Crypto-monnaies

Quel avenir pour Solana (SOL), qui vient d’enregistrer un record historique à plus de 60 dollars ?

Solana (SOL)

Alors que Sola­na vient de fran­chir un record his­to­rique, que faut-il savoir sur cet « Ethe­reum killer » ?

Le coin de la blo­ck­chain Sola­na – qui consti­tue une alter­na­tive à Ethe­reum offrant des tran­sac­tions plus rapides et moins coû­teuses – avait enre­gis­tré ce lun­di matin un record his­to­rique à plus de 60 dol­lars, en hausse de plus de 37% sur les der­nières 24 heures.

Il s’a­gis­sait désor­mais de la 11ème cryp­to­mon­naie en termes de « Mar­ket Cap », juste der­rière Unis­wap, selon le clas­se­ment éta­bli par CoinMarketCap.

Solana (SOL) record historique au 16 août 2021

Sur les 7 der­niers jours, le SOL avait enre­gis­tré une hausse de près de 60% – alors que Sola­na est deve­nu ces der­niers mois le réseau de choix pour de nom­breuses appli­ca­tions de finance décen­tra­li­sée (DeFi).

Voi­ci ce qu’a décla­ré aujourd’­hui le cryp­to-jour­na­liste Colin Wu :

« Au cours des der­nières 24 heures, le SOL a aug­men­té de plus de 26%, attei­gnant un nou­veau record historique.

La chaîne publique de Sola­na a éga­le­ment fran­chi un nou­veau record, avec un volume de fonds vérouillés de 1,854 mil­liard de dollars.

Le total des volumes de Sola­na a atteint 24,1 mil­liards de tran­sac­tions, même si une bonne par­tie d’entre elles pour­raient être de “fausses” transactions ».

Solana, un « Ethereum Killer » ?

Alors qu’E­the­reum connaît depuis un cer­tain temps des dif­fi­cul­tés tech­niques liées à la hausse de la demande dans l’é­co­sys­tème DeFi, il a don­né à ses rivaux poten­tiels – sur­nom­més « Ethe­reum killers » –, comme Sola­na, mais aus­si Car­da­no, Binance Smart Chain ou encore Pol­ka­dot, la pos­si­bi­li­té de se faire une place dans l’é­co­sys­tème.

Par­mi ses atouts, Sola­na per­met de béné­fi­cier de tran­sac­tions extrê­me­ment rapides, puis­qu’elle est capable de prendre en charge envi­ron 65 000 tran­sac­tions par seconde – soit 2 000 fois plus qu’E­the­reum et 40 fois plus que Visa.

Mais l’ex­pres­sion « Ethe­reum Killer » n’est pas for­cé­ment le plus adap­té : il semble qu’il y ait suf­fi­sam­ment de place dans la cryp­to-sphère pour que coha­bitent plu­sieurs pla­te­formes de « smart contracts » com­pé­ti­trices.

« Je pense que le terme “Ethe­reum killer” n’est pas per­ti­nent, car l’é­co­sys­tème croît si vite qu’il est dif­fi­cile de dire si une pla­te­forme risque d’en tuer une autre », a décla­ré Char­lie Mor­ris, asso­cié direc­teur de la socié­té de ges­tion d’ac­tifs CMCC Glo­bal, au site Forkast.News.

« Je pense que les deux [Ethe­reum et Sola­na] vont croître de manière phé­no­mé­nale. On assiste déjà à cette crois­sance. Il suf­fit de regar­der Worm­hole, qui per­met de relier Ethe­reum et Sola­na. Je crois for­te­ment, à long terme, en la capa­ci­té de dif­fé­rentes chaînes de fonc­tion­ner ensemble ».

Wormhole, pour connecter différentes blockchains entre elles

Der­nière nou­veau­té en date de Sola­na : Worm­hole, qui a lan­cé son « main­net » la semaine dernière ».

Cette tech­no­lo­gie per­met à dif­fé­rentes blo­ck­chains – telles que Sola­na, Ethe­reum, Ter­ra ou encore la Binance Smart Chain – de com­mu­ni­quer entre elles, en trans­fé­rant des don­nées et des tokens.

Elle ouvre éga­le­ment la voie à de nou­veaux cas d’u­sage, notam­ment concer­nant des déci­sions de gou­ver­nance « cross-chain ».

Worm­hole 2.0 peut répondre à la demande de la com­mu­nau­té DeFi en éta­blis­sant des ponts sans tiers de confiance entre des pro­to­coles de « smart contracts ». De nom­breux uti­li­sa­teurs vont ain­si pou­voir connec­ter des appli­ca­tions décen­tra­li­sées et des « smart contracts » sur Sola­na, afin de pro­fi­ter de tran­sac­tions rapides et peu coûteuses.

La semaine der­nière, Mago Mar­kets – une pla­te­forme d’é­change décen­tra­li­sée (DEX) déve­lop­pée sur la blo­ck­chain Sola­na – était par­ve­nue à lever l’é­qui­valent de 70 mil­lions de dol­lars au cours de sa vente de tokens. De quoi sans doute conti­nuer à atti­rer des uti­li­sa­teurs et des déve­lop­peurs sur le pro­jet Solana.

