Crypto-monnaies

La startup blockchain TRON met officiellement la main sur BitTorrent

TRON Bittorent

Bit­Tor­rent Inc. a offi­ciel­le­ment indi­qué avoir été rache­tée par TRON, une star­tup blo­ck­chain qui ambi­tionne de pro­po­ser « le plus grand éco­sys­tème décen­tra­li­sé au monde ».

Depuis quelques semaines, de nom­breuses rumeurs avaient cir­cu­lé au sujet de cette acqui­si­tion. On apprend désor­mais que celle-ci est actée, et que TRON aurait ver­sé la somme de 126 mil­lions de dol­lars pour s’of­frir la socié­té cali­for­nienne Bit­Tor­rent, qui com­mer­cia­lise des ser­vices basés sur le pro­to­cole épo­nyme. Les équipes des deux entre­prises devraient désor­mais tra­vailler conjoin­te­ment dans les locaux de TRON, situés à San Fran­cis­co.

TRON par­tage la vision de Bit­Tor­rent concer­nant la décen­tra­li­sa­tion du web, affir­mant que la tech­no­lo­gie du pion­nier du par­tage de fichiers en pair à pair « cons­ti­tue le fon­de­ment d’un pro­to­cole Inter­net ouvert, trans­pa­rent et par­ta­gé ».

Voi­ci ce qu’a décla­ré Bit­Tor­rent dans un com­mu­ni­qué publié cette semaine sur son site web :

« Nous sommes heu­reux d’an­non­cer que TRON a offi­ciel­le­ment conclu l’ac­qui­si­tion de Bit­Tor­rent. Bit­Tor­rent compte plus de 100 mil­lions d’u­ti­li­sa­teurs actifs dans le monde entier et pos­sède l’une des appli­ca­tions les mieux notées sur Google Play, ain­si que d’autres pro­duits, notam­ment Bit­Tor­rent Play (pour iOS), uTor­rent Web et les clients de bureau pour PC et Mac.

Bit­Tor­rent conti­nue­ra à fonc­tion­ner à par­tir du nou­veau site de TRON situé à San Fran­cis­co, qui est actuel­le­ment au cœur de l’ex­pan­sion mon­diale de l’en­tre­prise. Cette divi­sion four­ni­ra un sou­tien solide au déve­lop­pe­ment com­mer­cial ain­si qu’aux par­te­na­riats de TRON à l’é­chelle mon­diale, et conti­nue­ra de pour­suivre son objec­tif qui consiste à créer le plus grand éco­sys­tème décen­tra­li­sé au monde.

Avec cette acqui­si­tion, Bit­Tor­rent conti­nue­ra à four­nir des ser­vices de haute qua­li­té à plus de 100 mil­lions d’u­ti­li­sa­teurs dans le monde entier. Nous sommes per­sua­dés que le fait de rejoindre le réseau TRON amé­lio­ra encore Bit­Tor­rent, en plus d’ac­cé­lé­rer la réa­li­sa­tion de notre objec­tif consis­tant à créer un Inter­net fait de pos­si­bi­li­tés, et non de règles ».

De leur côté, les équipes de la Fon­da­tion TRON ont décla­ré que ce rachat per­met­tra d’of­frir plus de pou­voir aux inter­nautes :

« Avec l’in­té­gra­tion de Bit­Tor­rent, TRON vise à libé­rer l’In­ter­net de l’emprise des grandes mul­ti­na­tio­nales et à redon­ner des droits sur leurs don­nées aux indi­vi­dus. Elle cherche éga­le­ment à relan­cer la pers­pec­tive avant-gar­diste d’un réseau libre, trans­pa­rent et décen­tra­li­sé pour connec­ter le monde car l’In­ter­net appar­tient au peuple ».

Le mois der­nier, alors que des rumeurs d’ac­qui­si­tion avaient com­men­cé à cir­cu­ler, les repré­sen­tants de Bit­Tor­rent avaient tenu à sou­li­gner le fait qu’ils ne comp­taient pas appor­ter de modi­fi­ca­tions à leur acti­vi­té actuelle. Ils avaient notam­ment pré­ci­sé qu’ils ne pré­voyaient pas de fac­tu­rer leurs ser­vices à leurs uti­li­sa­teurs, ni de mener des opé­ra­tions de minage de cryp­to-mon­naies.

Réfé­rences : Beta­News, Medium




[wpcrypto_list]