Bitcoin Prix & Opinions

Barclays : le « pic épidémique » du Bitcoin serait passé

Bitcoin maladie

Un groupe d’économistes estime que la flam­bée du Bit­coin consta­tée fin 2017 a consti­tué le pic d’une « épi­dé­mie ». Alors que les ache­teurs seraient désor­mais « immu­ni­sés», ces ana­lystes jugent peu pro­bable que le mar­ché par­vienne à atteindre à nou­veau de tels niveaux.

Des acheteurs « immunisés » contre l”»épidémie » Bitcoin

BarclaysSelon un groupe d’analystes de la banque bri­tan­nique Bar­clays, l’envolée sou­daine du prix du Bit­coin en fin d’année der­nière pour­rait être com­pa­rée à la manière dont se pro­page une mala­die conta­gieuse. Ils estiment que la chute des cours consta­tée ces der­nières semaines a per­mis aux ache­teurs de déve­lop­per une » immu­ni­té » face à l’attrait que peut sus­ci­ter l’actif numé­rique.

Pour ces ana­lystes, la forte spé­cu­la­tion qui aurait pré­va­lu sur les cryp­to-mar­chés au cours du second semestre 2017 pour­rait ain­si s’apparenter à une sai­son grip­pale – une épi­dé­mie qui serait actuel­le­ment en train de s’estomper, entraî­nant une baisse des prix.

Le Bit­coin a connu une for­mi­dable hausse en 2017, en s’appréciant de plus de 1 300% – après avoir fran­chi, à la fin de l’année, la barre des 20 000 dol­lars. Mais même s’il est tou­jours en hausse de près de 500% sur un an, son cours a lour­de­ment chu­té depuis le 1er jan­vier der­nier.

Sous la super­vi­sion de Joseph Abate, les ana­lystes de Bar­clays ont mis au point un modèle d’évaluation s’appuyant sur l’épidémiologie – une dis­ci­pline scien­ti­fique qui étu­die les pro­blèmes de san­té dans les popu­la­tions humaines, leur fré­quence et leur dis­tri­bu­tion.

Ils ont ain­si clas­sé les inves­tis­seurs de Bit­coin en trois groupes : les vul­né­rables, les infec­tés et les immu­ni­sés. L”»infection » se pro­pa­ge­rait par le bouche-à-oreille, lorsque les ache­teurs conseillent à leurs proches de se tour­ner vers le BTC, ce qui pro­vo­que­rait chez ces der­niers une « FOMO » («Fear of Mis­sing Out » – autre­ment dit la peur de pas­ser à côté de quelque chose). Ceux-ci devien­draient alors, à leur tour, « infec­tés ».

Une pression baissière

Baisse prix BitcoinDans le même temps, les spé­cia­listes de Bar­clays estiment qu’au fur et à mesure que le nombre de déten­teurs de Bit­coins aug­mente, la popu­la­tion hôte poten­tielle – qui n’a pas encore été vic­time de cette « infec­tion » – va se réduire. Et paral­lè­le­ment, un nombre crois­sant d’individus sont sus­cep­tibles de revendre leurs actifs.

C’est la rai­son pour laquelle les ana­lystes pensent que la popu­la­tion devien­drait pro­gres­si­ve­ment « immu­ni­sée » face à l’attrait pour les cryp­to-mon­naies – un phé­no­mène qui serait à l’origine de la chute de leurs prix.

Voi­ci ce qu’ils ont indi­qué dans une note adres­sée à leurs clients :

« Au fur et à mesure que le nombre de déten­teurs de cryp­to-mon­naies aug­mente, la pro­por­tion de la popu­la­tion dis­po­nible pour faire office de nou­veaux ache­teurs (une popu­la­tion poten­tiel­le­ment “vul­né­rable”) dimi­nue, tan­dis que la pro­por­tion de la popu­la­tion consti­tuant des ven­deurs poten­tiels ( « immu­ni­sés») aug­mente. En fin de compte, ceci conduit à un pla­fon­ne­ment des prix, et pro­gres­si­ve­ment, au fur et à mesure que les impacts aléa­toires sur le nombre de ven­deurs poussent le ratio vendeurs/acheteurs à la hausse, les prix com­mencent à chu­ter. Ceci induit une pres­sion spé­cu­la­tive à la vente »

En sui­vant cette logique, les ana­lystes concluent que le Bit­coin a pro­ba­ble­ment atteint un record – et qu’il ne devrait sans doute pas retrou­ver à nou­veau les niveaux qui étaient les siens en décembre der­nier. Car comme dans le cas de mala­dies conta­gieuses, alors que la popu­la­tion com­mence à être immu­ni­sée, les nou­veaux cas d’infection se raré­fient :

« Nous pen­sons que la phase spé­cu­la­tive des inves­tis­se­ments en cryp­to-mon­naies – et peut-être même leurs records his­to­riques – pour­rait être révo­lue», ont conclu les ana­lystes.

Gageons que les évo­lu­tions des cryp­to-mar­chés puissent, au cours des pro­chains mois, don­ner tort à ces ana­lystes.

Réfé­rences : Cryp­to­vest, The Guar­dian

Bar­clays : le « pic épi­dé­mique » du Bit­coin serait pas­sé
3.3 (66.67%) 3 votes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Subscribe  
Me notifier des

Notice: Constant WP_USE_THEMES already defined in /home/akinator/crypto-france.com/index.php on line 14

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/akinator/crypto-france.com/wp-includes/functions.php on line 3743