Crypto-monnaies

MetaMask pourrait prochainement proposer son propre token

Page d'accueil de Metamask

Les équipes de Meta­Mask ont confié qu’elles pour­raient pro­chai­ne­ment pro­po­ser un token natif à leurs uti­li­sa­teurs. Ce lan­ce­ment n’in­ter­vien­drait tou­te­fois qu’à la condi­tion que cet actif leur per­mette de pro­po­ser des « cas d’u­sage convaincants ».

Bientôt un token MetaMask ?

Logo de MetaMaskAu cours de leur tout pre­mier « com­mu­ni­ty call », les équipes de Meta­Mask ont évo­qué la pos­si­bi­li­té d’une sor­tie d’un token natif pour leur logi­ciel. Si un tel lan­ce­ment n’est pas pré­vu dans les semaines à venir, il s’a­git d’une idée à laquelle elles admettent réflé­chir.

Erik Marks, l’un de ses déve­lop­peurs, confie que Meta­Mask est « tota­le­ment ouverte à l’i­dée de faire de ce pro­jet un pro­jet déte­nu par la com­mu­nau­té » à tra­vers l’in­tro­duc­tion d’un cryp­to-token. Il ajoute tou­te­fois que ses équipes ne sou­haitent pas créer un token qui n’au­rait que peu d’u­ti­li­té : elles aime­raient pou­voir pro­po­ser un actif doté de « cas d’u­sage convain­cants ».

L’in­for­ma­ti­cien évoque éga­le­ment ses craintes au sujet d’un poten­tiel sché­ma de « pump and dump ». Il explique qu’une ICO (« Ini­tial Coin Offe­ring », pour levée de fonds en cryp­to­mon­naies) pour­rait dans un pre­mier temps « pro­fi­ter à la com­mu­nau­té, parce que le coin pour­rait immé­dia­te­ment flam­ber ». Il juge tou­te­fois que cer­tains épar­gnants achè­te­ront ce token au plus haut, juste avant la chute du cours, et risquent de perdre une part impor­tante de leur investissement.

Pas d’airdrop prévu

Airdrop de cryptomonnaiesDepuis la pre­mière flam­bée de l’é­co­sys­tème de la finance décen­tra­li­sée (DeFi) à l’é­té 2020, cer­taines pla­te­formes telles qu’U­nis­wap et 1Inch ont envoyé gra­tui­te­ment des tokens à leurs pre­miers uti­li­sa­teurs.

On pour­rait donc s’at­tendre à ce que Meta­Mask, l’un des prin­ci­paux outils de la DeFi, décide de leur emboî­ter le pas en offrant des actifs numé­riques à ses usa­gers. Mais les déve­lop­peurs ont confié qu’ils ne pré­voyaient pas d’ef­fec­tuer une telle opération.

Reven­di­quant plus de 5 mil­lions d’u­ti­li­sa­teurs actifs, Meta­Mask est le por­te­feuille par défaut d’une majo­ri­té des appli­ca­tions de DeFi basées sur Ethe­reum. En plus d’un ser­vice de wal­let per­met­tant de sto­cker ses cryp­to­mon­naies, le por­te­feuille per­met éga­le­ment d’é­chan­ger des tokens sans avoir à se connec­ter à une pla­te­forme tierce.

Les équipes de Meta­Mask ont éga­le­ment révé­lé qu’elles plan­chaient sur de nou­velles fonc­tion­na­li­tés qui per­met­traient d’é­ri­ger des « ponts » entre des actifs situés sur dif­fé­rentes blo­ck­chains.

Réfé­rence : Cryp­to­Brie­fing

Rate this post
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x