Crypto-monnaies

The Sandbox lève 93 millions de dollars pour accélérer le développement de son metaverse

Jeu The Sandbox

Ce tour de table « Serie B » à 93 mil­lions de dol­lars a été mené par le Soft­Bank Vision Fund, qui se tourne pour la pre­mière fois vers les crypto-actifs.

Le meta­verse est sur toutes les lèvres. The Sand­box, pla­te­forme de meta­verse ados­sée à des tokens non fon­gibles (NFTs), en a pro­fi­té pour bou­cler une nou­velle levée de fonds.

Mar­quant le pre­mier inves­tis­se­ment du Soft­Bank Vision Fund dans la cryp­to-sphère, cette Serie B a per­mis à The Sand­box de lever 93 mil­lions de dol­lars. On retrouve par­mi les autres inves­tis­seurs ayant par­ti­ci­pé à ce tour de table des noms tels qu’A­ni­mo­ca Brands,  True Glo­bal Ven­tures, Galaxy Inter­ac­tive, SCB 10X, Poly­gon Stu­dios ou encore Sam­sung Next.

Selon l’an­nonce de cette levée de fonds, The Sand­box va ain­si pou­voir accé­lé­rer la crois­sance de son meta­verse pro­po­sant des jeux, des spec­tacles en direct et des expé­riences sociales tout en « sou­te­nant plus de créa­teurs et en impli­quant un plus grand nombre de marques et de pro­prié­tés intellectuelles ».

Le jeu pro­po­sé par The Sand­box s’ap­puie sur un méca­nisme « play-to-earn », qui per­met à ses par­ti­ci­pants de géné­rer des reve­nus. Il pro­pose pour cela une éco­no­mie cir­cu­laire dans laquelle les res­sources col­lec­tées peuvent être reven­dues à d’autres joueurs.

The SandboxEn tant que meta­verse ouvert basé sur des NFTs, The Sand­box a noué des par­te­na­riats avec plus de 165 célé­bri­tés et marques – notam­ment  Snoop Dogg, The Wal­king Dead, Les Schtroumpfs, Care Bears, Ata­ri et Cryp­to­Kit­ties. Objec­tif : « créer des ver­sions “voxé­li­sées” [des pixels en trois dimen­sions] de leurs mondes et de leurs per­son­nages sur la plateforme ».

Binance, Bored Ape Yacht Club, Socios, les jumeaux Wink­le­voss ou encore Coin­Mar­ket­Cap ont déjà ache­té des par­celles de ter­rain numé­riques dans The Sandbox.

Développer un écosystème

Arthur Madrid, PDG et cofon­da­teur de la pla­te­forme, a indi­qué que celle-ci sou­hai­tait faire son incur­sion dans la mode, l’ar­chi­tec­ture, les concerts vir­tuels, les gale­ries d’art et les musées. « Nous déve­lop­pons un éco­sys­tème glo­bal qui ouvre de nou­velles oppor­tu­ni­tés d’emploi pour les joueurs et les créa­teurs de notre meta­verse ouvert de NFTs », a‑t-il ajouté.

Aaron Wong, l’un des cadres de Soft­Bank Invest­ment Advi­sers, a expli­qué que The Sand­box s’ap­puyait sur la tech­no­lo­gie blo­ck­chain et la gou­ver­nance décen­tra­li­sée pour don­ner du pou­voir à ses uti­li­sa­teurs :

« Nous pen­sons que The Sand­box est en train de créer un meta­verse ouvert qui ouvri­ra de nou­velles oppor­tu­ni­tés éco­no­miques en offrant à ses uti­li­sa­teurs la pos­si­bi­li­té de construire et de moné­ti­ser leurs créa­tions, qu’il s’a­gisse d’a­va­tars, de bâti­ments ou d’ob­jets de collection ».

Le mois der­nier, Ani­mo­ca Brands – la socié­té mère de The Sand­box – avait levé 65 mil­lions de dol­lars au cours d’un nou­veau tour de table réa­li­sé par des géants du jeu vidéo comme Ubi­soft. L’en­tre­prise est désor­mais valo­ri­sée à 2,2 mil­liards de dollars.

Token SAND : x 3,3 en une semaine

Le SAND – le token de l’é­co­sys­tème Sand­box – a enre­gis­tré ces der­niers jours une véri­table flam­bée :

Cours du SAND (The Sandbox) au 2 novembre 2021

L’ac­tif, dont le cours a été mul­ti­plié par 3,3 au cours des 7 der­niers jours, a été por­té par l’at­trait sus­ci­té par le meta­verse suite à l’an­nonce du chan­ge­ment de nom de Face­book en « Meta ».

Cet article ne consti­tue pas une recom­man­da­tion d’investissement. Nous ne sau­rons être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec sa lecture.
Rate this post