Crypto-monnaies

Le « Turkcoin » : la Turquie envisage de créer sa monnaie numérique nationale

ankara

Alors qu’elle avait récem­ment adop­té une posi­tion sévère à l’égard du Bit­coin, la Tur­quie semble bien par­tie pour lan­cer pro­chai­ne­ment sa propre mon­naie numé­rique natio­nale, le Turk­coin.

La Turquie souhaite lancer son Turkcoin

Turquie BitcoinAlors que le Bit­coin avait récem­ment été jugé par les auto­ri­tés reli­gieuses du pays comme incom­pa­tible avec les lois de l’Islam, le Par­ti d’action natio­na­liste (MHP), en coopé­ra­tion avec le Par­ti de la jus­tice et du déve­lop­pe­ment (AKP), sou­haite sou­te­nir la créa­tion d’une mon­naie numé­rique natio­nale.

Comme l’a rap­por­té le site d’information Al-Moni­torAhmet Kenan Tan­ri­ku­lu, le vice-pré­sident du MHP, a pré­sen­té une pro­po­si­tion visant à créer un « Bit­coin natio­nal», le Turk­coin. L’ancien ministre sou­haite que son pays se tour­ner vers les nou­velles tech­no­lo­gies, et estime que la Tur­quie doit prendre cette ini­tia­tive « avant qu’il ne soit trop tard ».

Voi­ci ce qu’il a décla­ré (la tra­duc­tion est approxi­ma­tive) :

« Le monde se tourne vers un nou­veau sys­tème numé­rique. La Tur­quie devrait créer ses propres sys­tème et mon­naie numé­riques avant qu’il ne soit trop tard.

Nous devons créer une infra­struc­ture pour la base de don­nées blo­ck­chain. Il existe aujourd’hui près de 1400 mon­naies numé­riques dans le monde, et de nom­breux pays les uti­lisent. Nous devons, nous aus­si, créer une mon­naie numé­rique, basée sur les socié­tés qui font par­tie de notre fonds sou­ve­rain. Dans la mesure où il existe une forte demande, nous devrions créer et lan­cer notre propre mon­naie numé­rique. Le fait d’opposer ces mon­naies ne fait pas sens. Il s’agit d’un pro­blème natio­nal qui néces­site un consen­sus natio­nal ».

Cette mon­naie numé­rique, pré­sen­tée à tra­vers un docu­ment de 22 pages qui n’a pas été ren­du public, devrait se cal­quer sur le modèle des titres finan­ciers ados­sés au fonds sou­ve­rain turc, au sein duquel on retrouve de grandes entre­prises telles que Tur­kish Air­lines, la Ziraat Ban­kası, ou encore Türk Tele­kom.

Selon l’homme poli­tique, un tel méca­nisme per­met­trait au inves­tis­seurs de béné­fi­cier d’un risque maî­tri­sé, tout en obte­nant des ren­de­ments plus éle­vés que ceux offerts par les obli­ga­tions sou­ve­raines.

Il y a quelques jours, Meh­met Sim­sek, le vice-Pre­mier ministre, avait éga­le­ment fait part de l’intention du gou­ver­ne­ment d’émettre une mon­naie numé­rique natio­nale.

Mieux réguler l’utilisation des crypto-monnaies dans le pays

Bitcoin TurquieDans ce rap­port, M. Tan­ri­ku­lu appelle à la mise en place d’un cadre régle­men­taire plus strict autour des actifs numé­riques, indi­quant que « de nom­breuses entre­prises acceptent les paie­ments en cryp­to-mon­naies, et [que] le nombre de clients qui uti­lisent ces mon­naies aug­mente de manière très rapide ».

C’est sur ce cadre régle­men­taire que plan­che­raient actuel­le­ment le minis­tère des Finances et le Capi­tal Mar­kets Boards, le gen­darme finan­cier du pays.

La Tur­quie pour­rait ain­si emboî­ter le pas au Vene­zue­la, qui a récem­ment lan­cé l’ICO de son « Petro», une mon­naie contro­ver­sée cen­sée être garan­tie par une par­tie des réserves de pétrole du pays. Le pré­sident Nicolás Madu­ro a indi­qué cette semaine qu’il était par­ve­nu à lever l’équivalent de 735 mil­lions de dol­lars lors du pre­mier jour de la phase de pré-vente de cet actif.

Réfé­rence : Cryp­to­vest, CCN

Le « Turk­coin » : la Tur­quie envi­sage de créer sa mon­naie numé­rique natio­nale
5 (100%) 1 vote

Notice: Constant WP_USE_THEMES already defined in /home/akinator/crypto-france.com/index.php on line 14