Metaverse

Metaverse : 106 millions de dollars de terrain ont été vendus la semaine dernière

terrain metaverse

« Les par­celles de ter­rain dans le meta­verse consti­tuent sans aucun doute le pro­chain grand suc­cès du sec­teur des NFTs », indique DappRadar.

Quatre pro­jets blo­ck­chain de meta­verse ont géné­ré plus de 100 mil­lions de dol­lars de ventes de NFTs de par­celles de ter­rain vir­tuel en une semaine, selon les don­nées de DappRadar.

Dans un article publié le 30 novembre, le site d’a­na­lyse rap­porte la « flam­bée » de l’ac­ti­vi­té sur The Sand­box, Decen­tra­land, Cryp­to­Voxels et Som­nium Space entre le 22 et le 28 novembre. Ceux-ci ont géné­ré un total de 105,8 mil­lions de volumes d’é­change, effec­tués par plus de 6 000 utilisateurs.

« Cela ne fait aucun doute : les par­celles de ter­rain dans le meta­verse consti­tuent le pro­chain grand suc­cès du sec­teur des NFTs. Avec des ventes records et une hausse constante des prix des NFTs, les mondes vir­tuels sont le nou­vel actif pri­vi­lé­gié dans la crypto-sphère ».

The Sand­box repré­sente la majeure par­tie de ces volumes, avec 86,56 mil­lions de dol­lars d’é­changes, devant Decen­tra­land, qui a trai­té 15,53 mil­lions de dol­lars de tran­sac­tions. Suivent les pro­jets Cryp­to­Voxels et Som­nium Space, avec res­pec­ti­ve­ment 2,68 mil­lions et 1,1 mil­lion de dol­lars de ventes.

Même si ces uni­vers meta­verse sont ados­sés à la blo­ck­chain Ethe­reum, cer­tains pro­jets sont basés sur d’autres réseaux, comme Solana.

Volumes d'échange NFTs mondes virtuels fin novembre 2021

Selon Dap­pRa­dar, « l’at­ten­tion accrue sus­ci­tée par les mondes vir­tuels comme The Sand­box et Decen­tra­land a démar­ré suite au chan­ge­ment de nom Face­book, deve­nue Meta ».

« Il ne s’a­git tou­te­fois que de la par­tie émer­gée de l’i­ce­berg de ce qui a per­mis de popu­la­ri­ser le terme meta­verse. Les mondes vir­tuels dis­posent d’un poten­tiel énorme, et nous com­men­çons tout juste à voir la gamme des cas d’u­sage des ter­rains de meta­verse », indique l’article.

Sur ces quatre pro­jets, c’est Decen­tra­land qui a récem­ment enre­gis­tré la plus grosse vente de NFTs, avec la ces­sion d’un lot de 116 par­celles de ter­rain du Fashion Street Dis­trict de son monde vir­tuel. L’a­che­teur a débour­sé pas moins de 618 000 tokens MANA le 23 novembre der­nier, ce qui repré­sen­tait alors 2,42 mil­lions de dollars.

Principales ventes NFTs fin novembre

Le même jour, le NFT d’un yacht de luxe a été ache­té pour la somme fara­mi­neuse de 149 Ethers, soit envi­ron 646 000 dollars.

The Sandbox, « Un véritable metaverse »

Yat Siu, cofon­da­teur de la socié­té parente de The Sand­box, Ani­mo­ca Brands, a évo­qué auprès du site Coin­te­le­graph la flam­bée des ventes de NFTs de ter­rain virtuel.

« Face­book, dans sa ten­ta­tive de s’ap­pro­prier le récit du meta­verse, a pro­vo­qué une réac­tion en chaîne. D’autres entre­prises qui ne sont pas liées au “Web 3.0” (comme Micro­soft) ont ain­si annon­cé leurs stra­té­gies par rap­port au meta­verse, et cela a sus­ci­té un inté­rêt et une sen­si­bi­li­sa­tion auprès du grand public ».

Le diri­geant a oppo­sé l’ap­proche de Meta à l’en­vi­ron­ne­ment plus col­la­bo­ra­tif de The Sandbox :

« Même si tout le monde ne com­prend pas réel­le­ment ce que peuvent signi­fier des droits de pro­prié­té numé­rique, un nombre suf­fi­sant d’u­ti­li­sa­teurs sont inté­res­sés par ce concept, et cela a sus­ci­té une sen­si­bi­li­sa­tion accrue auprès du public », a ajou­té Yat Siu.

« The Sand­box s’est appro­prié le récit d’un véri­table meta­verse, dont vous pou­vez vrai­ment déte­nir des parts. C’est ce qui se reflète éga­le­ment dans le prix de ses tokens ».

Le SAND – le token natif de l’u­ni­vers The Sand­box – a effec­ti­ve­ment connu une flam­bée spec­ta­cu­laire. L’ac­tif, qui s’é­chan­geait à moins de 0,80 dol­lar le 27 octobre der­nier, avait vu, lors de la rédac­tion de cet article, son cours mul­ti­plié par plus de 7,5 en l’es­pace de 5 semaines.

Sand The Sandbox cours au 2 décembre 2021

Cet article ne consti­tue pas une recom­man­da­tion d’investissement. Nous ne sau­rons être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec sa lecture.
Rate this post
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires