Technologie Blockchain

La part des offres d’emploi liées aux cryptomonnaies et à la blockchain a flambé de 118% en l’espace de 10 mois

Crypto Emplois

Alors que des géants comme Ama­zon, JPMor­gan Chase et Fide­li­ty Invest­ments recherchent acti­ve­ment de tels pro­fils, le nombre d’offres d’emploi dans le sec­teur a plus que dou­blé en moins d’un an.

Ras­sem­blant les don­nées les plus récentes du mar­ché de l’emploi des cryp­to­mon­naies et de la blo­ck­chain, une nou­velle étude montre que l’in­cur­sion crois­sante des inves­tis­seurs ins­ti­tu­tion­nels dans cette sphère a sus­ci­té un besoin accru d’experts.

Selon le site de recherche d’emploi Indeedcité jeu­di par le jour­nal Korea IT Times – la part d’offres d’emploi liées à la tech­no­lo­gie blo­ck­chain et aux actifs numé­riques avait, à la mi-juillet, aug­men­té de 118% par rap­port au début du mois de sep­tembre 2020.

On constate que la répar­ti­tion des pro­fils recher­chés a éga­le­ment été modi­fiée. Ain­si, la part des offres liées à des rôles de cadre a aug­men­té de 29,87% depuis le 16 juillet, tan­dis que celle ayant trait aux res­sources humaines a décol­lé de 200% sur la même période. De son côté, la pro­por­tion des annonces concer­nant des déve­lop­peurs logi­ciels ne cor­res­pond plus qu’à 29,7% de l’en­semble des offres, contre 34,8% il y a un an.

Comme le rap­porte Korea IT Times, les emplois liés à la blo­ck­chain ont ten­dance à être mieux payés que la moyenne des jobs du sec­teur des tech­no­lo­gies.

Les postes de déve­lop­peurs requièrent une connais­sance des pro­cé­dés de chif­fre­ment ain­si qu’une exper­tise dans les registres dis­tri­bués et la pro­gram­ma­tion orien­tée objet. Si la cryp­to et la blo­ck­chain – mais aus­si la DeFi – ont récem­ment pris du galon dans la sphère de l’en­sei­gne­ment, l’é­tude montre que de nom­breux infor­ma­ti­ciens du sec­teur sont auto­di­dactes.

Si elle ne four­nit pas de don­nées concer­nant la répa­ra­tion des offres d’emploi visant des cryp­to-talents dans les sec­teurs public et pri­vé, on sait que des orga­nismes éta­tiques comme le Mos­sad et la Banque d’An­gle­terre ont récem­ment publié des offres visant des experts de la blockchain.

Dans le sec­teur pri­vé, la cryp­to-branche de la socié­té de ges­tion d’ac­tifs Fide­li­ty Invest­ments pré­voyait en juillet d’ac­croître ses effec­tifs de 70%. JPMor­gan avait com­men­cé le même mois à recher­cher des déve­lop­peurs logi­ciels spé­cia­listes de la blo­ck­chain. De son côté, Ama­zon a récem­ment émis le sou­hait de recru­ter un direc­teur afin d’or­ches­trer son incur­sion dans l’u­ni­vers des actifs numériques.

Réfé­rence : Coin­Te­le­graph