Crypto-monnaies

Impossible à pirater ? John McAfee promet une récompense de 100 000 dollars à quiconque parviendra à détourner le portefeuille Bitfi

John McAfee

Afin de prou­ver que les cryp­to-por­te­feuilles Bit­fi sont bien « impos­sibles à pira­ter », le célèbre John McA­fee a déci­dé d’of­frir une récom­pense de 100 000 dol­lars à celui ou celle qui par­vien­dra à lui don­ner tort.

Voi­ci ce qu’il a décla­ré ce mardi :

« À tous les détrac­teurs qui déclarent que « rien n’est impos­sible à pira­ter », et qui ne croient pas que mon wal­let Bit­fi consti­tue véri­ta­ble­ment le pre­mier péri­phé­rique « impi­ra­table », une récom­pense de 100 000 dol­lars sera attri­buée à celui ou celle qui par­vien­dra à le pira­ter. “Money talks, bull­shit walks” ».

Il a ensuite pro­fi­té d’une réponse de l’un de ses fol­lo­wers pour expli­quer pour­quoi il était si confiant :


Depuis l’an­née der­nière, M. McA­fee est deve­nu célèbre dans la cryp­to-sphère, notam­ment pour avoir inci­té ses fol­lo­wers à ache­ter cer­tains coins – en par­ve­nant ain­si à faire flam­ber, à plu­sieurs reprises, le cours de plu­sieurs de ces actifs.

En juillet 2017, il avait décla­ré que le Bit­coin allait fran­chir le seuil des 500 000 dol­lars d’i­ci à 2020. Quelques mois plus tard, alors que la pre­mière cryp­to-mon­naie enre­gis­trait un record his­to­rique à 10 000 dol­lars, il avait dou­blé son prix-cible, en pré­di­sant un cours à 1 mil­lion de dol­lars au même hori­zon temporel.

Une opération publicitaire ?

Peu après le tweet de John McA­fee, les équipes de Bit­fi ont publié les règles qui devront être res­pec­tées par qui­conque sou­haite obte­nir cette récom­pense. On a ain­si appris que les aspi­rants pirates devront dans un pre­mier temps com­man­der un por­te­feuille conte­nant 50 dol­lars de cryp­to-mon­naies pré­payées. De quoi lais­ser pen­ser qu’il s’a­git sans doute d’une ini­tia­tive des­ti­née à faire la pro­mo­tion de ce wal­let, et à inci­ter les inter­nautes à pas­ser à la caisse.

Si l’in­di­vi­du par­vient ensuite à extraire les coins conte­nus dans son por­te­feuille et à le prou­ver à Bit­fi, il pour­ra obte­nir les 100 000 dol­lars pro­mis – une somme qui devrait, semble-t-il, être ver­sée par John McAfee.

Les pro­grammes de « bug boun­ty » – qui consistent à offrir une récom­pense à qui­conque par­vien­dra à déce­ler une faille de sécu­ri­té – sont lar­ge­ment répan­dus dans la cryp­to-sphère. Le mois der­nier, un pirate « white hat » était par­ve­nu à déce­ler 12 vul­né­ra­bi­li­tés dans le code infor­ma­tique de la pla­te­forme blo­ck­chain EOS, ce qui lui a per­mis d’en­gran­ger 120 000 dol­lars de récom­penses. En mars, la pla­te­forme d’é­change Binance s’é­tait enga­gée à ver­ser 10 mil­lions de dol­lars de cryp­to-mon­naies dans le cadre de son pro­gramme de « bug bounty ».

Réfé­rences : Bitrates, CoinS­pea­ker