Uncategorized

Bitcoin : le Salvador procède à la refonte de son wallet Chivo et prévoit d’installer 1 500 distributeurs de BTC

Bitcoin Salvador Bukele

Afin de ser­vir au mieux ses plus de 4 mil­lions d’u­ti­li­sa­teurs, le gou­ver­ne­ment du Sal­va­dor a pro­cé­dé à une mise à jour du por­te­feuille Bit­coin Chivo.

Le Sal­va­dor, pre­mier pays a avoir fait du Bit­coin sa mon­naie offi­cielle, a revu la copie de son por­te­feuille Chi­vo. Avec l’aide de la socié­té de concep­tion de logi­ciels Alpha­Point, la nou­velle ver­sion de son wal­let doit per­mettre de régler cer­tains pro­blèmes tech­niques, tout en conti­nuant à offrir des tran­sac­tions qua­si-ins­tan­ta­nées et qua­si-gra­tuites en BTC.

Dès le pre­mier mois de l’in­tro­duc­tion du Bit­coin comme mon­naie légale, le pré­sident Nayib Bukele avait annon­cé que le por­te­feuille Chi­vo était acti­ve­ment uti­li­sé par 2,1 mil­lions d’ha­bi­tants, soit envi­ron le tiers de la popu­la­tion. À la fin de l’an­née, le diri­geant avait confié que 75% des citoyens du Sal­va­dor effec­tuaient des achats grâce à l’ap­pli­ca­tion. Cette adop­tion ne s’é­tait tou­te­fois pas faite sans heurts, alors que de nom­breux Sal­va­do­riens se sont plaints de bugs tech­niques et de soldes dis­pa­rus.

Afin de pro­po­ser une appli­ca­tion plus fiable, le gou­ver­ne­ment du Sal­va­dor a noué un par­te­na­riat avec le four­nis­seur d’in­fra­struc­ture Alpha­Point. Objec­tif : amé­lio­rer la sta­bi­li­té du Chi­vo, mais aus­si son impact social.

Dans une décla­ra­tion offi­cielle, on apprend que le Chi­vo compte étendre ses cas d’u­ti­li­sa­tion à d’autres tran­sac­tions, comme le paie­ment des fac­tures ou des impôts en Bitcoin :

« Ce pro­jet doit éga­le­ment per­mettre de déployer 1 500 dis­tri­bu­teurs auto­ma­tiques de Bit­coin dans le pays, afin de ser­vir au mieux la popu­la­tion salvadorienne ».

L’in­té­gra­tion d’Al­pha­Point concer­ne­ra les sys­tèmes de points de vente, des sites inter­net ain­si que la console admi­nis­tra­tive du gou­ver­ne­ment. Le nou­veau Chi­vo com­pren­dra par ailleurs une amé­lio­ra­tion de l’in­té­gra­tion du Light­ning Net­work, « pour des paie­ments qua­si-ins­tan­ta­nés et à faibles frais via des codes QR ou des adresses Ligh­ti­ning », a indi­qué Igor Telyat­ni­kov, le cofon­da­teur d’AlphaPoint.

« Avec cette pre­mière expé­rience majeure d’a­dop­tion du Bit­coin à l’é­chelle natio­nale, le Sal­va­dor et le pré­sident Bukele sont des pré­cur­seurs au niveau mon­dial », s’est-il enthousiasmé.

« Nous sommes hono­rés d’être impli­qués dans ce pro­ces­sus et de four­nir les solu­tions évo­lu­tives et fiables néces­saires à ce pro­jet de grande envergure ».

Le gou­ver­ne­ment sal­va­do­rien explo­rer éga­le­ment la pos­si­bi­li­té de pro­po­ser des prêts en BTC, à faible taux d’in­té­rêt, aux petites et moyennes entre­prises du pays. Móni­ca Taher, direc­trice des affaires inter­na­tio­nales de la tech­no­lo­gie et de l’é­co­no­mie, a récem­ment orga­ni­sé un évé­ne­ment Face­book Live pour pré­sen­ter cette ini­tia­tive. Voi­ci ce qu’elle a confié au site Cointelegraph :

« Ces petits prêts en Bit­coin per­met­tant aux per­sonnes non ban­ca­ri­sée d’ac­cé­der à la mon­naie numé­rique, tout en les aidant à dis­po­ser d’un his­to­rique de cré­dit. L’é­co­no­mie du Sal­va­dor se ren­for­ce­ra en don­nant de l’au­to­no­mie à ses petites entreprises ».

Rate this post
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires