Crypto-monnaies

Grâce à Ripple, le britannique Paydek étend ses services de paiement en temps réel à l’Afrique et à l’Amérique Latine

Carte Ripple

La socié­té de paie­ment Pay­dek va offrir aux tra­vailleurs indé­pen­dants rési­dant en Afrique et en Amé­rique Latine la pos­si­bi­li­té de pro­fi­ter de paie­ments en temps réel, grâce au réseau RippleNet.

RippleNet aide Paydek à s’étendre en Afrique et en Amérique Latine

Dans un tweet publié jeu­di, Sen­di Young, direc­trice du déve­lop­pe­ment euro­péen de Ripple, révèle que son entre­prise accom­pagne désor­mais la socié­té de paie­ment bri­tan­nique Pay­dek.

L’ob­jec­tif est de per­mettre aux tra­vailleurs indé­pen­dants rési­dant en Afrique et en Amé­rique Latine de pro­fi­ter de paie­ments en temps réel :

Comme le confirme Ripple dans un com­mu­ni­qué, ces tra­vailleurs peuvent désor­mais envoyer et rece­voir de l’agent en temps réel via Pay­dek, grâce aux tech­no­lo­gies déve­lop­pées par Rip­ple­Net.

Logo PaydekPay­dek est une socié­té bri­tan­nique qui faci­lite les paie­ments des entre­prises et des par­ti­cu­liers. Elle pro­pose notam­ment des cartes pré­payées, des cartes de cré­dit, des comptes IBAN dédiés ain­si que la pos­si­bi­li­té d’ef­fec­tuer des virements.

La socié­té a rejoint Rip­ple­Net, un réseau mon­dial per­met­tant aux ins­ti­tu­tions finan­cières de trans­fé­rer rapi­de­ment et effi­ca­ce­ment de l’argent. Pay­dek s’ap­puie désor­mais sur les oppor­tu­ni­tés offertes par ce grou­pe­ment pour amé­lio­rer les moyens de paie­ment des tra­vailleurs indé­pen­dants.

Renforcer la présence de Ripple en Afrique et en Amérique Latine

« Le fait d’é­tendre Rip­ple­Net pour mieux ser­vir les clients de Pay­dek tra­duit le pou­voir de la tech­no­lo­gie blo­ck­chain, qui per­met d’a­mé­lio­rer de manière signi­fi­ca­tive les paie­ments inter­na­tio­naux », a ajou­té Sen­di Young.

La diri­geante estime que ce par­te­na­riat per­met­tra de ren­for­cer la pré­sence de Ripple en Afrique et en Amé­rique Latine, en y dif­fu­sant des solu­tions inno­vantes pour les paie­ments numériques :

« À tra­vers Pay­dek, Ripple accen­tue sa pré­sence en Afrique et en Amé­rique Latine pour y appor­ter ses inno­va­tions dans les trans­ferts numé­riques. Il s’a­git de régions dans les­quelles des paie­ments plus rapides sont cru­ciaux pour assu­rer aux popu­la­tions leurs moyens de subsistance ».

Selon Ter­ry Hop­kin­son, direc­teur géné­ral de Pay­dek, les oppor­tu­ni­tés offertes par Ripple per­met­tront à son entre­prise de mettre en place dans ces régions une nou­velle infra­struc­ture pour des paie­ments rapides, sécu­ri­sés et pro­po­sés à des coûts attrac­tifs.

En juin, on appre­nait que la socié­té Lynx Glo­bal avait mis en place un canal de trans­fert de fonds entre l’Aus­tra­lie et le Viet­nam, basé sur RippleNet.

Rate this post
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires