Aspect Légal Bitcoin Démocratisation Régulation

Bitcoin en Chine : les investisseurs continuent d’acheter des BTC en s’appuyant sur des plateformes de pair à pair

Il y a tout juste un an, la Banque cen­trale chi­noise déci­dait de mettre un terme aux acti­vi­tés des pla­te­formes d’é­change de cryp­to-mon­naies locales, jetant ain­si un froid sur l’écosystème.

Mais cette déci­sion ne semble pas avoir frei­né l’appétit des habi­tants pour la mon­naie numé­rique. Ils sont nom­breux à s’être tour­nés vers des sites d’é­change de pair à pair – un phé­no­mène que les auto­ri­tés ne semblent pas en mesure d’empêcher.

Les investisseurs chinois contournent habilement la fermeture des plateformes d’échange

Carte de la chineL’an­née der­nière, la Banque Popu­laire de Chine avait contraint les pla­te­formes locales à ces­ser de prendre en charge les échanges liés à la mon­naie légale du pays, le yuan.

Dans la fou­lée, de nom­breux inves­tis­seurs chi­nois déci­daient d’ob­te­nir des cryp­to-mon­naies auprès d’autres par­ti­cu­liers, dans le cadre d’é­changes de pair à pair – des échanges qui peuvent être effec­tués de nom­breuses manières : vire­ments ban­caires, recours à Ali­pay ou à Wechat, ren­contres en personne,…

Ain­si, dès la pre­mière semaine du mois de février, on assis­tait sur la pla­te­forme Local­Bit­coins à une pre­mière hausse des volumes d’é­change fai­sant inter­ve­nir le yuan chi­nois. La semaine sui­vante, ceux-ci étaient mul­ti­pliés par 4, avant de dépas­ser rapi­de­ment le seuil des 50 mil­lions de yuans par semaine (soit envi­ron 6,4 mil­lions d’euros).

Volume d'échange sur LocalBitcoins en Chine, en janvier 2018
Les volumes d’é­change fai­sant inter­ve­nir le yuan chi­nois sur Local­Bit­coins ont explo­sé en 2017

Même s’ils ne cor­res­pondent qu’à une frac­tion des volumes échan­gés à tra­vers le monde, il s’a­git de volumes signi­fi­ca­tifs.

Dans le même temps, de nom­breuses pla­te­formes d’é­change locales trou­vaient refuge dans des régions voi­sines telles que Sin­ga­pour, Hong Kong ou la Corée du Sud, et sont mises à offrir des ser­vices simi­laires à ceux pro­po­sés par LocalBitcoins.

Des « premiums » de 10 à 20%

Ces nou­velles pla­te­formes « decen­tra­li­sées » ont été mises en place par Huo­bi, OTCBTC ou encore Okex. Et comme vous pou­vez le voir ci-des­sous, ces sites évoquent plus des clones d’e­Bay que des pla­te­formes de tra­ding :

Achat Bitcoin de pair à pair sur la plateforme OTCBTC
OTCBTC, pour ache­ter et vendre des cryp­to-mon­naies à des particuliers

Afin d’ob­te­nir de pré­cieux coins, les ache­teurs chi­nois n’hé­sitent pas à s’acquitter d’un « pre­mium » – qui peut faire grim­per le prix de 10 à 20% par rap­port au cours moyen mondial.

On peut d’ailleurs pen­ser que ce phé­no­mène fait les affaires de nom­breux tra­ders, qui se four­nissent sur des pla­te­formes d’é­change étran­gères pour ensuite revendre direc­te­ment leurs actifs à des particuliers.

Basée à Tai­wan, la pla­te­forme OTBTC avait été lan­cée il y a quelques mois. Elle déclare avoir géré plus de 100 mil­lions de dol­lars de tran­sac­tions durant les 50 pre­miers jours sui­vant son ouverture :

Hausse des transactions sur la plateforme chinoise OTCBTC
Une forte aug­men­ta­tion des volumes sur OTCBTC, une pla­te­forme d’é­change de pair à pair chinoise

Ne mentionnez pas le mot « Bitcoin » dans votre virement bancaire

Même si ces pla­te­formes per­mettent aux inves­tis­seurs chi­nois d’ob­te­nir des cryp­to-mon­naies, ceux-ci sont invi­tés à res­ter dis­crets. Ils doivent ain­si évi­ter de men­tion­ner, dans leurs vire­ments ban­caires, des termes en lien avec cet écosystème.

Voi­ci d’ailleurs ce que l’on peut lire dans les condi­tions géné­rales de Huo­bi Pro :

« Les ache­teurs sont invi­tés à ne men­tion­ner que la réfé­rence de la com­mande dans le motif du vire­ment ban­caire. Pour évi­ter que votre trans­fert ne soit retar­dé, mer­ci de bien vou­loir ne pas men­tion­ner les termes BTC, Bit­coin, ou d’autres mots en lien avec les crypto-monnaies »

Avertissement Huobi Pro
Hubo Pro rap­pelle aux uti­li­sa­teurs qu’ils ne doivent pas uti­li­ser de termes liés aux cryp­to-mon­naies dans le motif de leurs vire­ments bancaires

Les pla­te­formes de pair à pair ont flam­bé ces der­niers mois dans de nom­breux pays – tout par­ti­cu­liè­re­ment dans les régions dans les­quelles les indi­vi­dus se sont vus inter­dire l’a­chat de crypto-monnaies.

Ce phé­no­mène nous montre la rela­tive impuis­sance des gou­ver­ne­ments face à ces actifs – des actifs dont l’a­chat et l’u­sage ne semblent pas, dans les faits, pou­voir être inter­dits. De quoi ras­su­rer sur l’a­ve­nir de cet écosystème.

Réfé­rences : News.Bitcoin, Coin.dance

Rate this post
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
AtomicBoy44
AtomicBoy44
4 années il y a

Et encore une fois, les ato­mics swapps vont décen­tra­li­ser aus­si les échanges inter blo­ck­chains. Il reste seule­ment a sécu­ri­ser les ser­veurs élec­trum (les plus four­nis et divers en terme de cours de bcp de coins) qui per­met­tront de s’é­chan­ger toutes ces cryp­to-devises sans pas­ser par un tiers comme les pla­te­formes cen­tra­li­sés actuelles. En revanche, il fau­dra aus­si que les uti­li­sa­teurs finissent par s’ha­bi­tuer a pen­ser en sato­shis et plus en mon­naies fiat. Une énorme révo­lu­tion de l’é­change actuel de valeur indexé sur le pétro$ US a l’é­chelle mondiale.

Le ‚ligh­ting net­work fera office d’accélérateur quand une appli­ca­tion user friend­ly sera déployée.

Quand au seg­wit, il se pour­rait qu’il dis­pa­raisse et signe la mort de BCH a long terme.

Le ripple conti­nue son petit bon­homme de chemin…Et conti­nue chaque jour d’être encou­ra­gé par le sys­tème ban­caire actuel qui veut sur­tout que rien ne change ! Le loup dans la ber­ge­rie qu’on vous dit !