effectuer des vérifications complémentaires, l’ensemble des activités seront temporairement suspendues (notamment les retraits et les dépôts). Cette procédure est indispensable pour garantir la sécurité des utilisateurs.

Dans un article publié hier sur Medium, Nano a tenu à rassurer les utilisateurs. Ses équipes indiquent “avoir des raisons de penser que la perte n’est pas due à un problème lié au protocole de Nano“, mais qu’il semblerait qu’elle soit liée “au logiciel de BitGrail“.

Piratage… ou “exit scam” ?

Mais cet article semble surtout remettre en question, à demi-mot, la réalité d’un piratage.

“Nous avons désormais suffisamment de raisons de penser que M. Firano a menti pendant une longue période à l’équipe de Nano Core, mais aussi à la communauté, au sujet de la solvabilité de la plateforme d’échange Bitgrail”.

Car tout laisse à penser qu’il s’agirait plutôt d’un “exit scam”, comme l’ont indiqué plusieurs internautes sur Twitter :

Dans des échanges privés entre les deux parties, M. Firano aurait demandé à ce que soient apportées des modifications aux registres de Nano, afin de couvrir ce qu’il présente comme un piratage :

Message The Bomber aux équipes de Nano

De leur côté, les équipes de Nano lui avaient répondu qu’une telle modification n’était “pas possible“, et qu’elle “ne correspondait pas à une direction que nous souhaitons emprunter“.

Nano a par ailleurs indiqué qu’une enquête criminelle avait été lancée :

“Notre équipe a contacté les forces de l’ordre, et nous coopérons pleinement avec elles dans cette affaire. Nous préparons touts les informations dont nous disposons, comme les données de la blockchain, des captures d’écran, ainsi que l’historique des conversations”.

Un internaute a déclaré avoir découvert le compte sur lequel pourraient se trouver une partie des XRB perdus. “Taggé” BitGrail representative 1, il contenait, lors de la rédaction de cet article, près de 4 millions de XRB. On y voit des transactions importantes de XRB vers la plateforme d’échange Mercatox – des transactions que l’internaute présente comme étant “suspicieuses”.

“J’ai perdu 1,4 millions de dollars”

Sur Reddit, un autre utilisateur a lancé un “Ask me Anything” intitulé “J’ai perdu 174 000 Nanos (1,4 millions de dollars) dans le piratage de Bitgrail“. L’utilisateur fait preuve d’une attitude positive face à la nouvelle de cette perte :

“J’ai décidé que la seule manière de gérer cette épreuve consistait a tourner rapidement la page, et à prendre des décisions solides. Dans des moments comme celui-ci, les émotions négatives sont inutiles. Je continuerai à investir dans les crypto-monnaies tant que je croirai dans leur potentiel. Et si ce potentiel était avéré, le fait de m’arrêter aujourd’hui constituerait la pire décision que je pourrais prendre. Je serai à l’avenir bien plus prudent avec les plateformes d’échange.”

Et pour arriver à une telle fortune, cet investisseur n’a sans doute pas eu à miser plusieurs centaines de milliers de dollars.

Nano (XRB) avait profité, à partir de la fin 2017, d’une flambée conséquente, en dépassant les 37 dollars le 2 janvier dernier. L’actif ne s’échangeait pourtant encore qu’à 0,20 dollars en novembre 2017 :

L'évolution du prix du Nano (XRB) en 2017-2018

Cet utilisateur a indiqué qu’il espérait ainsi pouvoir aider ceux qui, comme lui, avaient fait les frais de cette perte :

“J’espère qu’avec cet AMA, je parviendrai à aider des gens qui ont perdu de l’argent à comprendre comment ils peuvent réagir de manière saine. La seule chose que vous pouvez faire, c’est de continuer à prendre des décisions rationnelles pour vous et pour les autres. Si l’argent vous fait faire des choses terribles, c’est parce que les événements que vous subissez pèsent trop sur votre moral”.

Cette approche représente sans doute la meilleure attitude à adopter face à une perte financière conséquente. Mais certains réagissent malheureusement d’une toute autre manière : c’est le cas de ce jeune investisseur asiatique, qui avait récemment décidé de mettre fin à ses jours suite au crash des marchés.

Des inquiétudes grandissantes

Nano (XRB) logoNano (XRB), anciennement connue sous le nom de Raiblocks, ne s’appuie pas sur la technologie blockchain, mais sur une architecture “block-lattice”. C’est ce qu’il lui permet, de manière analogue à IOTA, de proposer des transactions instantanées et gratuites, avec un réseau très peu gourmand en énergie.

La perte de BitGrail, qui s’élève à 17 millions de coins, représente près de 13% de l’offre totale de XRB.

Notons que de nombreux d’utilisateurs s’attendaient certainement à ne plus jamais revoir leurs XRB. Ils faisaient part, depuis quelques jours, de leurs inquiétudes, alors qu’ils ne parvenaient pas à retirer leurs fonds.

Si BitGrail, une plateforme relativement obscure, était si populaire auprès des détenteurs de Nano, c’est avant tout parce qu’elle avait été l’une des première à prendre en charge cette crypto-monnaie, bien avant Binance ou Kucoin.

Sur Twitter, certains internautes insistaient sur le fait qu’il n’existait aucun problème avec la crypto-monnaie XRB – un actif qui semblait pourtant faire les frais de cette affaire, en enregistrant en début d’après-midi une baisse de 13% sur les dernières 24 heures :


D’autres investisseurs en profitaient pour rappeler qu’il n’était pas prudent de laisser ses crypto-monnaies sur des plateformes d’échange :


Références : CCN, CoinMarketCap, Medium

170 millions de dollars : la plateforme d’échange Bitgrail perd 17 millions de Nano (XRB) – Piratage ou “Exit Scam” ?
Merci !

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar