Aspect Légal Cybercriminalite

La police turque arrête un gang de kidnappeurs qui s’attaquaient à de riches détenteurs de Bitcoin

La police turque s’est féli­ci­tée de la cap­ture d’un gang de cryp­to-kid­nap­peurs. Ils visaient de riches déten­teurs de Bit­coin. Les cinq hommes qui com­po­saient ce groupe de cri­mi­nels ont été inter­pel­lés alors qu’ils s’ap­prê­taient à s’at­ta­quer à leur seconde vic­time, après avoir déjà extor­qué 450 bit­coins (soit près de 3 mil­lions d’eu­ros) à un riche homme d’affaires.

Kidnappé pour des crypto-monnaies

L’événement a eu lieu à Mer­ter, une ville de la ban­lieue ouest d’Is­tan­bul. D’a­près le jour­nal Habertürk, le gang a sui­vi sa pre­mière vic­time jus­qu’à sa voi­ture avant de la kid­nap­per, en s’emparant notam­ment de son ordi­na­teur por­table. Ils ont ensuite for­cé l’homme à se défaire de 450 BTC. Le sup­plice à durée 8 heures, pen­dant les­quels la vic­time était vio­lem­ment mena­cé dans un minibus.

Mais les cri­mi­niels ont, semble-t-il, fait preuve d’un cer­tain amateurisme.

La vic­time a rapi­de­ment por­té plainte, et la police a ain­si pu lan­cer son inves­ti­ga­tion. Après avoir iden­ti­fié les membres du gang, elle a mis en place une opé­ra­tion de sur­veillance, qui consis­tait notam­ment à fil­mer les cinq hommes en camé­ra discrète.

Kidnapping Bitcoin

Ce qui se passe sur la blockchain reste sur la blockchain

En marge de la mise en place de cette opé­ra­tion de sur­veillance, les res­pon­sables de la cyber­cri­mi­na­li­té ont sui­vi la piste des Bit­coins volés.

Ils ont pu ensuite lan­cer une opé­ra­tion d’in­fil­tra­tion, qui leur a per­mis d’ar­rê­ter les cou­pables, alors qu’ils s’ap­prê­taient à s’at­ta­quer à une seconde victime.

Il faut savoir que la jus­tice turque est répu­tée pour sa fer­me­té et son intran­si­geance. L’un des lea­ders du gang aurait ain­si été recon­nu cou­pable d’ex­tor­tion, et condam­né à 30 ans d’emprisonnement.

Kidnapping Turquie
La police a lan­cé l’as­saut simul­ta­né­ment dans trois appartements

Il sem­ble­rait que le gang ait trou­vé sa pre­mière vic­time grâce aux réseaux sociaux. Ce der­nier fai­sait effec­ti­ve­ment l’é­ta­lage de sa vie luxueuse, ce qui a sus­ci­té la convoi­tise des cri­mi­nels. Il a par ailleurs sans doute du men­tion­ner les cryp­to-mon­naies, ce qui aurait pu conduire les membres du gang à ima­gi­ner que la vic­time pour­rait déte­nir des quan­ti­tés impor­tantes de Bitcoin.

Alors que le prix du bit­coin conti­nue d’aug­men­ter, les pro­blèmes liés à la sécu­ri­té des « gros » déten­teurs de BTC n’en est peut-être qu’à ses débuts.

Rate this post
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires