Crypto-monnaies

Banques sud-coréennes : Les commissions liées aux comptes bancaires utilisés par les traders de crypto-monnaies ont été multipliées par 36

won sud-coréen

Les banques sud-coréennes pro­posent des comptes en ligne aux pla­te­formes d’é­change de cryp­to-mon­naies – qui peuvent à leur tour les mettre à la dis­po­si­tion de leurs clients. D’a­près des infor­ma­tions relayées par le Finan­cial Super­vi­so­ry Ser­vice du pays, les éta­blis­se­ments ban­caires sont par­ve­nus à géné­rer l’an­née der­nière, grâce à ce ser­vice, 36 fois plus de reve­nus qu’ils ne l’ont fait en 2016.

Les banques ont gagné 36 fois plus en 2017 grâce aux « crypto-comptes »

Financial Supervisory ServiceLe Finan­cial Super­vi­so­ry Ser­vice (FSS) sud-coréen a obte­nu auprès des banques des don­nées liées aux ser­vices qu’elles four­nissent aux pla­te­formes d’é­change de mon­naies numériques.

Il a ain­si révé­lé des infor­ma­tions issues de six banques, qui ont fait l’ob­jet la semaine der­nière d’un audit mené par les régu­la­teurs :  la Woo­ri Bank, la KB Kook­min Bank, la Shin­han Bank, la Non­ghyup Bank, la Korea Deve­lop­ment Bank, ain­si que l’Indus­trial Bank of Korea.

D’a­près l’a­gence gou­ver­ne­men­tale, les com­mis­sions récol­tées en 2017 par ces éta­blis­se­ments, à tra­vers ces ser­vices, s’é­le­vaient à 2,221 mil­liards de wons (envi­ron 1,7 mil­lions d’eu­ros). C’est 36 fois plus que les 61 mil­lions de wons que leur ont rap­por­té cette acti­vi­té l’an­née pré­cé­dente, comme le rap­porte l’a­gence de presse Yon­hap.

La banque liée à Upbit en première position

Comme l’ex­plique Yon­hap, ces banques fac­turent aux pla­te­formes d’é­change des sommes variant entre 200 à 300 wons (0,16 à 0,23 euros) pour chaque dépôt effec­tué par un client.

L’an­née der­nière, c’est l’Indus­trial Bank of Korea qui a géné­ré le plus de reve­nus grâce à de tels ser­vices. La banque a noué un par­te­na­riat avec Upbit, récem­ment deve­nue la pre­mière pla­te­forme d’é­change au monde en termes de volume. Upbit est sou­te­nue finan­ciè­re­ment par la firme Kakao Corp, qui édite une appli­ca­tion de mes­sa­ge­rie mobile extrê­me­ment popu­laire dans le pays, Kakao Talk.

En 2017, la banque est ain­si par­ve­nue à « gagner un total de 675 mil­lions de wons [ndlr : 517 000 euros], grâce à des frais de 300 wons par dépôt », a rap­por­té l’a­gence de presse.

Vient ensuite la Non­ghyup Bank, qui offre des ser­vices aux clients de Bithumb et de Coi­none. Celle-ci est ain­si par­ve­nue à géné­rer 654 mil­lions de wons (510 000 euros) grâce à ces plateformes.

Le gou­ver­ne­ment sud-coréen a récem­ment deman­dé aux banques de mettre un terme à la créa­tion de ces comptes, jusque là ano­nymes – elles sont priées de mettre en place, au préa­lable, un sys­tème d’i­den­ti­fi­ca­tion des uti­li­sa­teurs. Elles devront notam­ment prendre connais­sance de leur pro­fes­sion, et véri­fier l’o­ri­gine des fonds qui seront utilisés.

Réfé­rence : News.Bitcoin

4/5 – (1 vote) 
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
L\'Heureux
L\'Heureux
4 années il y a

J’ai 200.00$ à inves­tir dans la mon­naie vir­tuelle quel est la meilleure place pour viser juste ?