Le DEX de Man­go Mar­ket pro­pose un hub de tra­ding pour des contrats à terme, des mar­chés spot mais éga­le­ment une pla­te­forme de prêts. Il offre de la liqui­di­té depuis sa propre « pool » ain­si que depuis celle de Serum, une autre pla­te­forme d’é­change s’ap­puyant sur Solana.

En juin der­nier, Sola­na Labs – la socié­té à l’o­ri­gine du pro­jet Sola­na – avait levé 314 mil­lions de dol­lars. Elle est sou­te­nue par de grands acteurs de l’in­dus­trie, comme Sam Bank­man-Fried, PDG de la pla­te­forme d’é­change FTX.

Les NFTs « Degenerate Ape » attestent de la « scalabilité » de Solana

la degenape academy sur SolanaLe pro­jet NFT « Dege­ne­rate Ape Aca­de­my » est le pre­mier à avoir été lan­cé sur Sola­nart – la pre­mière pla­te­forme de NFTs de Sola­na – et fut un véri­table succès.

Ces NFTs repré­sen­tant des singes ont été ven­dus en l’es­pace de seule­ment 8 minutes suite à leur lan­ce­ment same­di dernier.

Cer­tains singes ont été ven­dus pour envi­ron 25 SOL (1 500 dol­lars), tan­dis que l’un d’entre eux a été cédé contre 100 SOL (6 000 dol­lars) ce matin. Son nou­veau pro­prié­taire le pro­pose désor­mais à 500 SOL (30 000 dollars).

Fait notable : les faibles frais de tran­sac­tions qui ont dû être payés par les ache­teurs – le tra­der Pen­to­shi a confié n’a­voir débour­sé que 0,01 dol­lar de frais par NFT :

Par ailleurs, aucun ralen­tis­se­ment n’a été enre­gis­tré sur la blo­ck­chain Sola­na durant cette vente. Une situa­tion bien dif­fé­rente de celle à laquelle on peut assis­ter régu­liè­re­ment sur Ethe­reum : lors des lan­ce­ments de NFTs popu­laires, le réseau est encom­bré, pro­vo­quant une forte hausse des frais. Cer­taines tran­sac­tions peuvent ain­si momen­ta­né­ment coû­ter plu­sieurs cen­taines de dol­lars d’E­thers.

« Il n’existe qua­si­ment aucun pro­jet NFT notable sur SOL, mais qu’est-ce qui se pas­se­ra lorsque le mar­ché com­men­ce­ra à bas­cu­ler ? La demande pour le SOL pro­vo­que­ra une hausse des prix vers de nou­veaux records », a pré­dit Pen­to­shi sur Twitter.

Une plus grande part de marché pour Solana dans les mois à venir ?

Logo de SolanaChar­lie Mor­ris estime que Sola­na pour­rait conti­nuer à prendre des parts de mar­ché dans l’é­co­sys­tème DeFi au cours des pro­chains mois :

« Envi­ron 90% des déve­lop­peurs de “smart contracts” tra­vaillent sur Ethe­reum. Nous avons pu voir que Sola­na a com­men­cé à atti­rer une part impor­tante des acteurs de la DeFi, grâce à un débit incroyable et à des frais très faibles », explique-t-il.

« Si vous sou­hai­tez déve­lop­per un car­net d’ordre “on chain”, vous avez besoin de pou­voir trai­ter des volumes consé­quents de tran­sac­tions, à un coût très faible et très rapi­de­ment. Et c’est ce que pro­pose Sola­na. Je pense qu’il existe à la fois des pro­jets actuel­le­ment sur Ethe­reum et des acteurs de l’é­co­sys­tème qui se disent : “Wow ! On devrait essayer cette pla­te­forme parce que l’on pour­ra pro­ba­ble­ment y faire ce qui est impos­sible de faire sur Ethereum ».

Il lui sera tou­te­fois pro­ba­ble­ment dif­fi­cile de détrô­ner un jour Ethe­reum, qui béné­fi­cie d’un « first mover advan­tage » impor­tant. Le pro­jet pour­rait pro­chai­ne­ment trou­ver des solu­tions face à ses pro­blèmes de « sca­la­bi­li­té » – à tra­vers par exemple le « shar­ding », qui devrait arri­ver en 2022, ou des réseaux de seconde couche déve­lop­pés par d’autres sociétés.

Réfé­rences : Coin­Mar­ket­Cap, Coin­Gape

Cet article ne consti­tue pas une recom­man­da­tion d’investissement. Nous vous sug­gé­rons de mener vos propres recherches avant de déci­der de vous pro­cu­rer des cryp­to­mon­naies – des actifs extrê­me­ment vola­tils. Ne dépen­sez pas plus que ce que vous pou­vez vous per­mettre de perdre. Nous ne sau­rons être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec la lec­ture de cet article.

Rate this post