Bitcoin

Bitcoin : l’application Cash App intègre désormais le Lightning Network

Cash App

Les uti­li­sa­teurs de l’ap­pli­ca­tion de paie­ment amé­ri­caine Cash App peuvent désor­mais effec­tuer des paie­ments en Bit­coin gra­tui­te­ment dans le monde entier.

Cash App se tourne vers le Light­ning Net­work. Le ser­vice de paie­ment mobile déve­lop­pé par Block (ex Square), dis­po­nible aux États-Unis et au Royaume-Uni, per­met désor­mais d’ef­fec­tuer des paie­ments gra­tuits et ins­tan­ta­nés en Bit­coin à tra­vers ce réseau de seconde couche.

C’est ce qu’a annon­cé le compte de Cash App, qui reven­dique 36 mil­lions d’u­ti­li­sa­teurs actifs men­suel­le­ment, dans un tweet publié ce lundi :

« Le Light­ning Net­work est désor­mais dis­po­nible sur Cash App. Il s’a­git de la manière la plus rapide, et gra­tuite, de payer n’im­porte qui en Bitcoin.

Ache­tez des tacos, envoyez un don à votre comique pré­fé­ré de Twit­ter ou envoyez de l’argent à un ami à l’é­tran­ger – par­tout où Light­ning est pris en charge ».

L’in­té­gra­tion du prin­ci­pal réseau de seconde couche du Bit­coin a été ren­due pos­sible grâce à l’u­ti­li­sa­tion du Light­ning Deve­lop­ment Kit, un pro­jet open-source déve­lop­pé par Spi­ral, une autre socié­té du groupe Block.

Spiral Bitcoin

L’en­tre­prise opère désor­mais de manière indé­pen­dante à celle de sa socié­té mère. Jack Dor­sey, PDG de Block et ancien PDG de Twit­ter, ne dis­pose que d’un contrôle limi­té sur elle. Spi­ral est com­po­sée de déve­lop­peurs, de desi­gners et de chefs de pro­jets qui par­tagent un objec­tif : « faire du Bit­coin la mon­naie de réfé­rence de la planète ».

Dans un entre­tien accor­dé la semaine der­nière au Bit­coi­ner Michael Say­lor, PDG de la socié­té de logi­ciels MicroS­tra­te­gy, Jack Dor­sey avait confié que l’in­té­gra­tion du Light­ning Net­work dans Cash App consti­tuait l’une des ini­tia­tives dont il était le plus fier.

Le Light­ning Net­work s’est net­te­ment popu­la­ri­sé ces der­niers mois, notam­ment grâce à la déci­sion du Sal­va­dor de faire du Bit­coin sa mon­naie offi­cielle. Le pays cen­tra­mé­ri­cain a déve­lop­pé le Chi­vo, un wal­let mobile qui s’ap­puie sur ce réseau de seconde couche pour per­mettre aux citoyens de dépen­ser faci­le­ment leurs BTCs.

Alors que de nom­breux cri­tiques estiment que l’ac­tif numé­rique ne peut faire office de moyen d’é­change du fait de ses frais et de la len­teur de ses tran­sac­tions, le Light­ning Net­work per­met d’ef­fec­tuer des paie­ments qua­si-ins­tan­ta­nés en BTC pour une frac­tion de centime.

Rate this post