Arnaques Aspect Légal

Ukraine : 4 individus arrêtés pour avoir lancé des plateformes d’échange de crypto-monnaies factices

arrestation

En Ukraine, les forces de l’ordre ont arrê­té quatre jeunes hommes qui diri­geaient au moins 6 fausses bourses de change d’ac­tifs numé­riques.

Des escroqueries mises en place à l’aide de compétences en programmation

Le plan était ingé­nieux : conce­voir des pla­te­formes d’é­change de cryp­to-mon­naies fac­tices, afin d’in­ci­ter des novices à y trans­fé­rer leurs actifs numé­riques.

Voleur de BitcoinDans la ville de Dni­pro, en Ukraine, les forces de l’ordre ont ain­si annon­cé avoir inter­pel­lé quatre hommes âgés de 20 à 26 ans à l’o­ri­gine de cette escro­que­rie. Ce groupe d’in­di­vi­dus avait mis en place au moins six fausses bourses d’é­change de cryp­to-mon­naies : moneycraft.info, wowex.online, swapex.net, myexchanger.lv, iconvex.net et likechange.biz.

La police affirme que les cri­mi­nels dis­posent  « de connais­sances et de com­pé­tences par­ti­cu­lières en pro­gram­ma­tion infor­ma­tique » et « ont créé leur propre sys­tème CMS pour gérer le conte­nu de ces sites d’é­change ».

Un préjudice non déterminé

Elle demande à ceux qui ont été escro­qués par ces pla­te­formes fac­tices de se pré­sen­ter aux auto­ri­tés afin de por­ter plainte. Pour l’ins­tant, les forces de l’ordre ignorent pré­ci­sé­ment les mon­tants qui ont été déro­bés aux vic­times.

Elles pour­raient tou­te­fois par­ve­nir à recueillir de telles infor­ma­tions à par­tir de l’é­qui­pe­ment qui a été sai­si lors des arres­ta­tions : des clés USB, des ordi­na­teurs ain­si que des smart­phones ont été retrou­vés au domi­cile des quatre sus­pects.

Réfé­rences : Live­Bit­coin­News, Blee­ping­Com­pu­ter




[wpcrypto_list]