Crypto-monnaies

Tokénisation : Coinbase et Ripple misent sur Securitize, une startup qui permet de numériser des titres financiers

Conférence Securitize

La socié­té cali­for­nienne Secu­ri­tize a bou­clé cette semaine un tour de table « Series A » auquel ont par­ti­ci­pé Blo­ck­chain Capi­tal, Coin­base Ven­tures et le Xpring Fund de Ripple.

Securitize lève 12,75 millions de dollars

securitizeSecu­ri­tize offre une gamme de ser­vices visant à per­mettre aux entre­prises d’émettre leurs « secu­ri­ty tokens » – des tokens cor­res­pon­dant à de véri­tables titres finan­ciers.

L’entreprise a annon­cé ce mar­di avoir levé 12,75 mil­lions de dol­lars à tra­vers un tour de table « Series A » conduit par Blo­ck­chain Capi­tal. On retrouve notam­ment, par­mi les par­ti­ci­pants, Coin­base Ven­tures, le Xpring fund de Ripple, ain­si que Glo­bal Brain.

Secu­ri­tize, qui pré­voit de lan­cer l’année pro­chaine sa propre « Digi­tal Secu­ri­ty Offe­ring», compte révo­lu­tion­ner le sec­teur des valeurs mobi­lières, actuel­le­ment esti­mé à 7 000 mil­liards de dol­lars par an, en tirant pro­fit de la tech­no­lo­gie des registres dis­tri­bués.

Car­los Domin­go, le PDG et cofon­da­teur de la star­tup, a décla­ré que ce finan­ce­ment doit per­mettre à sa socié­té de pro­mou­voir sa solu­tion auprès des inves­tis­seurs, de leur offrir une liqui­di­té accrue et d’assurer la confor­mi­té de ses opé­ra­tions.

Voi­ci ce qu’il a indi­qué :

« Nos par­te­naires offri­ront leur sou­tien à Secu­ri­tize alors que nous conti­nuons à opé­rer avec excel­lence dans notre sec­teur, mais il nous aide­ront éga­le­ment à pré­pa­rer notre “Digi­tal Secu­ri­ty Offe­ring”, qui consis­te­ra à “toké­ni­ser” Secu­ri­tize ».

« Ce sont des “first movers”, car la numé­ri­sa­tion des actions publiques et pri­vées consti­tue une for­mi­dable oppor­tu­ni­té […]. 2019 sera l’année durant laquelle nous ver­rons 10 à 15 pla­te­formes d’échange pro­po­sant du tra­ding de titres finan­ciers numé­riques de manière légale ».

Brian Arm­strong, le PDG de Coin­base, avait décla­ré en sep­tembre der­nier, lors de la confé­rence « Dis­rupt » orga­ni­sée par Tech Crunch, que son entre­prise comp­tait deve­nir la place de mar­ché de réfé­rence pour ache­ter et vendre des cryp­to-titres.

Notons que Brad Ste­phens, le cofon­da­teur de la socié­té Blo­ck­chain Capi­tal, va rejoindre le conseil d’administration de Secu­ri­tize.

« Tokéniser » des titres financiers »

Secu­ri­tize pour­rait ain­si aider à démo­cra­ti­ser la « toké­ni­sa­tion » de titres finan­ciers sur la blo­ck­chain, afin d’offrir une trans­pa­rence, une liqui­di­té et une effi­cience accrue au pro­ces­sus consis­tant à émettre de tels actifs.

Tokénisation de titres

La star­tup tra­vaille notam­ment sur un cadre de confor­mi­té, qui s’inscrit dans un pro­ces­sus bap­ti­sé « Digi­tal Secu­ri­ty Offe­ring», pour per­mettre aux entre­prises de numé­ri­ser leurs titres finan­ciers.

Jusqu’à pré­sent, Secu­ri­tize a déjà émis plu­sieurs titres numé­riques tels que 22x, SPiCE VC, Aug­mate, ou encore les tokens BCAP de Blo­ck­chain Capi­tal. Cer­tains de ces actifs sont déjà dis­po­nibles sur les réseaux AirS­wap et Open­Fi­nance – des réseaux qui sont gérés en confor­mi­té avec les lois amé­ri­caines.

Réfé­rences : Tech­Crunch, CoinS­pea­ker

Toké­ni­sa­tion : Coin­base et Ripple misent sur Secu­ri­tize, une star­tup qui per­met de numé­ri­ser des titres finan­ciers
Mer­ci !

Notice: Constant WP_USE_THEMES already defined in /home/akinator/crypto-france.com/index.php on line 14