Aspect Légal Piratage

Binance répond à la « FUD » propagée par John McAfee : « Voici les adresses de nos portefeuilles »

Dési­reux d’at­ti­rer l’at­ten­tion, le contro­ver­sé John McA­fee a ten­té de dif­fu­ser de la peur dans l’é­co­sys­tème en indi­quant que Binance, qui avait momen­ta­né­ment sus­pen­du ses ser­vices, « avait pu être piratée ».

MàJ 12/02/2018 : John McA­fee a tenu à s’ex­cu­ser auprès de Binance.

John McAfee cherche à destabiliser Binance

Binance application smartphoneLa pla­te­forme d’é­change de cryp­to-mon­naies Binance avait annon­cé dans la nuit de mer­cre­di à jeu­di qu’elle sus­pen­dait tem­po­rai­re­ment ses acti­vi­tés afin de mettre à jour ses ser­veurs. Depuis, elle n’a­vait eu de cesse d’in­for­mer les inter­nautes de l’é­vo­lu­tion de cette inter­ven­tion technique.

Hier, elle indi­quait sur son blog que cette période d’in­dis­po­ni­bi­li­té allait être pro­lon­gée :

« Suite à une hausse signi­fi­ca­tive du nombre d’u­ti­li­sa­teurs et de l’ac­ti­vi­té, Binance va devoir pro­lon­ger la mise à jour du sys­tème, qui devrait être ter­mi­née d’i­ci à 14h00 UTC [ndlr : 15 heures, heure française].

Notre équipe fait de son mieux pour ter­mi­ner cette mise à jour aus­si vite que pos­sible. Nous ferons une annonce à l’en­semble des uti­li­sa­teurs si nous par­ve­nons à finir ter­mi­ner l’heure prévue. »

Mal­gré une com­mu­ni­ca­tion très claire de la part de Binance, cer­tains y ont vu une oppor­tu­ni­té pour faire par­ler d’eux. C’est le cas de John McA­fee, le créa­teur du logi­ciel épo­nyme, qui a aler­té ses fol­lo­wers sur la pos­si­bi­li­té d’un pira­tage :

« Binance a gelé le tra­ding. La socié­té déclare qu’elle effec­tue une mise à jour sys­tème, et que les opé­ra­tions pour­ront reprendre ven­dre­di à par­tir de 02h00 GMT. Même si je ne dis­pose d’au­cune preuve, je sais que cer­taines rumeurs sont pro­pa­gées chez les “cryp­to-influen­ceurs” – des rumeurs selon les­quelles ils auraient pu être vic­times d’un pira­tage. Je vous tien­drai informés. »

Si une chose est sûre, c’est qu’il vaut mieux ne pas prendre pour argent comp­tant les décla­ra­tions de l’in­for­ma­ti­cien – qui se fait régu­liè­re­ment remar­quer en ten­tant de mani­pu­ler les cryp­to-mar­chés à tra­vers ses « coins of the week ».

Binance a rapi­de­ment répon­du à ces allé­ga­tions, en priant l’en­tre­pre­neur de « ne pas répandre de fausses infor­ma­tions » :

Mais pas de quoi cal­mer M. McA­fee, qui per­siste et signe :

« J’au­rais juste, s’il vous plaît, quelques ques­tions : les inter­rup­tions de ser­vice sont géné­ra­le­ment annon­cées aux uti­li­sa­teurs bien en avance. Et c’est le fait que cette déci­sion n’ait pas été annon­cée qui m’in­quiète. Ensuite, il y a les cap­tures d’é­cran – peut-être pho­to­sho­pées – qui ont été relayées par dif­fé­rentes per­sonnes, et qui semblent indi­quer un pira­tage. Pour­riez-vous nous four­nir un commentaire ?

« Voici les adresses de nos wallets »

Et Binance a effec­ti­ve­ment répon­du – une réponse à laquelle ne s’at­ten­dait sans doute pas l’entrepreneur :

« Nous avons la chance que la blo­ck­chain soit un registre public, qui puisse venir réfu­ter n’im­porte quelle FUD [ndlr : “Fear, Uncer­tain­ty and Doubt”, soit “Peur, Incer­ti­tude et Doute”].

Si vous sou­hai­tez véri­fier par vous-même, les adresses de nos wal­lets sont 1NDyJtNTjmwk5xPNhjgAMu4HDHigtobu1s et 0x3f5ce5fbfe3e9af3971dd833d26ba9b5c936f0be

Avec ça, vous pour­rez clai­re­ment consta­ter que nous n’a­vons clai­re­ment pas été vic­times d’une attaque »

Binance a ain­si four­ni les adresses de ses por­te­feuilles Bit­coin et Ethe­reum, qui per­met­taient de consta­ter que la socié­té n’a­vait « clai­re­ment pas » été vic­time d’un piratage :

adresse Bitcoin Binanceadresse Ethereum binance

On pou­vait ain­si voir qu’elle déte­nait 31 431 Bit­coins – soit l’é­qui­valent d’en­vi­ron 257 mil­lions de dol­lars. Du côté de son adresse Ethe­reum, on pou­vait retrou­ver près de 170 500 Ethers (soit envi­ron 142 000 dol­lars), ain­si que l’é­qui­valent de plus d’1 mil­liard de dol­lars de tokens.

On note­ra le sang-froid des repré­sen­tants de Binance, qui ont su gar­der leur calme face aux attaques répé­tées de M. McAfee.

Les équipes de Binance

Ce matin, Binance a fini par remettre en place les acti­vi­tés de trading :

Pour s’ex­cu­ser auprès des uti­li­sa­teurs, la socié­té a déci­dé d’of­frir, jus­qu’au 24 février, des réduc­tions sur les frais d’é­change – des frais qui sont déjà bien plus faibles que ceux fac­tu­rés par ses concurrents :


Pour en savoir plus sur Binance, n’hé­si­tez pas à consul­ter notre guide com­plet consa­cré à cette pla­te­forme.

Réfé­rence : Bit­coi­nist

5/5 – (1 vote) 
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Alan
Alan
4 années il y a

Il serait temps qu’il arrête de nous cas­ser les couilles ce pauvre mec… Il a pas assez de pognon pour se payer un t‑shirt neuf avec tout le fric qu’il gagne sur notre dos à créer du FUD!!!