Crypto-monnaies

Le BitcoinDark (BTCD) flambe mystérieusement, certains dénoncent un dispositif de « pump and dump »

Bitcoin Dark

De 17 à 100 dollars en quelques heures

Bitcoin dark logoLe Bit­coin Dark (BTCD), une cryp­to-mon­naie lan­cée en 2014 pour concur­ren­cer le Bit­coin, a récem­ment enre­gis­tré une flam­bée spec­ta­cu­laire, en pas­sant en quelques heures de moins de 17 dol­lars à plus de 100 dol­lars. Lors de la rédac­tion de cet article, son cours était retom­bé à 72 dol­lars.

Dans le même temps, les volumes d’échange ont eux aus­si for­te­ment aug­men­té, pas­sant de moins de 100 000 dol­lars par jour jusqu’à près d’un mil­lion de dol­lars.

L'évolution du cours du Bitcoin Dark BTCD au 5 septembre 2018

La cryp­to-mon­naie s’échange actuel­le­ment sur les pla­te­formes Polo­niex (prin­ci­pa­le­ment à tra­vers la paire BTCD/BTC) et Trade par Trade (où le BTCD est majo­ri­tai­re­ment échan­gé contre de l’USDT).

Marchés Bitcoin Dark BTCD au 5 septembre 2018

Pour­tant, lors de la rédac­tion de cet article, l’actif sem­blait ne plus être dis­po­nible sur Polo­niex, qui nous expli­quait que « le BTC est actuel­le­ment en main­te­nance ou connaît des pro­blèmes de wal­let. Les dépôts et les retraits res­tent indis­po­nibles le temps que nous puis­sions trou­ver, tes­ter et audi­ter une solu­tion ».

Un projet abandonné il y a plusieurs mois

Komodo PlatformLe Bit­coin­Dark s’appuie sur l’algorithme SHA-256 du Bit­coin, et uti­lise un sys­tème de vali­da­tion hybride, repo­sant à la fois sur la preuve de tra­vail (Proof-of-Work) et sur la preuve d’enjeu (Proof-of-Stake).

Mais alors qu’un total de 22 mil­lions de coins devait être pro­duit, le pro­jet fut aban­don­né au début de l’année. Les équipes du BTCD ont ain­si déci­dé de se consa­crer au déve­lop­pe­ment de la pla­te­forme Komo­do (KMD). Celle-ci s’appuie sur un méca­nisme de consen­sus bap­ti­sé « preuve d’enjeu délé­guée » (delayed Proof-of-Work»), ain­si que sur le sys­tème de preuve à divul­ga­tion nulle de connais­sance du Zcash des­ti­né à rendre les tran­sac­tions ano­nymes.

Le site inter­net de Bit­coin­Dark n’est aujourd’hui plus dis­po­nible, alors que les BTCDs étaient il y a quelques mois encore échan­geables contre des KMDs :

Il est donc bien dif­fi­cile de trou­ver des jus­ti­fi­ca­tions à cette hausse. Plu­sieurs inter­nautes estiment que, dans la mesure où le pro­jet a été aban­don­né, celle-ci serait le fruit d’un dis­po­si­tif de « pump and dump ».

Si c’est le cas, on peut pen­ser que Polo­niex a sou­hai­té empê­cher les acteurs mal­veillants concer­nés de pou­voir en tirer pro­fit, en gelant les dépôts et les retraits de BTCDs. Ce mer­cre­di matin, l’entreprise n’avait pas com­mu­ni­qué sur le sujet.

En février der­nier, Polo­niex avait été rache­tée par la socié­té fin­tech Circle pour 400 mil­lions de dol­lars. Il s’agit actuel­le­ment de la 39ème cryp­to-pla­te­forme en termes de volumes, avec près de 36 mil­lions de dol­lars de cryp­to-mon­naies échan­gés sur les der­nières 24 heures.

Réfé­rences : CCN, Coin­Mar­ket­Cap

Le Bit­coin­Dark (BTCD) flambe mys­té­rieu­se­ment, cer­tains dénoncent un dis­po­si­tif de « pump and dump »
Mer­ci !

Notice: Constant WP_USE_THEMES already defined in /home/akinator/crypto-france.com/index.php on line 14

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/akinator/crypto-france.com/wp-includes/functions.php on line 3743