Aspect Légal

Les frères Winklevoss attaquent en justice Charlie Shrem et lui réclament plus de 5000 BTCs

Jumeaux Winklevoss Bitcoin

Les frères Wink­le­voss ont déci­dé de tra­duire en jus­tice Char­lie Shrem. L’homme les aurait aidé à inves­tir dans le Bit­coin dès 2012. Ils lui reprochent d’avoir dépen­sé une par­tie des BTCs qui devraient leur appar­te­nir, notam­ment pour s’offrir des biens de luxe.

Charlie Shrem
Char­lie Shrem

Char­lie Shrem n’est autre que le fon­da­teur de la pla­te­forme BitIns­tant, qui était il y a encore quelques années l’une des socié­tés les plus flo­ris­santes de la cryp­to-sphère. Sa crois­sance rapide avait atti­ré des inves­tis­seurs de renom tels que les frères Wink­le­voss et Roger Ver.

À son apo­gée, BitIns­tant trai­tait jusqu’à 30% de l’ensemble des échanges de Bit­coin à tra­vers le monde.

En 2014, M. Shrem avait été condam­né à deux ans de pri­son après avoir plai­dé cou­pable d’avoir opé­ré illé­ga­le­ment un ser­vice de trans­mis­sion de fonds. Il avait éga­le­ment recon­nu avoir blan­chi 1 mil­lion de dol­lars de BTCs liés à la célèbre place de mar­ché Silk Road.

Plus de 5 000 BTCs dérobés ?

S’il est libre depuis 2016, M. Shrem pour­rait avoir de nou­veaux ennuis avec la jus­tice. Les frères Wink­le­voss, qui étaient deve­nus il y a quelques mois les pre­miers « mil­liar­daires Bit­coin», l’accusent de leur avoir volé plus de 5 000 BTCs (32 mil­lions de dol­lars).

Jeu­di der­nier, le New York Times rap­por­tait que le fon­da­teur de BitIns­tant aurait, dès 2012, aidé les jumeaux à inves­tir dans les cryp­to-mon­naies. Ces der­niers auraient ain­si ver­sé à M. Shrem la somme de 750 000 dol­lars afin qu’il acquiert des Bit­coins pour leur compte.

Tou­jours selon la plainte, ils lui auraient confié plus tard dans l’année la somme de 250 000 dol­lars pour pour­suivre cette ini­tia­tive. Avant de réa­li­ser, quelques mois plus tard, que M. Shrem n’avait pas rem­pli tous ses enga­ge­ments.

Ils le sus­pectent notam­ment d’avoir dépen­sé une par­tie des Bit­coins qui devraient leur appar­te­nir :

« Soit M. Shrem a été incroya­ble­ment chan­ceux et per­for­mant depuis sa sor­tie de pri­son, soit – et c’est plus pro­bable – il a “ache­té” ses six pro­prié­tés, ses deux Mase­ra­tis, son bateau à moteur et d’autres biens grâce à l’appréciation des 5 000 Bit­coins qu’il a volés», peut-on lire dans leur plainte.

Selon le New York Times, la jus­tice aurait d’ores et déjà ordon­né le gel d’une par­tie des actifs de Char­lie Shrem.

Réfé­rences : Coin­doo, New York Times

Les frères Wink­le­voss attaquent en jus­tice Char­lie Shrem et lui réclament plus de 5000 BTCs
4 (80%) 1 vote

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Subscribe  
Me notifier des

Notice: Constant WP_USE_THEMES already defined in /home/akinator/crypto-france.com/index.php on line 14