Bitcoin Démocratisation

Salvador : le secteur touristique en croissance de 30% depuis l’adoption du Bitcoin

Tourisme Salvador

Nayib Bukele, le pré­sident du pays cen­tra­mé­ri­cain, s’est récem­ment féli­ci­té d’une crois­sance record du PIB de 10,3% en 2021.

Le Sal­va­dor attire de plus en plus de tou­ristes. Le pays, qui avait fait en sep­tembre der­nier du Bit­coin sa mon­naie offi­cielle, com­mence à récol­ter les fruits de sa décision.

Selon More­na Val­dez, la ministre du tou­risme, le chiffre d’af­faires géné­ré par ce sec­teur a grim­pé de 30% depuis l’a­dop­tion du BTC.

« Nous avons effec­tué un son­dage pour connaître l’ac­ti­vi­té avant et après le Bit­coin. Le sec­teur tou­ris­tique a aug­men­té en novembre et en décembre. Il a connu une crois­sance de plus de 30% », s’est réjouie la diri­geante dans un entre­tien accor­dé au média El Sal­va­dor In English ce lundi.

Mme Val­dez a expli­qué que l’a­dop­tion du Bit­coin a per­mis d’ac­croître signi­fi­ca­ti­ve­ment le nombre de visites, notam­ment en pro­ve­nance des États-Unis, qui cor­res­pondent désor­mais à 60% des entrées.

Avant l’ins­tau­ra­tion de la « Loi Bit­coin », la majo­ri­té des tou­ristes pro­ve­naient de pays voi­sins comme le Gua­te­ma­la, le Hon­du­ras ou le Nicaragua.

1,4 million de touristes et une croissance économique record

La ministre a indi­qué que la crois­sance du tou­risme avait dépas­sé les pro­jec­tions du gou­ver­ne­ment, grâce à 1,4 mil­lion de visi­teurs en 2021 contre les 1,1 mil­lion prévus.

« L’im­plé­men­ta­tion du Bit­coin a pro­fi­té au sec­teur, elle a fait venir plus de tou­ristes et d’in­ves­tis­seurs qui vou­laient voir com­ment fonc­tion­nait la cryp­to­mon­naie », a‑t-elle ajouté.

Ces décla­ra­tions inter­viennent quelques jours après que Nayib Bukele, pré­sident du Sal­va­dor, a annon­cé une crois­sance de 10,3% du PIB en 2021. Les expor­ta­tions du pays, l’un des prin­ci­paux fac­teurs de cette crois­sance, ont aug­men­té de 13% sur un an en jan­vier 2022.

« Le Sal­va­dor n’a jamais enre­gis­tré une crois­sance à deux chiffres avant 2021 », a pré­ci­sé le dirigeant.

Cet article ne consti­tue pas une recom­man­da­tion d’investissement. Nous ne sau­rons être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec sa lecture.
Rate this post