Crypto-monnaies

Dogecoin : après les critiques d’Elon Musk, Binance rétablit les retraits de DOGE

Dogecoin Binance

Du fait d’une « com­bi­nai­son de dif­fé­rents fac­teurs impro­bables », les uti­li­sa­teurs de Binance ne pou­vaient pas reti­rer leurs Dogecoins.

Binance, la pre­mière pla­te­forme d’é­change de cryp­to­mon­naies en termes de volumes, vient de réta­blr les retraits de Dogecoin.

Ce lun­di 29 novembre, la bourse a annon­cé dans sa com­mu­ni­qué avoir réta­bli les retraits de DOGE pour ses uti­li­sa­teurs, après les avoir sus­pen­du pen­dant 17 jours.

Binance indique éga­le­ment que 1 634 uti­li­sa­teurs avaient reçu de « vieilles » tran­sac­tions du fait d’un conflit entre plu­sieurs ver­sions de wal­lets DOGE.

« Vous en avez sans doute enten­du par­ler, grâce à cer­tains de nos amis sur Twit­ter. Bon­jour Elon. Salut CZ ».

Selon la pla­te­forme, ce pro­blème tech­nique était lié à « la com­bi­nai­son de dif­fé­rents fac­teurs impro­bables » et n’a effec­té que Binance.

« En bref, si :
1) votre pla­te­forme réfé­rence le DOGE depuis 2019, à la ver­sion 1.14.0
2) a eu des tran­sac­tions blo­qués dans son wallet
3) a mis à jour son wal­let vers la ver­sion 1.14.2.
4) ET l’a ensuite mis à jour vers la ver­sion 1.14.5
Alors vous pou­vez être confron­té à un tel problème ».

« Mal­heu­reu­se­ment pour Binance, nous avions par inad­ver­tance coché toutes les cases ci-des­sus. Ceci a conduit au ren­voi de cer­tains coins, d’où la néces­site de déve­lop­per un nou­veau por­te­feuille », peut-on lire dans le communiqué.

La bouse a sou­li­gné qu’aucune enti­té n’était fau­tive puisque ni Binance ni le réseau DOGE n’auraient pu anti­ci­per ce problème.

Passe d’armes entre Elon Musk et Changpeng Zhao

Ce cor­rec­tif est arr­vié après qu’E­lon Musk, le PDG de Tes­la, a sou­le­vé sur Twit­ter les pro­blèmes liés aux retraits de DOGE sur Binance. Mar­di der­nier, il avait inter­pel­lé Chang­peng Zhao (CZ), le patron de la bourse d’é­change, indi­quant que ces dif­fi­cul­tés tech­niques étaient « louches » (« shady »).

Ce der­nier lui avait répon­du que le pro­blème était lié au der­nier wal­let du Doge, avant d’é­vo­quer une autre erreur – cette fois com­mise par Tesla :

Elon Musk avait ensuite pré­ci­sé qu’il n’u­ti­li­sait pas Binance, jugeant son pro­ces­sus d’ins­crip­tion trop complexe :

« Je me contente de signa­ler ce pro­blème au nom des autres déten­teurs de DOGE », avait-il expliqué.

La que­relle s’é­tait fina­le­ment bien ter­mi­née, Chang­peng Zhao ayant expli­qué avoir sur­réa­gi du fait de l’u­ti­li­sa­tion du terme « louche » :

Le même jour, Elon Musk avait sou­te­nu un tweet appe­lant les uti­li­sa­teurs à « prendre plus de contrôle sur leurs Doge­coins ». Celui-ci leur conseillait notam­ment de ne pas uti­li­ser les wal­lets des pla­te­formes d’é­change pour sto­cker leurs DOGE :

Le Dogecoin : x150 début 2021

Sou­te­nu depuis 2020 par Elon Musk, le Doge­coin avait été lan­cé en décembre 2013 en tant que « blague » par Billy Mar­kus et Jack­son Pal­mer. Il s’ap­puie sur le « meme » popu­laire « Doge », qui met en scène un chien Shi­ba Inu.

C’est en 2021 que le DOGE a lit­te­ral­le­ment explo­sé. Entre le 1er jan­vier et un record à 0,7376 dol­lar le 8 mai, le cours de l’ac­tif avait été mul­ti­plié par plus de 150.

Cours Dogecoin 2021 Doge

Lors de la rédac­tion de cet article, le Doge­coin, qui s’é­chan­geait à 0,2044 dol­lar, avait per­du plus de 72% depuis ce plus haut his­to­rique. Avec une « Mar­ket Cap » de plus de 27 mil­liards de dol­lars, il poin­tait à la 10ème place des cryp­to-réseaux les plus valorisés.

Depuis sa créa­tion, l’ac­tif a fait de nom­breux émules, dont cer­tains ont atteint des valo­ri­sa­tions consi­dé­rables. C’est notam­ment le cas du Shi­ba Inu (21,2 mil­liards de dol­lars) et du Flo­ki Inu (1,4 mil­liard de dol­lars).

Cet article ne consti­tue pas une recom­man­da­tion d’investissement. Nous ne sau­rons être tenus res­pon­sables de toute perte en capi­tal, en lien avec sa lecture.
Rate this post