Crypto-monnaies

De nombreux riches investisseurs se seraient tournés vers les crypto-monnaies

Riches détenteurs de Bitcoins

De nom­breux indi­vi­dus for­tu­nés pla­ce­raient une par­tie de leur richesse dans les actifs numé­riques… sans for­cé­ment bien com­prendre leur fonc­tion­ne­ment.

Une classe d’actifs attractive

Selon le der­nier « Wealth Report » publié par la socié­té de conseil en inves­tis­se­ment Knight Frank, envi­ron 21% des conseillers en ges­tion de patri­moine et des ban­quiers pri­vés inter­ro­gés ont décla­ré que leurs clients for­tu­nés avaient déci­dé d’ajouter l’année der­nière des cryp­to-mon­naies à leur por­te­feuille d’investissement.

Et la flam­bée de cette classe d’actifs n’est sans doute pas étran­gère à cet inté­rêt. En effet, la « Mar­ket Cap » de l’ensemble des cryp­to-mon­naies était pas­sée en 2017 de 17,9 mil­liards de dol­lars le 1er jan­vier à près de 580 mil­liards de dol­lars le 31 décembre.

L'évolution de la capitalisation des crypto-monnaies sur l'année 2017

Et l’on peut pen­ser qu’une bonne par­tie des capi­taux qui ont afflué dans cet éco­sys­tème pro­viennent de riches inves­tis­seurs, dési­reux de pro­fi­ter de ren­de­ments plus attrac­tifs que ceux qui sont offerts par les sup­ports tra­di­tion­nels.

Mais pour Nicho­las Holt, le res­pon­sable des recherches de Knight Frank pour l’Asie-Pacifique, la majo­ri­té des clients qui décident de se tour­ner vers ces actifs ne com­pren­draient pas véri­ta­ble­ment leur fonc­tion­ne­ment.

Voi­ci ce qu’il a décla­ré à la chaîne de télé­vi­sion CNBC :

Nicholas Holt CNBC

« Nous leur avons éga­le­ment deman­dé s’ils com­pre­naient vrai­ment en quoi consis­tait la tech­no­lo­gie blo­ck­chain – et nous avons pu rele­ver de nom­breuses incom­pré­hen­sions à ce sujet. Par consé­quent, même si de nom­breuses per­sonnes décident d’investir dans les cryp­to-mon­naies, elles semblent ne pas com­prendre tota­le­ment ce que cela signi­fie pour leur por­te­feuille d’investissement ».

Des investisseurs versatiles ?

Chute du prix du BitcoinSi de nom­breux inves­tis­seurs for­tu­nés placent une par­tie de leur patri­moine dans les actifs numé­riques sans même com­prendre sur quoi ceux-ci s’appuient, on peut pen­ser qu’une part impor­tante des acteurs de l’écosystème s’adonnent uni­que­ment à de la spé­cu­la­tion – et qu’ils peuvent être ten­tés de rapi­de­ment se reti­rer de ces mar­chés.

Loin d’être des « Hodlers » convain­cus, ces épar­gnants pour­raient être en par­tie à l’origine de la chute qui a frap­pé les cryp­to-mar­chés au cours des pre­mières semaines de l’année 2018. En effet, alors que la valo­ri­sa­tion de l’ensemble des cryp­to-mon­naies attei­gnait un record his­to­rique à plus de 834 mil­liards de dol­lars le 7 jan­vier, elle était retom­bée à moins de 280 mil­liards de dol­lars le 6 février.

Le conseiller finan­cier a ajou­té que les indi­vi­dus for­tu­nés pri­vi­lé­giaient tou­jours, et de très loin, les pla­ce­ments tra­di­tion­nels – comme les actions bour­sières et les biens immo­bi­liers :

« Ce n’est pas sur­pre­nant étant don­né que les actions ont très bien évo­lué l’an der­nier. Et l’immobilier demeure tou­jours la pierre angu­laire de la plu­part des por­te­feuilles des per­sonnes for­tu­nées, repré­sen­tant jusqu’à 50% de leur patri­moine dans de nom­breux cas »

Réfé­rence : Bit­coi­nist, Coin­Mar­ket­Cap, CNBC

De nom­breux riches inves­tis­seurs se seraient tour­nés vers les cryp­to-mon­naies
5 (100%) 1 vote

Notice: Constant WP_USE_THEMES already defined in /home/akinator/crypto-france.com/index.php on line 14

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/akinator/crypto-france.com/wp-includes/functions.php on line 3730