Bitcoin Démocratisation

Salvador : plusieurs habitants dénoncent la disparition de l’argent placé sur leur wallet Chivo

Chivo Salvador

Plu­sieurs Sal­va­do­riens ont révé­lé avoir per­du la tota­li­té des sommes qu’ils déte­naient sur leur por­te­feuille Bit­coin Chivo.

Une par­tie des mon­tants pla­cés sur le wal­let Bit­coin Chi­vo, pro­po­sé par le gou­ver­ne­ment du Sal­va­dor, aurait dis­pa­ru. C’est ce qu’ont annon­cé ces der­nières semaines un cer­tain nombre de Sal­va­do­riens sur les réseaux sociaux.

Dans un fil publié le 16 décembre sur Twit­ter par l’u­ti­li­sa­teur « the com­mis­sio­ner », on apprend qu’au moins 50 citoyens ont rap­por­té des dis­pa­ri­tions de fonds, par­fois pour plu­sieurs mil­liers de dol­lars. Au total, plus de 96 000 dol­lars se seraient volatilisés.

« Il existe une faille de sécu­ri­té sur ces por­te­feuilles, de l’argent et des tran­sac­tions ont dis­pa­ru », a signa­lé l’in­ter­naute Luis Guar­da­do en s’a­dres­sant au pré­sident Nayib Bukele. « Aucun sup­port tech­nique et des appels infruc­tueux, où est mon argent ? »

En octobre, le pré­sident Bukele avait révé­lé que plus de 3 mil­lions de Sal­va­do­riens uti­li­saient le wal­let Chi­vo, soit près de la moi­tié de la population.

Depuis la pré­sen­ta­tion de la « Loi Bit­coin » en juin, de nom­breux habi­tants se sont oppo­sés à l’a­dop­tion du BTC comme mon­naie légale, s’in­quié­tant notam­ment de la vola­ti­li­té de la pre­mière cryp­to­mon­naie. Plu­sieurs mani­fes­ta­tions avaient écla­té dans les rues de la capi­tale dans les jours ayant pré­cé­dé la pro­mul­ga­tion de cette loi, le 7 sep­tembre – cer­tains acti­vistes allant même jus­qu’à détruire un dis­tri­bu­teur Chivo.

Le pré­sident du Sal­va­dor s’ap­puie régu­liè­re­ment Twit­ter pour pro­mou­voir l’a­dop­tion du BTC, mais aus­si pour van­ter les mérites d’autres pro­jets connexes. On retrouve par­mi ceux-ci sa volon­té d’u­ti­li­ser l’éner­gie géo­ther­mique issue des vol­cans du pays pour miner des cryp­to­mon­naies, ou encore son désir de bâtir une « Bit­coin city », qui serait finan­cée par l’é­mis­sion d’1 mil­liard de dol­lars d’obligations.

Il uti­lise éga­le­ment le réseau social pour com­mu­ni­quer sur les acqui­si­tions régu­lières de Bit­coin du gou­ver­ne­ment. Lors de la rédac­tion de cet article, le Sal­va­dor déte­nait 1 391 BTCs, soit un peu plus de 70 mil­lions de dollars.

Rate this post