Crypto-monnaies

Cardano : débuts réussis pour la mise à jour Alonzo

Caradano Alonzo

Alzo­no, la der­nière mise à jour de Car­da­no, montre de pre­miers résul­tats enthou­sias­mants. Lan­cée cette semaine, elle per­met d’exé­cu­ter des « smart contracts « sur le réseau blockchain.

La très atten­due mise à jour Alon­zo fait beau­coup par­ler d’elle depuis plu­sieurs jours. Cen­sée « appor­ter de la pro­gram­ma­bi­li­té » à la blo­ck­chain Car­da­no, elle semble don­ner, pour l’ins­tant, des résul­tats satis­fai­sants.

Charles Hos­kin­son, le PDG d’IOHK – l’en­tre­prise à l’o­ri­gine de Car­da­no – s’est féli­ci­té mer­cre­di des résul­tats, avec 100 « smart contracts » trai­tés sur la pla­te­forme au cours des 24 pre­mières heures d’A­lon­zo.

Il s’a­git d’une étape impor­tante pour Car­da­no – un pro­jet sou­vent accu­sé de ne tou­jours pas dis­po­ser de pro­duit fonc­tion­nel, alors que son token natif, l’A­DA, pointe désor­mais à la troi­sième place du clas­se­ment de Coin­Mar­ket­Cap.

Classement des cryptomonnaies au 16 septembre 2021

Les équipes d’IOHK tra­vaillent actuel­le­ment avec le gou­ver­ne­ment éthio­pien pour inté­grer des tech­no­lo­gies blo­ck­chain à son infra­struc­ture admi­nis­tra­tive. Le mois der­nier, les régu­la­teurs japo­nais avaient don­né leur feu vert pour que l’A­DA puisse être échan­gé sur les cryp­to-mar­chés nip­pons.

« Smart contracts », meilleure efficacité et frais de transactions prévisibles

Charles Hoskinson CardanoAlon­zo apporte des fonc­tion­na­li­tés de « smart contracts » à Car­da­no. La blo­ck­chain offre ain­si la pos­si­bi­li­té aux déve­lop­peurs de conce­voir des appli­ca­tions tirant pro­fit de ses capacités.

Mais ce n’est pas tout : selon les équipes de Car­da­no, cette mise à jour per­met d’ap­por­ter une réponse à de nom­breuses limites aux­quelles était, jus­qu’i­ci, confron­té le réseau. Elle doit lui per­mettre d’of­frir une effi­ca­ci­té éner­gé­tique accrue, tout en pro­po­sant des frais de tran­sac­tion pré­vi­sibles.

« Cette mise à jour repré­sente l’a­bou­tis­se­ment de 6 années de tra­vail incroya­ble­ment com­plexe, avec cer­tains des esprits les plus brillants de la blo­ck­chain et d’autres sec­teurs », s’est féli­ci­té Charles Hoskinson.

Il juge que cette mise à jour repré­sente un moment « game-chan­ger » pour la pla­te­forme. Car­da­no s’ap­puie désor­mais sur un méca­nisme inno­vant pour véri­fier les tran­sac­tions, lui per­met­tant de consom­mer moins d’éner­gie.

Par ailleurs, sa blo­ck­chain peut désor­mais « pré­dire les frais de tran­sac­tion ». Les déve­lop­peurs peuvent ain­si pro­po­ser des appli­ca­tions sans ris­quer de faire subir des coûts impor­tants aux uti­li­sa­teurs, tout en limi­tant les risques de tran­sac­tions perdues.

Selon le pro­gram­meur Marek Mahut, fon­da­teur de Five Bina­ries – qui a récem­ment exé­cu­té le pre­mier « smart contract » sur Car­da­no –, le réseau « s’est tou­jours dis­tin­gué par son focus sur les fon­da­men­taux ».

Une mise à jour en plusieurs étapes

Mise à jour Alonzo sur CardanoLes équipes d’A­DA ont pré­ci­sé que le lan­ce­ment d’A­lon­zo sui­vait une feuille de route colo­rée, qui n’a pas encore tou­ché à sa fin.

« Alon­zo Purple » – qui se foca­lise sur les « smart contracts » – repré­sente l’a­vant-der­nière étape de la mise à jour.

La der­nière par­tie de la feuille de route – repré­sen­tée par « Alon­zo Red » et « Alon­zo Black » – concer­ne­ra la « sca­la­bi­li­té » et la gou­ver­nance du réseau. L’im­plé­men­ta­tion de ces dif­fé­rentes inno­va­tions devrait abou­tir à une der­nière étape : la sor­tie pro­chaine du « main­net » Alon­zo.

Réfé­rences : Coin­Quo­ra, Yahoo Finance

Cet article ne consti­tue pas une recom­man­da­tion d’investissement. Nous ne sau­rons être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec sa lecture.
Rate this post
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x