Aspect Légal Piratage

Victime d’un piratage, la crypto-plateforme d’échange Bilaxy appelle ses utilisateurs à cesser les dépôts

Plateforme Bilaxy

Bilaxy, une pla­te­forme d’é­change d’ac­tifs numé­riques basée aux Sey­chelles, a révé­lé ce dimanche que cer­tains de ses por­te­feuilles avaient été pira­tés. Si la socié­té n’a pas encore pré­ci­sé les mon­tants déro­bés, cer­tains obser­va­teurs indiquent qu’il pour­rait s’a­gir d’en­vi­ron 400 mil­lions de dol­lars de dif­fé­rentes cryptomonnaies.

Le Tele­gram offi­ciel de Bilaxy a récem­ment publié de nom­breux mes­sages indi­quant que la pla­te­forme avait tem­po­rai­re­ment sus­pen­du son ser­vice. Quelques heures plus tard, la bourse d’é­change dif­fu­sait une annonce sur Twit­ter, révé­lant que son « hot wal­let » avait été com­pro­mis et appe­lant les uti­li­sa­teurs à ne pas dépo­ser d’ac­tifs numé­riques :

« Aver­tis­se­ment urgent, pira­tage de Bilaxy.

Mer­ci de noter que le “hot wal­let” de Bilaxy a été pira­té. Mer­ci de NE PAS dépo­ser de fonds sur vos comptes Bilaxy. Nous sommes enga­gés dans une course contre la montre pour véri­fier et remé­dier au pro­blème. Mer­ci de patien­ter jus­qu’à nou­vel ordre ».

Depuis ce tweet publié dans la nuit de same­di à dimanche, la pla­te­forme n’a pas four­ni d’in­for­ma­tions sup­plé­men­taires sur son compte Twit­ter. Elle a tou­te­fois dif­fu­sé quelques mes­sages sur Télé­gram afin d’ex­pli­quer que ses équipes ten­taient de résoudre le pro­blème et que les uti­li­sa­teurs ne devaient pas s’inquiéter.

La bourse d’é­change n’a pas com­mu­ni­qué les mon­tants que les pirates sont par­ve­nus à déro­ber. Lors de la rédac­tion de cet article, le site était hors ligne pour des rai­sons de « main­te­nance système ».

Maintenance BilaxyPlu­sieurs adresses seraient liées à ce pira­tage, notam­ment celle-ci. Lors de la rédac­tion de cet article, elle conte­nait l’é­qui­valent de plus de 21 mil­lions de dol­lars d’E­thers et de tokens ERC-20.

Cette nuit, la pla­te­forme Hoge­Fi­nance a décla­ré sur Twit­ter que tous les tokens HOGE dépo­sés sur Bilaxy avaient été trans­fé­rés vers un autre wal­let suite à un pira­tage.

Sur Tele­gram, cer­tains inter­nautes indi­quaient que la pla­te­forme se serait fait voler envi­ron 400 mil­lions de dol­lars de cryp­to­mon­naies. Il est pour le moment impos­sible de confir­mer ce montant.

Le 19 août der­nier, la cryp­to-bourse japo­naise Liquid Glo­bal révé­lait avoir été vic­time d’un pira­tage simi­laire, après le détour­ne­ment de ses « hot wal­lets ». Les mal­fai­teurs étaient par­ve­nus à déro­ber envi­ron 74 mil­lions de dol­lars d’ac­tifs numé­riques.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments