Finance Technologie Blockchain

Le secteur de la finance décentralisée pourrait peser 800 milliards de dollars l’année prochaine selon cet investisseur

Calculs finance

Matthew RoszakMat­thew Ros­zak, inves­tis­seur en cryp­to­mon­naies et fon­da­teur de la pla­te­forme de finance décen­tra­li­sée (DeFi) Ves­per, estime que l’in­dus­trie de la DeFi pour­rait atteindre les 800 mil­liards de dol­lars l’an­née pro­chaine. Cette hausse cor­res­pon­drait à une « valeur ver­rouillée » mul­ti­pliée par 10 par rap­port à aujourd’hui.

Dans un entre­tien accor­dé à Busi­ness Insi­der, l’in­ves­tis­seur – qui est à la tête d’une for­tune d’1,5 mil­liard de dol­lars – pré­dit que l’in­dus­trie connaî­tra une « véri­table tem­pête » au cours des pro­chains mois.

Pour M. Ros­zak, le sec­teur devrait béné­fi­cier de l’a­dop­tion crois­sante des cryp­to­mon­naies, mais éga­le­ment de l’ap­pé­tence des inves­tis­seurs pour des ren­de­ments attrac­tifs tels que ceux qui sont pro­po­sés par les pla­te­formes de DeFi.

« Aujourd’­hui, la valo­ri­sa­tion de la DeFi s’é­lève à envi­ron 80 mil­liards de dol­lars. Je pense qu’il fau­dra y ajou­ter un zéro dans un an ».

Même si cette pré­dic­tion peut paraître très opti­miste, elle n’est pas tota­le­ment far­fe­lue. Sur les 365 der­niers jours, la « valeur vérouillées totale » (« total locked value », ou TVL) des pro­jets DeFi est pas­sée de 6,95 à 84,25 mil­liards de dol­lars, soit une mul­ti­pli­ca­tion par 12.

Hausse de la valeur vérouillée en DeFi (2020/2021)

Il convient cepen­dant de res­ter pru­dent : rien ne per­met de s’as­su­rer que le sec­teur pour­ra conti­nuer de croître à un tel rythme – en par­ti­cu­lier si les régu­la­teurs déci­daient d’im­po­ser un véri­table cadre régle­men­taire autour de cette industrie.

Pour Mat­thew Ros­zak, la forte crois­sance de la DeFi a été nour­rie par les inves­tis­seurs qui recherchent des ren­de­ments attrac­tifs sur des pla­te­formes telles qu’Aave ou Com­pound. Celles-ci pro­posent diverses inci­ta­tions aux four­nis­seurs de liqui­di­té, notam­ment à tra­vers la dis­tri­bu­tion de leur propre token natif. Ces tokens per­mettent d’of­frir des ren­de­ments plus impor­tants et d’at­ti­rer de nou­veaux utilisateurs.

En 2020, le mil­liar­daire avait rejoint un comi­té d’ac­tion poli­tique qui avait ten­té d’of­frir 50 dol­lars en Bit­coin à chaque membre du Congrès des États-Unis.

Réfé­rence : Cryp­to­Globe