Bitcoin Prix & Opinions

Nassim Nicholas Taleb : « le Bitcoin est un jeu de dupes »

Nassim Nicholas Taleb

Le célèbre mathé­ma­ti­cien a cri­ti­qué une nou­velle fois le BTC, lui repro­chant de ne pas consti­tuer une bonne réserve de valeur.

Stock pièces BitcoinNas­sim Nicho­las Taleb, auteur du livre à suc­cès « Le Cygne noir : La puis­sance de l’im­pré­vi­sible », reste scep­tique vis-à-vis du Bit­coin. Dimanche, l’es­sayiste s’en est à nou­veau pris à la pre­mière cryp­to­mon­naie sur Twit­ter, décla­rant que celle-ci ne consti­tue pas une valeur refuge pour les investisseurs.

Il estime qu’il s’a­git du « jeu de dupes par excel­lence dans un contexte de taux d’in­té­rêt bas » :

« Han­ni­bal est à nos portes [locu­tion des­ti­née à annon­cer un dan­ger imminent]

Il sem­ble­rait donc que le BTC ne consti­tue pas une cou­ver­ture face à l’in­fla­tion, ni face aux pénu­ries de pétrole, ni face aux actions.

Et, bien enten­du, le Bit­coin ne consti­tue pas une valeur refuge face aux évè­ne­ments géo­po­li­tiques – c’est plu­tôt l’inverse.

C’est le jeu de dupes par excel­lence dans un contexte de taux d’in­té­rêt bas ».

Nas­sim Nicho­las Taleb était pour­tant autre­fois un sou­tien du Bit­coin. Il avait notam­ment van­té ses mérites en tant que « mon­naie sans gou­ver­ne­ment, quelque chose de néces­saire et d’impératif ».

Mais l’au­teur avait effec­tué un revi­re­ment com­plet en février 2021, décla­rant que l’ac­tif numé­rique était un échec. Le 12, le célèbre sta­tis­ti­cien avait révé­lé qu’il avait com­men­cé à vendre ses Bit­coins. Il avait cri­ti­qué la vola­ti­li­té du BTC, lui repro­chant éga­le­ment de ne pas faire office de bon moyen de paiement.

Le Bitcoin, « un aimant à imbéciles »

Bitcoin On-chainEn juin der­nier, il avait publié un essai inti­tu­lé « Bit­coin, Cur­ren­cies and Bubbles » dans lequel il pro­po­sait « d’ap­pli­quer des méthodes de finance quan­ti­ta­tive et des argu­ments éco­no­miques aux cryp­to­mon­naies en géné­ral, et au Bit­coin en par­ti­cu­lier ». Le mathé­ma­ti­cien y explique pour­quoi l’ac­tif numé­rique serait, selon lui, un échec, aus­si bien en tant que mon­naie qu’en tant que cou­ver­ture contre l’inflation.

En juillet, Nas­sim Nicho­las Taleb avait twee­té que la pre­mière cryp­to­mon­naie était « un aimant à imbéciles ».

En décembre, il avait décla­ré que le Bit­coin était le pro­duit « pous­sif » et « obso­lète » de taux d’in­té­rêts bas, et qu’il s’ef­fon­dre­rait à cause d’une hausse de l’in­fla­tion. Le mois der­nier, il avait com­pa­ré l’ac­tif de Sato­shi Naka­mo­to à « une mala­die contagieuse ».

Mal­gré tout, l’es­sayiste n’ex­clut pas une pour­suite de la hausse du BTC au cours des pro­chaines années. Dans un tweet publié en octobre 2021, il avait confié qu’il n’é­tait « pas bais­sier sur le BTC », indi­quant qu’il serait « irra­tion­nel » de parier sur sa chute.

Cet article ne consti­tue pas une recom­man­da­tion d’investissement. Nous ne sau­rons être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec sa lecture.
Rate this post