Crypto-monnaies

La Russie pourrait un jour remplacer une partie de ses réserves en dollars par des actifs numériques

Cryptomonnaies Russie

Alors que la Rus­sie s’est enga­gée dans un pro­ces­sus de dédol­la­ri­sa­tion, le minis­tère des Affaires étran­gères du pays envi­sage de rem­pla­cer le dol­lar amé­ri­cain par d’autres mon­naies fidu­ciaires, mais aus­si par des mon­naies numériques.

Dans un entre­tien accor­dé ce mar­di 19 octobre à l’a­gence de presse Inter­fax, Alek­san­dr Pan­kin, vice-ministre des Affaires étran­gères de Rus­sie, a rap­pe­lé l’am­bi­tion du pays de réduire la part du dol­lar amé­ri­cain dans ses réserves inter­na­tio­nales, mais aus­si dans son uti­li­sa­tion pour ses tran­sac­tions avec des par­te­naires étrangers.

Le res­pon­sable a indi­qué que son minis­tère pour­rait rem­pla­cer le dol­lar par « cer­tains actifs numé­riques », en plus d’autres mon­naies traditionnelles :

« Il est pos­sible de rem­pla­cer le dol­lar amé­ri­cain par d’autres mon­naies, aus­si bien natio­nales que régio­nales, mais aus­si par des actifs numé­riques dans une optique de long terme ».

M. Pan­kin a ajou­té que ce pro­ces­sus devrait néces­si­ter des efforts impor­tants de la part du gou­ver­ne­ment, l’amenant notam­ment à remettre en place des modèles de coopé­ra­tion entre cer­tains pays et cer­taines entre­prises, ain­si qu’en créant de nou­veaux dis­po­si­tifs de règle­ments financiers.

Le diri­geant a expli­qué que les ini­tia­tives de dédol­la­ri­sa­tion de la Rus­sie s’ins­cri­vaient dans ses ambi­tions d’é­vi­ter les dif­fi­cul­tés posées par les sanc­tions du gou­ver­ne­ment amé­ri­cain :

« Les paie­ments en dol­lars amé­ri­cains passent par des banques amé­ri­caines et leur sys­tème de com­pen­sa­tion, ce qui per­met à Washing­ton de blo­quer toute tran­sac­tion qu’il juge sus­pecte », a décla­ré Alek­san­dr Pankin.

L’homme a ajou­té que le gou­ver­ne­ment russe n’a pas été confron­té à de tels pro­blèmes avec l’eu­ro ou d’autres mon­naies fidu­ciaires. Il ne pré­voit donc pas, pour l’ins­tant, de prendre des mesures simi­laires vis-à-vis de ces actifs.

Depuis plu­sieurs années, la Rus­sie envi­sage de réduire la part du dol­lar amé­ri­cain dans son fonds natio­nal d’aide sociale de 186 mil­liards de dol­lars. Les auto­ri­tés locales pré­voient notam­ment d’aug­men­ter leurs avoirs en yuan chi­nois, mais aus­si d’in­ves­tir dans l’or.

Ces der­nières décla­ra­tions du minis­tère des Affaires étran­gères semblent confir­mer l’in­té­rêt du pays pour l’u­ti­li­sa­tion de cryp­to­mon­naies en tant que moyen de paie­ment inter­na­tio­nal. La semaine der­nière, le pré­sident russe Vla­di­mir Pou­tine avait décla­ré qu’il était « trop tôt » pour les uti­li­ser dans le cadre de tran­sac­tions liées au pétrole, recon­nais­sant tou­te­fois leur poten­tiel pour trans­fé­rer de l’argent à tra­vers le monde.

Rate this post
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x